Test Foursquare Michaylira 2010

1 test Foursquare Michaylira.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lapin38

Exclusive et peu pratique

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,75m | 75kg | Avancé | Grenoble
Conditions du test : principalement du bon gros froid du cœur de l'hiver, car la veste est (très) chaude

Points forts

le tout-en-un (protection + isolation) ?

Points faibles

bizarrement coupée (trop ample sur le corps, trop serrée sur le cou)
petite capuche
poches peu pratiques (orientation, fermetures)
accessoirisation excessive

J'ai eu "l'opportunité" de mettre la main sur cette FourSquare quasiment gratuitement, curieux de voir à quoi ressemble une 'vraie' veste de ski.

Il faut bien dissocier l'effet activité (ski en station) de la qualité de la veste elle-même. Je n'ai aucun attrait pour ces solutions tout-en-un qui n'ont que des inconvénients par rapport à un bon vieux système multicouches, mais tentons de rester objectif.

Tout d'abord le taillant est très surprenant : très ample sur le corps - sans pour autant être une coupe longue, mais le volume autour du cou est bien serré. Presque impossible de serrer la veste jusqu'en haut ! Et la capuche accueille difficilement un casque... Au final, on a l'impression d'avoir une veste à mi-chemin entre l'armure et la robe.
Le textile interne est désagréable car 'glissant' et vite collant dès qu'on s'active un peu.
Même l'orientation des poches est surprenante, avec une surpoche horizontale sur les poches ventrales : rien de tel pour tout faire tomber de ses poches !
L'accessoirisation est juste excessive : il y a une poche pour tout - masque, téléphone, mp3... - mais aucune n'est vraiment pratique à manier. Autant tout mettre dans le sac à dos !
Et pour ne rien gâcher, certaines coutures de poche se défont alors que la veste ne sort que très peu.
Alors OK, il y a une jupe pare-neige et la capuche est amovible...mais ça ne sauve pas tout.

En action, la veste se fait plus ou moins oublier, pour peu qu'on ait pas besoin de la fermer jusqu'en haut => prévoir de quoi se protéger le cou et le menton si le vent est de la partie. Jusqu'à ce qu'on sature de chaleur : difficile de réguler, les aérations aisselles sont presque inopérantes et le principe de la couche unique fait qu'on ne peut pas s'adapter aux conditions... et on se met à coller au tissu intérieur.

Sous la pluie, le membrane extérieure finit par s'imbiber légèrement, mais l'avantage de l'isolation intégrée c'est que ça ne transperce pas en-dessous (à moins peut-être de rester 48h sous la flotte).

Au final, la veste donne une impression bâclée, peu fonctionnelle. D'une part, elle ne convient que pour les conditions froides-mais-pas-trop-sévères-non-plus : on est pas sur le produit le plus polyvalent de la Terre. D'autre part elle est intrinsèquement bizarrement conçue : ni vraiment pratique, ni performante.

Reste à tester d'autres vestes de ce type pour voir si le confort et la coupe ne peut pas déjà changer beaucoup : un autre textile intérieur, une coupe plus longue mais moins ample, une membrane plus performante et plus souple... personnellement, ça ne sera pas une priorité tant le multi-couches n'a que des avantages - y compris financièrement puisque la R2 qui me sert d'isolant l'hiver me sert en fait toute l'année.

Pour qui ?

Skieurs peu actifs (ou ne transpirant pas), uniquement en station, qui veulent absolument se balader avec leurs Ipod
3/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire