Test Petzl Sirocco 2020

4 tests Petzl Sirocco.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
siewicz

170g qu'on a pas le droit de laisser au placard

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | m | Expert | Aime
Acheté : 80€ en magasin
Conditions du test : Chaud, froid, vent, neige, pluie légère...

Points forts

Léger
Confortable
Facile d'utilisation

Points faibles

Compatibilité GoPro à revoir
Pas homologué compet ski-alpi
Prix

Pas facile de faire un test de ce casque tant le descriptif de Petzl est totalement juste et sans bullshit. Je vais quand même essayer d'en donner mes impressions personnelles. 

J'ai pris ce casque pour une utilisation rando/ski alpi. Mon choix était clairement orienté sur le poids. Le prix acceptable a fait le reste (89e moins petite réduc CAF chez ekosport).


Caractéristiques techniques :


Casque d'apparence très simple, sans fioritures :

  • Coque en polystyrène
  • 170g en taille M/L
  • Mousses de confort à l'intérieur
  • Sangles à réglage d'inclinaison avt/arr, tour de tête et menton
  • Crochets pour la frontale
  • Maintient du masque par élastique/crochet à l'arrière
  • Ventilation un peu partout
  • Seule fioriture : fermeture de la jugulaire par un clip qui s'ajuste avec un aimant (déjà présent sur l'ancien et c'est pas l'aimant qui ferme la sangle, c'est juste pour trouver le trou facilement)
  • Normé escalade, alpi et ski de rando


Prise en main :


La première chose qu'on remarque, c'est bien sur la légèreté. A 170g, le machin est une plume.

Niveau taillant, je dirais que le M/L va convenir à la plupart des tailles masculines. Je recommanderais la taille S/M pour les petites têtes, ados, femmes). Si vous êtes limites niveau taille, prendre le grand. En cas de froid si on met un buff, cagoule ou capuche de la polaire sur la tête, le casque passera parfaitement au dessus.

Côté confort rien à dire. Les mousses sont confortables et le casque étant léger il n'y a aucun point de pression.

Il est important de bien régler le casque. Sur la première sortie j'avais le front bien découvert avant de le réajuster. Une fois bien réglé, on y touche plus et on l'oublie.

Le design est pas vilain, noir un peu brillant. La construction fait sérieuse, beaucoup plus que le précédent modèle qui avait vraiment l'air taillé dans un bloc de polystyrène. 


Sur le terrain :


Rapidement, la légèreté, oui, c'est validé. Ça se vérifie en situation réelle, on l'oublie complètement. 

Les sangles de réglages se manipulent très facilement, le textile glisse bien en serrage et ne bouge pas une fois serré. En revanche les sangles sont pas larges. Ça va très bien doigts nus mais c'est pas génial avec les gants. En cas de besoin d'ajustement (rajout de la capuche polaire entre ma tête et le casque) je mise donc sur la rapidité de réglage et j'enlève les gants.

Notez que l'aimant Fengshui, ça marche bien même avec les gros gants.

Niveau chaleur, je chauffe assez vite et assez fort. Je met donc très rarement le casque au départ de la rando. Exception de ma dernière sortie : départ à 2° à l'ombre pour un long portage, pour le coup j'ai pas eu chaud. Je ne ferais pas le pari sur un départ à plus de 10° ou au soleil...

Enfin, outre l'aspect qui met en confiance (et les normes escalades, alpi et ski de rando que possède ce casque), je me suis pris une seule chute sur la tête dans de la croute mi-dure : RAS ni pour ma tête ni pour le casque. J'ai même trouvé ce léger choc "confortable". Enfin. Ça fait pas du bien. Mais vous m'avez compris ? La force s'est bien dissipée et n'a pas donné de point "dur". C'est en tout cas suffisant pour lui faire confiance sur de plus gros chocs. Non pas que j'en redemande.

En utilisation d'un masque, celui ci est bien calé. Le volume du casque est pas énorme donc il passera même sous certaines capuches qui n'ont pas été prévues pour les casques.


Quelques défauts pour pinailler :

  • Le prix, victime de son succès il se vend toujours un peu plus cher. Il se trouvait à 79,49 à sa sortie, il y a eu quelques promos à 70 en 2019, il est maintenant difficile de le trouver sous les 89,49 auquel il est affiché partout. Ça reste acceptable mais c'est pas le deal de l'année.

Si le prix est un souci, l'équivalent chez Simond fait très bien le travail pour 20 grammes de plus et 20e de moins.

  • La partie plastique lisse sur le dessus permet la fixation d'une GoPro. Chouette évolution par rapport à l'ancien modèle mais...

L'arrête centrale qui cours d'avant en arrière gène la fixation de la caméra, qu'on choisira de mettre sur cette arrête à ses risques et périls ou que l'on décalera sur le côté mais qui donnera une image légèrement inclinée.

Le poids de la GoPro est également problématique. A 150g avec un centre de gravité haut, elle fait balloter le casque dès que le terrain est exigent ou que l'on prend de la vitesse. Ça se corrige en serrant plus fort, mais on perd en confort.

  • Il me semble qu'il n'est pas homologué pour les courses de ski-alpi (car besoin de la norme de ski de piste EN 1077). Pas un problème pour moi, mais c'est un critère pour certains à prendre en compte.


Conclusion :


Pas facile d'améliorer l'ancien Sirocco mais Petzl l'a fait ! Ils n'ont pas cherché à renouveler le genre mais juste à améliorer ce qui existe déjà avec 3 gros points : le design et la surface de protection (la v2 descend plus bas) tout en conservant le poids dérisoire (+5g par rapport à la v1). Un must have.


Pour qui ?

Tous. Quitte à prendre un casque pour le ski-alpi, autant le prendre léger non ?

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire