Test RACER GTK 2018

1 test RACER GTK.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
nico_be

Pour les pires conditions hivernales

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,80m | 73kg | Avancé
Acheté : 120€ en magasin
Conditions du test : Au frigo! Divers sorties tout temps.

Points forts

chaud
imperméable
qualité des matériaux

Points faibles

serrage poignet
gros

Cadeau de ma chère et tendre, elle a bien tapé, moi qui ai toujours froid au main!

A peine reçu, j'ai pu repasser par le magasin (heureusement qu'elle n'a pas acheter sur Internet) car la taille ne me correspondait pas. J'ai toujours fait une taille 9 (mes Level actuel sont un poil petit en taille M (8) ) mais là ils étaient clairement trop petit et je suis ressorti avec la taille 10 qui elle me va "comme un gant" ;)

C'est le modèle GTK 2018 et pas GTK2 2019 que certains ont pu tester en TP.

Caractéristiques 

Membrane imperméable Gore-Tex

Isolation duvet d’oie

Extérieur SoftShell

Doublure polaire

Paume en cuir premium

Leash de sécurité

Sangle de réglage au poignet

Sur le terrain

Quoi de mieux pour ce test que de commencer au frigo!!! Piste indoor, en 2h il y a moyen de bien se cailler et le piste est trop courte pour se réchauffer ;) Bref a tous les coups j'ai froid au mains, est-ce mieux avec ces supers gants?

Les gants sont facile à enfiler, pas de problème de doublure récalcitrante comme certains ont eu avec le GTK2, mais je ne transpire jamais des mains à ski, que ce soit alpin ou rando! En fait j'ai une très mauvaise circulation du sang dans les doigts, donc c'est assez pénible, je suis toujours le premier à me les geler... 

Les proportions du gant sont bonnes, on est bien dedans. Evidemment vu l'épaisseur de l'isolant, on se retrouve vraiment avec une grosse paluche, pour tenir les bâtons ça va, mais faut oublier toutes manipulations précises... Ouvrir ou fermer une tirette ça passe mais il n'en faut pas plus. 

Le serrage poignet est impossible à bouger à une seule main! Quand on tire, l'élastique se tend mais la sangle ne bouge pas d'un poil (dernière photo), bref soit on s'arrange en tirant avec les dents en maintenant la partie plastique avec l'autre main (je vous épargne la photo...) ou alors plus simple, on oublie et on laisse "ouvert", ce qui en fin de compte n'est pas trop dérangeant. Par contre le serrage de l'extrémité de la manchette ne pose pas de problème et permet d'éviter les rentrées de peuf dans le gant.

Les matériaux sont de bonne facture, le cuir est souple et ne glisse pas. Les coutures sont propres, ne bougent pas et ne sont pas dérangeantes. La pseudo articulation sur le dos de la main ne sert pas à grand chose mais ça donne un peu de relief au look ;) L'étanchéité est parfaite et le gant ne gèle pas en cas de gros froid humide (j'ai déjà eu le cas avec des Reusch en cuir...). Par contre je trouve qu'il manque un "pad" sur le pousse pour essuyer le bout du nez... Le gant est équipé d'un "leach" élastique pour le garder accroché au poignet quand on le retire. Si l'idée est bonne, le leach est un peu long du coup le gant traîne un peu partout et l'ouverture poignet est un peu large et non réglable du coup il y a quand même un risque de perte...

Avec tout ça, qu'en est-il de la chaleur de ce gant? Et bien c'est une des paires les plus chaudes et confortables que j'ai eue. Vu mon cas désespéré, j'ai quand même encore un peu froid au doigt, mais rien de catastrophique et c'est nettement mieux que mes paires précédentes. Donc l'essentiel est bien présent!

Pour qui ?

Les rideurs frileux!

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire