Test Ortovox Freerider 28 2022

2 tests Ortovox Freerider 28.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
eirikr

Qualité Ortovox au RV mais accessoirisation décevante

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 70kg | Expert | Besançon
Conditions du test : Ski de rando à la journée, ski et snowboard hors-piste en station, rando raquettes en famille. Météo clémente à mauvaise, temps sec, froid, mais aussi neige légère et pluie fine
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Sac à dos Ortovox Freerider 28 & 26s 

Points forts

Imperméabilité.
Légèreté.
Confort de portage.
Contenance très appréciable malgré le faible encombrement sur le dos.
Accès par ouverture dorsale.
Porte-skis latéraux renforcés

Points faibles

Attache-skis diagonale / attache-snowboard / attache-raquettes peu ergonomiques nécessitant beaucoup de manip'
Raideur des zip.
Multiplication des zip dans différents sens et de différentes couleurs.
Manque d'une pochette latérale ou d'un porte-matos (idéalement les deux).

1. Avant-propos :

TEST PRIVE - matériel fourni par la marque Ortovox

Très heureux d'avoir été sélectionné pour ce test privé, je pars avec un a priori plutôt positif. 

Je possède un grand nombre d'articles de cette marque (surtout en ce qui concerne la sécurité) et n'ai jamais été déçu. C'est cependant le premier sac de la marque que je vais utiliser.

Autre point positif, je possède un grand nombre de sacs à dos pour mes différentes pratiques des sports de montagne, parfois plusieurs modèles dans la même gamme ; je vais donc pouvoir effectuer ce test avec beaucoup de points de comparaison qui m'aideront à rester objectif (et à ne pas verser dans le pro-Ortovox).

Je me réjouis donc de tester ce sac dans différentes conditions au coeur de l'hiver (de début février à mi-mars). Au programme : du snowboard et du ski hors-piste depuis les stations (Métabief et Les Arcs), du ski de rando à la journée en Suisse (Alpes fribourgeoises) et France (Chablais), des randos raquettes familiales (Haut-Jura).

Je souligne que je n'ai pas été voir d'autres retours ou tests concernant ce sac afin de ne pas être influencé (en bon comme en mauvais)


2. Au déballage

Au déballage l'impression de légèreté du matériel prime tout de suite. Elle est doublée par une impression de robustesse du tissu (qui ne se démentira pas) et des finitions (ceinture ventrale solide, bretelles matelassées).

Les multiples zips, les différentes couleurs de ceux-ci  et des boucles additionnelles me laissent cependant déjà perplexe. 

Puis je suis un peu décontenancé par les nombreuses petites sangles rangées et repliées à différents endroits, pas toujours solidaires du sac. Le test me prouvera que cette mauvaise impression de départ ne sera pas contredite... Pas évident donc de comprendre au premier abord à quoi elles servent et comment les utiliser là où habituellement  (surtout pour quelqu'un de rompu aux pratiques de sports de montagne) on devrait comprendre avec intuition les différents systèmes de portage.


3. A l'usage :

Confort de portage. 

Ce sac à dos tient très bien sur le dos, grâce à des bretelles bien formées et des sangles de report de charge non-négligeables. 

La forme générale du sac permet d'avoir les coudes bien dégagés, ce qui est très appréciable en ski de randonnée comme en raquettes mais aussi en snowboard. 

Le dos matelassé, mais pas trop épouse bien la forme du corps sans être contraignant A noter que si un logement pour rendort dorsal est présent (non-livré avec) je n'en n'ai pas utilisé, préférant le tester dans mes conditions habituelles.

La sangle ventrale est très efficace au serrage et bien positionnée. Ce modèle dispose en plus d'un système de serrage additionnel par curseurs (voir photo) mais il ne m'a pas impressionné plus que cela et avec le temps je ne l'ai même plus utilisé. Cela semble être un argument phare sur ce produit... Personnellement j'aurai préféré voir une pochette de ceinture et un porte-matos à la place, comme c'est désormais souvent le cas (et bien utile dans les différentes randos), mais comme on le verra ce modèle est très accès "descente" et ne s'encombre pas d'accessoires de ce type....

La légèreté du produit, sentie dès l'ouverture, se confirme et elle est remarquable.

Ainsi, tout ceci cumulé, je n'ai jamais été gêné par le sac, qu'il soit très rempli et lourd ou presque vide. Il n'a jamais été une contrainte et a plutôt tendance à se faire oublier (on a quand-même 28L de capacité sur le dos).


Contenance.

La capacité du sac de 28L est vraiment impressionnante tant le litrage est bien optimisé. Ici, à part une pochette supérieure (pour le masque) qu'il ne faut pas trop bourrer d'accessoires sous peine de bloquer le rangement de la poche centrale, toute la contenance est optimisée et non pas répartie comme sur certains modèles dans une multitude de poches.

Le compartiment central est très vaste (photos), il n'a jamais été trop petit pour mes journées de ski de rando et m'a souvent permis de porter des affaires de rechange en plus pour autrui.

Très appréciable pour moi qui suis fan du système : l'accès direct par l'arrière par double-zip dans le panneau dorsal (photo). Ceci est parfait lorsque vous portez votre Snowboard ou vos raquettes et posez votre sac à plat, dos vers le haut. Très utile aussi pour chercher ce qui est tout au fond du sac ! Sur ce modèle l'ouverture fait le tour du dos, elle est vaste et permet en outre de placer ou retirer facilement votre poche à eau dont le tuyau ressortira par le haut de la bretelle droite. Petit bémol : la sortie du tuyau se fait juste sous la sangle de report de charge et cela est un peu contraignant pour un réglage optimal.

Sur la face avant du sac vous trouverez le désormais classique compartiment à matos de sécurité (pelle et sonde doit-on le rappeler ?) avec des fourreaux pour maintenir tout cela en place. C'est bien fait, a priori rien à redire... jusqu'à ce que j'y loge le manche de ma pelle qui y tient tout juste ! Le hic c'est qu'il s'agit d'une pelle de marque Ortovox (Kodiak - testée ici sur ce même site) et que les concepteurs de sacs pourraient parler avec ceux des pelles avant de finaliser leurs produits...

J'ai déjà souligné l'absence de pochette de ceinture, oui, je trouve que c'est un vrai manque même si on n'utilise ce sac qu'en mode "descente" : une barre, un tournevis ou un couteau, un stick de solaire sont toujours bien placés quand rangés ici...


Accessoires de portage.

C'est là que le bât blesse pour moi. Personnellement j'attendais plus et mieux de la part d'une marque qui a une excellente réputation d'innovation et de praticité des produits.

Rompu aux différents sports de glisse en montagne et à l'utilisation de sacs allant avec, j'ai été extrêmement déçu par la partie sangles et accessoires de portage de ce sac.

Le sac est livré avec des sangles additionnelles non-solidaires du sac pour lesquelles il faut comprendre comment les utiliser, puis réussir à comprendre la notice. Vous découvrez alors qu'une petite boucle orange cousue sur le sac pourra vous aider si vous faites une tête d'alouette pour un bout de sangle munie d'un clip. Il vous faudra réfléchir à où ranger ces sangles après utilisation pour quelles ne flottent pas au vent (j'ai choisi la petite poche de rangement de la sangle de portage des skis en diagonale) mais alors attention à ne pas les perdre en ouvrant cette poche dans l'usage courant. Il vous faudra bien préparer la sangle de bas de sac (réglage de la longueur et placement du serrage et du clip) si vous souhaitez porter votre snowboard ou vos raquettes et ici encore songer à où ranger tout cela pour la descente.

Bref, vous constaterez en photos que cela fait beaucoup de petites sangles pas bien épaisses, qui ne se trouvent pas à demeure pré-réglées sur le sac, et vous comprendrez vite que la marque ne s'adresse pas aux personnes désireuses d'avoir un vrai sac multi-fonctions opérationnel en toutes circonstances mais a plutôt joué sur le "moi aussi je mets des accessoires comme les autres pour cocher le cahier des charges"... Je ne suis pas du tout convaincu de l'intérêt de ce choix ! 

Par contre le sac s'adresse parfaitement au freerider qui voudra porter ses skis en V car là, nous sommes gratifiés de réels porte-skis latéraux bien renforcés et solides (avec même un renfort pour la partie contre le sac) et d'authentiques sangles à clip pour le maintient en haut de sac.

Je ne m'épancherai pas plus sur ma déception de ce côté, regardez les photos et jugez vous-mêmes, vous constaterez que j'ai testé plusieurs solutions pour utiliser au mieux les sangles additionnelles, y compris pour les ranger, mais que je n'ai jamais été convaincu.


Dans un domaine annexe, je trouve dommage que les zips des différentes poches et compartiments n'aient pas le même sens d'ouverture et je déplore les pseudos code-couleurs sensés nous aider mais qui à mon sens ne font que nous embrouiller : couleur de zip intégral, couleur d'attache du zip, etc...

Evidemment, comme de coutume actuellement, nous trouvons un filet porte-casque qui se range dans sa petite pochette secrète, mais honnêtement j'aurai préféré un porte-snowboard permanent digne de ce nom à la place !


Qualité générale.

Après ce passage critique mais où je pense être resté honnête, revenons au fondamental de la marque, la qualité générale du produit.

Là je ne trouve rien à redire : 

qualité du tissu non-impacté par les carres ou les dents de raquettes, 

imperméabilité du produit (alors que j'avais prévu une housse suite à mes déboires avec le modèle DaKine testé sur ce site aussi, housse jamais utilisée malgré une pluie fine et de la neige), 

boucles solides, 

sangle de portage de la poche à eau bien pensée, 

ergonomie de la poche pour renfort dorsal ou poche à eau, 

petite pochette interne pour objets de valeur avec porte-clés, 

jusqu'aux élastiques de serrage pour port de piolet ou bâtons qui sont agrémentés de crochets de maintien. 

Je retrouve là ce qui fait que la marque reste un acteur phare dans l'équipement de montagne.


4. Conclusion :

Vous l'aurez compris, je suis déçu par le volet accessoirisation de portage, et pour cause, en alpiniste et randonneur aguerri j'ai des attentes en ce domaine sur un sac qui propose de tels accessoires. A la limite, je préfère que ces accessoires ne soient pas proposés même si le sac change de catégorie, plutôt que de les proposer en version "vite-fait pas très bien-fait" ... Me pensant un peu subjectif et dur, j'ai demandé des avis autour de moi, aucun.e partenaire de montagne ou de ride ne peut comprendre qu'on fournisse des sangles désolidarisées du sac à fourrer dans une poche ni des sangles si fines pour porter un snow sur un modèle qui ne se veut pas en gamme ultra-light.


Pour le reste du sac, je salue la qualité de l'ensemble et sa robustesse, son ergonomie sur le dos et sa capacité de portage qui m'ont fait apprécier des descentes à pleine vitesse sans jamais être gêné par ce sac. Ce sont là les grandes qualités de ce produit et d'une marque qui je pense saura corriger certains défauts si elle perdure sur le segment freeride/touring (la haute-montagne reste dans l'ADN de la marque ce serait dommage de ne pas en conserver le meilleur pour économiser quelques euros de fabrication).


Donc si vous n'êtes pas exigeant sur les différents systèmes de portage et leur ergonomie pratique, voire que vous n'en n'avez pas besoin, si dévaler les pentes à toute allure avec un sac vous collant bien au dos et ne vous gênant pas dans les mouvements vous fait envie, si vous optez pour un chargement conséquent plus une poche à eau de 2L sans avoir l'impression de les porter, foncez, ce sac est vraiment parfait !


Et n'hésitez pas à me contacter pour plus de précisions si besoin !

Pour qui ?

Freriders hors des pistes mais aussi en ski de rando à la (petite) journée, à ski ou en snowboard, mais aussi pour vos randos raquettes ou pédestres, voir vélo et VTT même si ce n'est pas la cible première de ce sac.
7/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire