Test Blizzard Rustler 11 2019

16 tests Blizzard Rustler 11.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Blizzard Rustler 11
PEC
Par PEC

Si le Yéti avait des skis, il aurait probablement des Rustler 11

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 87kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 186
Acheté : 650€ en ligne
Conditions du test : toutes les conditions (je skie dessus depuis janvier 2019)

Un peu hésitant au début face à ce ski "fat", je me suis vite ravisé quand j'ai découvert les possibilités de ces monstres des montagnes. On oublie finalement assez vite le 114 sous le pied, et la pente nous appelle comme une tempête de neige en plein mois d'avril.

Montés au repère, en 186cm.

Pour rentrer dans le vif du sujet, je les ai achetés fin 2018 et j'ai donc fait quasiment tout mon hiver dessus. J'ai pu tester toutes les neiges et tous les temps. Résumé :

Neige dure / Carrelage : 

la largeur peut faire peur mais il faut avouer que ces lattes sont des bêtes de stabilité et de vitesse. Ils accrochent parfaitement et permettent un contrôle permanent. La plaque de titane sous au patin y est pour quelque chose car elle transmet très bien les efforts fournis par la chaussure et limite la torsion en milieu de ski.

Pistes damées :

Même remarque que précédemment : accroche du diable et précision de l'enfer (toujours pour leur gabarit). Leur construction les fait sortir de la catégorie "pelles à tartes" et leur ouvre le domaine de la piste. Malgré la largeur et leur programme de base ils sont loin d'être ridicules sur piste puisque qu'ils se révèlent assez nerveux et très stables. Les pistards n'ont qu'à se garer.  

Trafolle :

un seul mot : des motoculteurs.. Rien ne leur fait peur pas même la croûte dégeu d'un lendemain d'averse. Le double rocker fait le job et ça tourne étonnement bien. Partout. 

Backcountry :

Ca déjauge, ça fonce, ça bouge pas. On sent qu'ils sont dans leur élément.

Peuf :

Ils sont faits pour ça. La largeur prend du sens, le tip rocker aussi. Virages serrés ou gros staights, tout passe. Récep en profonde easy. Seul regret : pas assez de jours dans ces conditions.

Freestyle :

Là on touche au point sensible. Ces skis sont larges, assez lourds et plutôt grands. Leur polyvalence s'arrête ici. Même si je suis pas freestyler (on va dire que je m'arrête aux figures de base.) on sent bien qu'il y'a une caravane qu'on aimerait poser au bord de la route, pour les rotations notamment. Mais bon, le ski parfait n'existe pas y parait ^^.


En bref, un ski des plus polyvalents selon moi, et qui ne fait aucun compromis sur ces trois domaines : piste, trafolle, backcountry. Toutefois, il faut quand même dire qu'il faut de la cuisse pour les traîner et les utiliser à fond.

Pour qui ?

des bourrins qui aiment skier fort dans toutes les neiges
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

stables, rigides sous le pied, joueurs

Points faibles

aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire