Test Black Crows CORVUS 2023

89 tests Black Crows CORVUS.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
HerveC

Je skie avec un caterpillar ...

Black Crows Corvus
Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,83m | 94kg | Expert | Genay
Taille testée : 188
Conditions du test : Beau temps, neige de printemps (dure le matin, soupe l'après midi)

Points forts

Gomme tout

Points faibles

Gomme tout (petit manque de fun)

Le ski :

Version 2023 du Corvus, testé en 188, fixé en Marker Griffon. Skis neuf ou tout comme. 107mm au patin, on est sur une largueur encore medium chez BC. Cambre inversé, mais caractère et construction alpin traditionnel.

Conditions du test :

On est fin avril, il reste de la neige à Val Tho mais elle transforme très vite. Skis testés tôt pour voir comment il se comportait en neige dure, puis plus tard pour voir ce que ça donnait en neige souple.

Le skieur :

Pas loin de la cinquantaine, j'aime skier plutôt vite, sur tous les terrains. Pas une forme olympique mais pas ridicule.

Le test :

J'ai skié pour la première fois un ski BC cette année, un sevun II de 2014 et j'ai bien aimé. Il me tardait de skier un modèle actuel. Vu les conditions de neige de printemps, pas question de regarder du côté des gros BC, mais un ski autour de 105mm est tout à fait approprié pour aller dans la soupe.

Résultat : ce ski est un bulldozer ! Il efface tout. Il passe très bien sur terrain lisse, mais surtout dès que c'est un peu chaotique (bourlets de neige transfo, hors-piste), il révèle une réelle capacité à gommer le terrain.

Attention, ce ne sont pas des skis funs, loin de là. On a un truc solide et sérieux, mais pas comique pour un sou :)

Etrangement, les skis ne sont pas trop des anesthésier de cuisse, et on peut skier vite, le passage de carre à carre n’est pas des plus rapide mais envoyer des grandes courbes sur une piste défoncée est juste trop facile. Mais c'est quand même des skis qui demandent un minimum de présence pour les exploiter pleinement.

En dehors des pistes (pas de poudre le 1er mai cette année), le ski va être un poil plus physique que sur piste, mais si c'est assez souple ça passe tout seul, sinon comme tout ski un poil large et pas léger il faut y mettre du siens, mais ça tourne finalement assez facilement avec le cambre inversé.

En conclusion, un bon ski un poil bourrin, qui efface le terrain de manière assez bluffante. Il ne pousse pas à sauter toutes les bosses, mais il devrait vous garantir de ne pas payer la tournée en arrivant dernier en bas :)

Pour qui ?

Bon skieur qui aime envoyer

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire