Test Kerma LKDP10

1 test Kerma LKDP10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
tim33291

Pas mal mais pas exceptionnelles

Avis sélectionné
Profil du testeur : 17 ans | 1,82m | 80kg | Avancé | Bordeaux
Acheté : 40€ en ligne
Conditions du test : Testées une saison lors de quelques courses, sous tout temps et toutes température.

Points forts

- légèretés des protections
- résistance du plastique
- prix assez abordables

Points faibles

- ergonomie
- mise en place sur les mollets

Les protections tibiales, amies indispensables des compétiteurs en slalom spécial, sont sensées protéger nos petits tibias sans pour autant compliquer la technique de la descente. 

Testées durant plusieurs courses par mes soins, elles font le travail mais s'avèrent peu ergonomiques, peu intuitives et par moments désagréables lors de nos courses.

Caractéristiques :

- protections tibiales pour slalom spécial

- longueur : 38cm

- matières : Polypropylène et Elastomère

- fixation/maintient : scratch 

- prix : 40€ en promo

Principaux avantages :

- leur légèreté, on a l'impression de ne rien porter lors des descentes, surtout à l'entrainement (on a rarement le temps de penser à nos protections en compétitions ;) )

- leur résistance, après plusieurs descentes (et couchage de piquets) elles sont comme neuves et ne comportes que de petites traces d’usage

- leurs prix, en effet dans un univers dominé par LEKI et ROSSIGNOL, il est plus que rare de trouver des protections de slalom aussi abordables (surtout en soldes). 

Détail des protections :

Les protections sont jaunes fluo, légèrement courbées et comportes deux scratch par protection a l’arrière de ces dernières.

Elles sont vendues en taille unique, il est cependant possible de leurs trouver des homologues en modèle pour enfant.

Le logo KERMA est présent sur les deux fixations.

On retrouve de petits pains de mousse sur chaque protection.

Points négatifs :

- leur forme : la courbure présente sur ces protection (que l’on peut également retrouver sur les protections « bas de gamme » ROSSIGNOL et LEKI) est assez désagréable lorsqu’on les portes.

- leur mise en place : il est au début très compliqué de comprendre leur mise en place, elles sont peu intuitives et il est souvent nécessaire se référer à l’image fournie sur le site internet (chose difficile à faire lorsqu’il fait -10º et que l’ordre de passage de la course n’attend pas).


Pour qui ?

Pour tout compétiteur souhaitant s’équiper de matériel neuf avec des moyens limités.
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire