Test Petzl Sirocco 2017

3 tests Petzl Sirocco.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
BOOZ
Par BOOZ

J'ai mis où mon casque? Ah oui, sur ma tête, j'avais oublié!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,66m | 58kg | Expert
Acheté : 50€ en magasin
Conditions du test : Ski de rando, alpi

Ah le Sirocco, le premier casque hyperléger, une révolution à sa sortie: 165g en grande taille, une paille!


Casque d'alpi, pas de ski?

  • Oui, ça peut poser question. Mais comme je le soulignais dans mon test du casque simond rock, un casque d'alpi, c'est quand même infiniment mieux que rien et c'est quand même plus léger qu'un casque de ski, particulièrement celui-là...


Et pourquoi est-il si léger ce sirocco ?

  • La calotte est monobloc et en polypropylène expansé, un matériau hyper léger qui se déforme aux chocs avant de reprendre sa forme.
  • Les sangles sont en polyester, il n’y a aucune sangle ou molette en pvc.


Il est confortable ?

  • Très. Une fois les sangles ajustées, ce qui peut demander quelques ajustements dans les premiers temps, on ne le sent pas du tout sur le crâne.
  • Les mousses sont agréables au contact de la peau, détachables et lavables, ce qui change des mousses jetables de mon ancien casque.


Est-il bien aéré ?

  • Assez, même si je trouve qu’il me fait pas mal transpirer, plus que mon ancien Simond rock. Peut-être est-ce dû à la matière. Une casquette ou un buff en dessous peut s'avérer utile afin d’absorber la transpiration et éviter d’avoir du jus de crème solaire dans les yeux.


Il est solide ?

  • Il faut en prendre soin car la matière marque pas mal. Mais dans l'ensemble, je l'ai depuis un an et le polypropène vieillit bien si on fait un peu attention à ne pas le mettre en contact avec la lame du piolet sur le sac à dos.
  • A noter que j’ai eu un problème avec une des sangles qui s’est décousue (cf photo). Petzl a remplacé toutes les sangles en SAV sans discuter, mais ce défaut fait un peu désordre vu le prix de ce casque.


Parlons-en du prix, il est cher?

  • Oui, 89 €, c’est cher le kilo, mais moins que le caviar…


Autre chose à noter?

  • Rien d'original, il est équipé de clips à l'avant et d'un élastique à l'arrière pour coincer la frontale, mais le contraire aurait été étonnant de la part d'un fabriquant de casques, mais aussi de frontales...
  • Il accueille les masques de ski sans problème notable.
  • On a l'air très beau et très intelligent quand on le porte.


Résultats des courses :

Le sirocco est si léger qu’on n’hésite jamais à le prendre avec soi. Utilisable en ski de rando, mais évidemment aussi en escalade et en alpi, on oublie qu’on l’a sur la tête. Encore une réussite signée petzl.

Pour qui ?

A ceux qui prennent le casque avec eux sans se poser de questions, qui le mettent en descente mais aussi en montée quand la course l'exige
9/10
Confort
Aération
Correspondance Taillant
Intégration masque
Modularité (liner, oreillettes, etc.)
Finition, qualité de la coque
Rapport qualité/prix

Points forts

Légèreté, confort

Points faibles

Peut-être un peu fragile

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire