Test Blizzard Rustler 11 2019

22 tests Blizzard Rustler 11.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
Pat00

Rapide et fun si vous avez le bagage nécessaire!

Blizzard Rustler 11
Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,90m | 76kg | Expert | Lyon
Taille testée : 192
Acheté : en ligne
Conditions du test : Majoritairement en neige poudreuse, traffolée, ou de printemps

Points forts

Pas trop exclusifs , rapides, stables, performants

Points faibles

Exigeant pour un niveau moyen

Test réalisé sur une saison. 

Longueur : 192cm, monté avec des looks P14. 

Rapidement : Il faut être un bon skieur pour apprécier ces skis, qui ont besoin de vitesse et de terrain sauvage pour s’exprimer.


Sur piste :

Comme un range rover sur autoroute, ils sont confortables, ils ne bronchent pas, ils gomment tout, ça filent vite, il ne sont utilisés par certains que pour ça, mais….c’est pas pensés pour!


Sur trafolée :

Magnifique, ils sont peu physiques, en fonction du sien (de physique), ça survolent et/ou enlèvent les problèmes et ils permettent de sublimer cette neige ! ça va secouer un peu, mais ce sera suffisamment gommé pour être stable à haute, voir très haute vitesse.

Pas de secrets ici, plus on accélère, plus on est stable, plus on va vite. Le cercle vertueux de la trafollée, que les rustlers 11 permet d’enclencher facilement.


En Poudre :

116 mm au patin, 192 cm de long, du titanal... je pourrais m’arrêter là. Je rajouterais quand même un très bon rocker avant tendu, un joli rocker arrière qui fini bien les virages, et permettent même des fantaisie en poudreuse (Switch, virages « slash » etc) , mais c’est en allant vers l’avant que vous allez comprendre leur intérêt. Ils flottent, mais pas comme les chewing-gums américains, ils flottent et ils tiennent, avec un bon équilibre. En appui languette, ça tourne long, très long si on le veut, ou très court si la trajectoire l’exige. Les skis peuvent être très maniables. Au prix de quelques efforts physiques, ils permettent d’aller jouer dans les champs de poudreuse, mais aussi d’atteindre les clairières des forêts alpines.


En neige de pintemps :

Ils pourraient être pour certains un peu trop larges ici, mais leurs rigidités leurs permettent de tenir la courbe et la vitesse. C’est très bon à mon goût !


En freestyle :

Pas vraiment testé, j’ai fait surtout des sauts droits, jusqu’à 3 – 4 mètres de haut. Les skis sont bien équilibrés, et tiennent la vitesse et la réception. Les rockers permettent les butters et autres joyeusetés, mais d’autres skis plus « FSBC » me sembleraient plus adaptés. Pour avoir des candide 3.0, et essayé les 4.0, on voit une supériorité de ces skis ici. Dans les autres domaines, à mon sens, les Blizzard sont au-dessus, tout en restant fun.


Portage :

Monté en P14, si je veux monter, c’est avec les skis sur le dos. Ils sont plutôt légers, mais en 192, ça fait quand même son poids au bout d’une demi heure.


Conclusion :

Ils sont funs mais ne sont pas les plus funs, ce sont des skis de freerides, pour des barbus civilisés, ou pour des touristes à la pilosités naissantes. Les plus agressifs d’entre nous pourraient trouver qu’ils ne sont pas assez alpins. Je trouve au contraire que c’et leur qualité, d’être à la fois des vrais skis de freeride, avec une touche de modernité qui leur permet d’être skiés par de nombreuses générations de skieurs ! 

Pour qui ?

Très bon skieurs aimant skier vite, à utiliser en seconde paire.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire