Test RaidLight Mask Mountain 2021

1 test RaidLight Mask Mountain.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Drcr
Par Drcr

Pratique mais très (trop) filtrant

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,77m | 80kg | Avancé | Pessac
Acheté : 20€ en ligne
Conditions du test : neige, froid, beau temps

Points forts

design, protection, tenu, qualité, made in france

Points faibles

respirabilité

Contexte :

Avec la COVID est apparu de nouveaux besoins et produits dont le masque de protection, et même si les remontées de ski sont restées fermées le port du masque de protection était obligatoire dans les stations de ski.

La solution basique étant d'utiliser les masques standards type chirurgicaux ou tissu mais ces modèles ne sont pas très pratiques dans le cadre d'activités sportives extérieures et notamment lorsqu'on est amener à porter un casque : ce dernier recouvrant les oreilles il n'est pas facile d'enfiler ou d'enlever un masque disposant  d'élastique passant derrière les oreilles.

Très rapidement on a vu émerger de nouveaux modèles de masque homologué et adapté aux activités sportives notamment sport d'hiver.

La majorité de ces modèles sont basés sur un format tour de cou mais avec une zone filtrante spécifique en face des voies respiratoires.

C'est le cas du RaidLight Mask Mountain qui en plus a l'argument d'être conçu et fabriqué en France !


Description :

Le Mask Mountain est très proche d'un tour de cou traditionnel (type Buff) avec une matière très fine et agréable, extensible qui s'adapte au visage et permet de descendre suffisamment dans le cou pour éviter les entrée d'air.

La différence se situe sur la partie haute et avant du masque avec une zone spécifique faite dans une matière beaucoup plus épaisse et filtrante (un peu comme un masque COVID tissu classique).

Le petit plus de ce modèle (par rapport a ses concurrents ) c'est qu'il dispose d'une barrette métallique au niveau du nez (comme sur les masques chirurgicaux) permettant de bien pincer le masque en assurant son maintient sur le nez et également pour éviter de remonter l'air expiré vers le haut risquant de provoquer de la bué dans les lunettes ou le masque optique. 


Résultat :

L'utilisation du masque répond bien au cahier des charges, il s'utilise comme un tour de cou et permet facilement de passer du mode "protection" lorsque vous entrez dans un magasin, dans un lieux public, ou n'importe quelle zone où le masque est obligatoire, et lorsque vous êtes à l'air libre de le baisser pour dégager le filtrage et s'utiliser comme un simple tour de cou.

Côté filtration personnellement je le trouve trop filtrant dans le sens où il est presque difficile de respirer dès que nous avez besoin d'un peu d'oxygène. En mode "calme" ça va, mais dès que vous montez des escaliers, une côte, porter des choses ou tous comportements qui provoque un petit essoufflement et  un besoin de plus d'air le port du masque devient difficile, on à l'impression d'étouffer (plus qu'avec un masque chirurgical par exemple).

Je ne m'attendais pas a cela car a la base ce masque est vendu par Raidlight pour pouvoir être porté en activité sportive (trail, ski, ...) et les commentaires que j'avais vu sur le site de client laissaient penser que le masque était très agréable même pendant des sessions sportives (course à pied).

Personnellement autant on peu envisager l'utilisation du masque en ski alpin car en descente pas besoin de grande respiration et au contraire il protège efficacement du froid, mais lors de mes sessions ski rando, le masque était systématiquement baissé et pour moi impossible de la garder devant la bouche pour ce type d'activité.


Conclusion :

Le concept est très intéressant et le modèle (lavable à 60°C) est très bien qualitativement et ergonomiquement : il tient bien sur le nez, se manipule bien.

Mais son utilisation en mode "protection" ne me semble pas viable pour des activités physiques.


Pour qui ?

sportif outdoor pouvant rencontrer des situation ou le port du masque est obligatoire pendant leurs activités

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire