Test Tecnica Cochise W105 2014

1 test Tecnica Cochise W105.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lilychx

La chaussure des frerideuses.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,58m | 50kg | Expert | Grenoble
Acheté : 320€ en magasin
Conditions du test : Testé sur trois saison complète.

Points forts

Flex important, grande précision et crochets pratiques.

Points faibles

Mauvaise thermicité et mousse du chaussant qui se tasse rapidement.

Bien rigides, bien précise, mousse tassé rapidement

Profile skieuse : Ancienne skieuse de club (9ans préférence pour le slalom spécial). Je ski depuis l'hiver 2012 sur des freeride double rocker en plus de 100 au patin et plus récemment en rando light pour la pente raide.


Le monde de la chaussure débrayable femme avec une rigidité importante commence à s’ouvrir, mais en 2013 cette Cochise était plus ou moins la seule chaussure alpine débrayable avec un Flex>100. Et heureusement, mon pied rentrait dedans.

Cette chaussure est vraiment top, le Flex est bien présent (105 annoncé), la progressivité agréable, le système de crochet performant est précis. Le seule reproche général au début est qu’elles donnent froid, le chaussant étant étroit et précis (top) mais coupant régulièrement une partie de la circulation. Au premier abord cette chaussure est vraiment bien, et on lui pardonnera son débrayage ridicule (12°, amélioré depuis) mais permettant quand même une amélioration du confort en montée.

Dans mon cas les problèmes ont commencés la troisième année d’utilisation. Mon talon étant fin, la mousse s’étant tassé, le talon a commencé à bouger et à faire perdre en précision. Un serrage plus important n’étant pas possible à cause de la compression. Des cales n’y ont rien fait et m’ont donc contraint à changer de chaussure l’année suivante.

J’en garde malgré tout un super souvenir, c’est une chaussure haut de gamme pour femme ayant envie d’envoyer à la descente. On prêtera simplement une attention particulière à l’état du chaussant dans le cas d’un achat d’occasion.

Pour qui ?

Pour les bonne skieuses qui envoies à la descente, aime souffrir à la monter et avec une bonne circulation sanguine.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire