Test Atomic Atomic Four Pro HD Photo 2023

1 test Atomic Atomic Four Pro HD Photo.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
KOTM
Par KOTM

Un bon masque photocromique

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | m | Avancé | Toussieux
Conditions du test : Toutes conditions
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Masque de ski Atomic Four Pro HD Photo

Points forts

Le clip sur le bandeau
L'écran photocromique
Le style

Points faibles

Le prix

Déjà merci à Skipass et à Atomic pour cette opportunité.

La saison dernière, j'avais acheté mon premier masque photochromique pour le ski, le Wedze G 900 PH (test à retrouver sur mon profil). Et ma foi, il allait très bien ce masque, mais quand j'ai vu le test privé du Atomic Four Pro HD Photo, je me suis dit qu'il serait intéressant de comparer le Wedze avec un autre masque photochromique qui coûte plus de deux fois plus cher ! Pour rappel, le Wedze m'avait coûté 80€, le Atomic est vendu 220€ prix public (mais trouvable facilement moins cher).

Le but de ce test était donc pour moi de chercher à savoir si, étant donné qu'il est deux fois plus cher que le Wedze, il est deux fois mieux.

Sur le papier

Un masque, c'est à la fois simple et technique comme accessoire. On va donc décomposer l'analyse.

L'écran :

Ou plutôt les écrans, car il y a bien deux écrans dans la boite :

  • L'écran photochromique
  • L'écran transparent

L'écran photochromique étant bien-evidement celui qui nous intéresse le plus. Il est donné pour être cat. 1-3, et être utilisable par tout temps. Nous allons vérifier cela plus tard, car, pour moi c'est vraiment le coeur d'un masque photochromique. Sur le masque de couleur noir l'écran a de beaux reflets verts. Il embarque aussi la technologie PHOTO HD, PHOTO pour photorchomique et HD pour une technologie censé garantire des couleurs, une clarté et un contraste parfait.

Quant à lui, l'écran transparent est juste... transparent, il n'y a pas grand-chose à rajouter à son sujet.

Les écrans sont cylindriques, et non sphériques comme sur le Wedze. En théorie, à qualité et technologies équivalentes, un écran sphérique est supérieur à un écran cylindrique, il offre notamment un plus grand champ de vision.

Nous pouvons souligner que les écrans sont tous deux "double-vitrage" pour éviter la buée.

La monture :

La partie dans laquelle nous venons fixer l'écran donc. Les mousses sont assez classiques. Il convient de mentionner que ce masque est OTG (over the glasses) ce qui veut donc dire qu'il peut se porter par-dessus des lunettes de vue.

L'élastique :

L'élastique est classique, mais ce qui est inétressant, c'est la boucle de serrage. Elle permet de détacher l'élastique en deux parties pour pouvoir enfiler le masque facilement et après refermer l'élastique. 

Dans la montagne

Les caractéristiques principales maintenant détaillées, il faut vérifier que le masque remplit ses promesses.

J'ai pu le tester dans diverses conditions, ski de piste, ski de rando, soleil, neige, brouillard,... bref suffisamment de conditions pour pouvoir, je pense livrer un avis honnête.

Ce qui est bon de souligner, c'est que je n'ai jamais eu de problèmes de buée, alors même qu'il m'est déjà arrivé de porter le masque lors de montées en rando par mauvais temps.

Cependant, je suis mitigé sur l'écran photochromique, j'ai déjà eu la sensation d'avoir les yeux qui tirent un peu après une grosse journée de piste par grand ciel bleu, peut-être que l'écran ne fonce pas tout à fait assez pour avoir une protection parfaite dans ces conditions-là. Et lors de conditions mauvaises, il est rapidement mieux de mettre l'écran transparent.

D'ailleurs, le système pour changer l'écran n'est pas particulièrement simple ou efficace, si vous n'avez jamais essayé chez vous avant, ça va être compliqué de le changer si vous avez froid aux doigts ou avec des gants. Je pense qu'avec un peu d'habitude cela se fait bien, mais il existe des systèmes plus intuitifs sans aucun doute.

Pour enlever l'écran il ne faut pas hésiter à forcer un peu. Commencez d'abord par déclipser la partie de la monture qui est au-dessus de l'écran puis faire le tour. Je pense que le plus simple pour remettre l'écran après est de faire pareil dans l'autre sens, en commençant donc par clipser l'écran au niveau du nez.

Au niveau intégration avec le casque, le haut du masque est relativement plat, cela va donc dépendre des casques. Mais il est possible d'avoir un jour entre le casque et et cett partie du masque.

Conclusion

Si nous revenons à la comparaison avec mon masque Wedze, au final, je préfère prendre le masque Atomic que le Wedze, mais si l'on prends en compte le prix dans l'équation il y a tout de suite moins de chance que je me tourne vers le Atomic. 

En conclusion, c'est un bon masque mais que je trouve trop cher initialement, sachant que pour le même prix, on trouve des masques Julbo photochromique 0-4 (les verres photocromiques de chez Julbo sont quand même une référence).




Pour qui ?

Ceux qui cherchent un masque photochromique confortable et avec une bonne résistance à la buée.
8/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire