Test Giro bad lieutenant 2007

1 test Giro bad lieutenant.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Traipan

Le look y a que ca.. chez lui.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,95m | 87kg | Expert | Lyon
Acheté : 80€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions depuis 11 saisons

Points forts

Solidité, Finition, Look

Points faibles

Poids, Aération, Mal conçu pour les masques dessus

Giro Bad Lieutenant 2006

Acheté neuf en 2006, ce casque reste un coup de cœur que j’utilise encore maintenant bien que plus occasionnellement suite à l’arrivée d’un Salomon Brigade et de l’excellent Julbo Symbios :


Confort : INEXISTANT ! Pas de place pour ca ici monsieur, on a une guerre à gagner soldat.. C’est lourd chef, très lourd, mais le poids est synonyme de fiabilité comme dirait encore une fois Boris le Hachoir.

Voilà on peut reprendre son sérieux je pense et parler plus en profondeur des qualités de ce casque qui ne sont pas vraiment dans cette partie car en plus du poids conséquent, ce casque n’est doté d’aucune aération et n’a de bon point que sur le fait qu’il se maintien correctement grâce à une sangle performante qui n’étrangle pas tout en serrant correctement ainsi qu’un réglage par scratch derrière le crâne (voir photo).

Comme un bootfiter travaillant sur des chaussures, j’ai rajouté des pads en mousses à l’intérieur pour caller correctement mon crâne et réduire le potentiel frottement en cas de forte secousse latérale, mais en temps normal ce n’est pas nécessaire pour avoir un maintien convenable.


Modularité : Un point fort de ce casque est qu’il est possible de changer les oreillettes ou de les retirer ainsi que de régler le scratch arrière pour mettre un bonnet en dessous ou bien même un masque + bonnet ou masque tout court. On fait un peu ce qu’on veut sans réduire la qualité du maintien ainsi que sa capacité de protéction.


Gadget : J’ai remplacé les oreillettes par des oreillettes skull candy afin d’avoir de la musique (erreur de jeunesse ne me juge pas chef !) et il m’arrive encore de les utiliser lorsque je me retrouve seul, bonne qualité audio et confort presque aussi bon qu’à l’origine bien qu’un peu raide par rapport à ce que j’ai sur le Brigade, on garde malgré tout une bonne et douce isolation.


Résistance : Là on parle de son GROS point fort, à l’image des casques de GI qui ont inspirés son design très populaire il y a déjà dix ans de ca, ce casque est incassable ! Cailloux, Neige pilés, Sapins, Rambardes de télésiège, Stalactite et même un snowboarder me sont passés sur le couvre chef sans dommage pour moi et ni même mon casque..

Increvable ! C'est sa 12 ème saison est Papy est encore tout frais !


Masque : Bon on va repartir sur une mauvaise note sinon ce n’est pas drôle car on va finir par croire que ce casque est bien. Le masque on le met où ? Et bien en dessous et c’est tout. Il y a bien de quoi mettre le strap sur une magnifique pièce cousue à l’arrière mais les bords relevés vous tirent le masque n’importe comment et empêchent celui-ci de coller correctement au visage, en plus de ressembler à pas grand-chose ce n’est pas confortable.

Donc on fait quoi ? Et bien on le met en dessous et ca va très bien c’est réglable pour ca justement chef, alors respecte les gars qui ont conçu ca comme ca, puis lorsque tu as trop chaud et que tu l'enlèves car il n’y a pas d'aération,  tu conserves ton masque qui te protège les yeux à tout moment, pas si bête chez Giro de forcer les gens, merci chef.

Oh et dernier détail qui tue, la buée ! Avec la forme du casque qui se relève devant et qui épouse bien le masque, les aérations du dessus sont bien bloquées et la buée apparait assez vite si vous n’avez pas d’aérations en dessous ou sur la visière.


En définitive, il n’y a pas beaucoup de raisons de choisir objectivement ce casque lourd, peu aéré sur lequel on ne peut même pas mettre son masque qui prend vite la buée. Et pourtant c’est un casque qui se démarque encore maintenant par son look, son excellente finition et sa solidité au point d’en faire mon casque préféré ! L’amour a ses raisons que la raison ignore même lorsqu’il s’agit d’un simple casque.


Note : Gaffe à l’utilisation de la musique au ski, ca peu amené à de sacrées surprises autant sur piste quand freeride.

Pour qui ?

Tout le monde sauf randonneur
6/10
Confort
Aération
Correspondance Taillant
Intégration masque
Modularité (liner, oreillettes, etc.)
Finition, qualité de la coque
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires
Si_Fless

inscrit le 16/03/18
Je veux ce casque !!
Call to a member function getCommentsType() on null