Test RACER GTK 2 2019

6 tests RACER GTK 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,2/10
Boby_lapointe

Les mains au chaud !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,75m | 65kg | Avancé | Grenoble
Conditions du test : Testé depuis 2019 sur plusieurs conditions de météo (froid, doux, humide, sec)
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Gants Racer

Points forts

Confort
Isolation
Finition
Qualité

Points faibles

Maniabilité
Pas polyvalent

Dans le cadre des tests privés Skipass de la saison passée-passée (un des dernier d'ailleurs), j'ai reçu une paire de Racer GTK 2 (merci à Racer et Skipass pour ce test au passage!).

J'ai eu l'occasion de tester ces gants sur des sorties bien froides (-10), également avec des températures beaucoup plus douces.

Premières impressions :

Au déballage du carton, les gants apparaissent de bonne facture. Les coutures sont propres, les matériaux utilisés ont l'air solides et de bonne qualité, et les jointures cuir/textile semblent de bonne finitions. Les gants donnent une impression de solidité et de robustesse, et leur design assez sobre est appréciable.

Une fois sur les mains, la première chose qui m'est venu à l'esprit concerne la taille. Les GTK 2 taillent petit ! Reçu en taille 10 (je prend généralement du 9.5), je me sens confortable dedans sans avoir non plus une sensation de marge extraordinaire. En revanche, la doublure intérieure est très agréable au touché, on se sent vraiment confortable dedans, merci à son tissus Polar SILK.

Côté dextérité, c'est pas folichon. Normal avec ce type de gants, porté sur l'isolation thermique et les grands froids (la marque française l'annonce d'ailleurs comme son gant le plus chaud de sa gamme). Clairement on se sent pataud avec cette paire au bout des mains, et je sais d'avance qu'ils seront réservés à la descente par temps froid (très froid même).

Sur le reste, c'est standard : leash pour pas perdre les gants, serrage poignet, et serrage du manchon pour bien isoler la main.

Sur le terrain :

Imperméabilité :

Rien à dire de ce côté, les mains reste bien au sec  et le cuir de la paume couplé à la membrane Gore Tex font le boulot. Pas trop de crainte sur ce point et satisfait de la promesse tenue.

Respirabilité :

Sans trop de surprise, la respirabilité n'est pas le point fort des GTK 2 et ce quelques soient les conditions. Mes mains ont chaud, trop chaud (mais peut être que j'ai une sudation trop importante), et il faut peu de temps pour que je commence à sentir la moiteur dans mes gants, ce qui est désagréable.

Dextérité:

Les sensations au bout des doigts ne sont pas là. On ira pas faire de manip demandant un minimum de précision avec cette paire. En ce qui me concerne, ils offrent ce qu'il faut de facilité de préhension pour tenir les battons à la descente, activité pour lesquels je les réserverai (comme des journées en stations par exemple).


Solidité:

Après plusieurs sorties sur plusieurs saisons (bon Ok, y a eu le confifi entre temps), les gants semblent bien tenir. Le cuir sur les doigts/paume se patine progressivement, pas de rupture de couture ou de coupure. Ce point n'est pas décevant en ce qui me concerne.


Conclusion :

On a de la bonne came entre les mains sans aucun doute, offrant des matériaux de qualité, et leur contrat principal à savoir garder les mains bien au chaud et au sec me semble atteint. Je les emmène globalement tout le temps en sortie hivernale, mais il arrive très fréquemment que je ne les porte pas du fait d'avoir l'impression d'être pataud avec. 

A recommander pour les grands froids seulement.






Pour qui ?

Skieur frileux souhaitant avoir les doigts au chaud en descente
7/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Imperméabilité
Respirabilité
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire