Test Zag H112 2019

67 tests Zag H112.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
Storm.Rider

Très sympa en freerando

Zag H112
Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 75kg | Expert
Taille testée : 188
Acheté : 480€ en ligne
Conditions du test : Verglacée, trafolée, poudreuse (10 à 30 cm)

Points forts

Flottabilité en poudreuse. Stabilité générale tout en conservant une bonne réactivité.

Points faibles

Flottent très légèrement à haute vitesse sur neige compacte.

Contexte d'utilisation et montage

Achetés en ligne montés avec des fixations ADRENALIN 13 SHORT B110 pour une utilisation freerando.

Retour d'expérience

Généralités

De très bons skis pour celui ou celle ayant la flemme de faire des virages en hors piste. Leur prise en main n'est pas immédiate mais reste très accessible, même s'il faut donner un peu de sa personne lorsque des virages serrés deviennent nécessaires du fait de leur poids.

En poudreuse

On s'en doute mais leur comportement en poudreuse est exemplaire puisqu'ils sont fait pour. Il déjaugent très vite, portent très bien et sont plutôt facile à manier.

Trafole et changements de neige

Bon comportement également lors des changements de neige ou sur de la trafole. Il faut les suivre mais ils absorbent bien dans l'ensemble quelle que soit la vitesse.

En neige compacte

En neige un peu plus compacte ils flottent un peu à haute vitesse à cause des rockers mais ça reste très stable dans l'ensemble (et mes skis de comparaison sont des Stormrider DP 201cm donc je suis un peu déphasé en terme de stabilité...). Ils accrochent bien mais la largeur du patin oblige à s'appliquer.

Sur piste

Ces skis sont clairement taillés pour le hors piste et ça se sent mais restent tout à fait agréables sur piste malgré tout, en tout cas tant que l'objectif n'est pas de godiller. Il permettent de faire des belles courbes et conservent une bonne accroche malgré leur largeur. Il faut par contre savoir leur parler gentiment pour qu'ils obéissent ;-)

En rando

L'ensemble pèse lourd sur la balance et donc sur les cuisses. Mais j'ai fait jusqu'à 800m sans problème et je pense que jusquà environ 1200m ça se fait bien, tout en gardant assez de jus pour la descente. Au delà le poids ne me semble pas raisonnable et le risque est de ne pas se faire plaisir à la descente car trop fatigué(e). Par contre l'avantage est que leur largeur permet une accroche sans faille quelle que soit la pente (à condition d'avoir des peaux tout aussi larges évidemment).

Conclusion

Je m'en sers de ski à tout faire en ce moment pour les pousser dans leurs retranchements mais je les trouve agréables en toute circonstance. Ils nécessitent par contre une bonne technique pour être apprivoisés, surtout lorsqu'on les sort de leur neige favorite, la poudreuse, où ils font des merveilles.

Pour qui ?

Bon skieurs de freeride

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.