Test Salomon Mtn Explore 95 2018

33 tests Salomon Mtn Explore 95.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Salomon Mtn Explore 95
derriensbuck

Le plaisir en toutes circonstances

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,81m | 72kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 177
Acheté : 390€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions, tout au long de l'hiver

Ca y est, le temps se refroidit enfin, on a les spatules qui démangent et on révise son matos ! Mais… Quelles spatules d’ailleurs ? Les vieilles remisées au fond du placard et qui font peine à voir …? Pour ceux qui, comme moi l’an dernier, sont à la recherche de la perle rare - un ski de rando à la fois pas trop handicapant en montée et qui met la banane en descente en toute conditions (hmmm… ça existe ?) - ce test est fait pour vous !

Après maintes réflexions, tous les tests matos épluchés, de nombreux avis divergents recueillis, et plusieurs visites au vieux campeur, j’ai donc arrêté mon choix sur le best-seller du secteur : le MTN 95. Spoiler : je n’ai pas été déçu. Pour rester dans ma philosophie, je l’ai associé à une paire de fixations légères (Plum Guide M dont je suis également très content), et à des chaussures légères mais bien rigides (les Scarpa F1, un régal !)


Caractéristiques techniques :

N’ayant pas beaucoup bougé ces dernières années, cette description est toujours au goût du jour !

Poids = 2,8 kg la paire -> ce critère à lui seul constitua une petite révolution lors de la sortie du ski il y a quelques années. Depuis, d’autres constructeurs se sont alignés. Néanmoins, ça reste très léger pour cette largeur.

Rocker léger en spatule (cf photos) avec notamment nid d’abeille pour alléger.

Cotes = 130 – 95 – 116 (légèrement plus large que le zero G de blizzard : 128-95-111)

Rayon = 17,7 m : bien plus court que le Zero G (21 m) ou que le Ibex 94 carbon (21,2 m) => moins baramine, plus joueur mais un poil moins de stabilité à haute vitesse.

Noyau bois en Karuba avec un petit mix carbone + lin pour améliorer la rigidité sans apporter de vibrations néfastes.


Montée :

- Comportement général :

Incroyablement surpris, je pensais me trainer un peu par rapport à mes copains en light - Dynastar vertical Eagle par exemple – mais finalement pas tant que ça. En tout cas ça ne m’a jamais handicapé pour faire un sommet. Les skis sont dynamiques, le comportement est joueur et monter n’est donc pas une souffrance mais peut devenir un plaisir. J’imagine que cet effet est décuplé avec des skis light mais ce n’est alors plus la même en descente…

- Poudre

Leur ligne de cote généreuse est ici un atout ! on s’enfonce moins, ce qui est un réel avantage quand on doit faire la trace.

- Dur et pentu

C’est ici le seul petit point faible que j’ai trouvé. La largeur, mais aussi la longue spatule avec son rocker, ainsi que son aspect plus parabolique qu’un « Zero G 95 » par exemple (même segment de marché) sont des petits inconvénients. La largeur fait qu’on a plus de porte à faux lorsqu’on avance en diagonal dans la pente. Le shape plus prononcé réduit la surface de contact avec la neige dans cette position. Enfin, le rocker en spatule a tendance à relever la spatule, on perd en rigidité et donc en accroche à l’avant. Par conséquent, dès que la neige devient dure et que la pente se raidit, mieux vaut penser à sortir les couteaux en anticipation.

- Portage :

Eh oui, on se retrouve souvent ski sur le dos en rando, que ce soit pour l’approche au printemps ou bien dans les zones un peu dangereuses en toute saison. Il est donc important de ne pas avoir des enclumes ni des péniches. Je n’ai eu aucun problème à les avoir sur le dos, on les fixe facilement avec les sangles.


Descente :

Une simple anecdote : ma première sortie avec ces skis a eu lieu le 30 décembre 2018. Il a plu très haut une semaine auparavant. Depuis grand beau et froid. C’est vitrifié dès qu’on sort de la piste. Ca marche donc bien à la montée mais j’ai vraiment peur que la descente soit une purge… Finalement, on prend les pistes et c’est plutôt un régal. Le ski accroche, le talon est bien présent à la manière d’un ski de géant, ça relance bien… Mes potes en light font vraiment la gueule…

J’ai testé les skis en toute conditions cet hiver, sur neige gelée comme citée plus haut, cartonnée, traffolée, neige dure et froide, poudre, poudre 1 m, moquette… Tout s’est toujours mieux passé que je le pensais !

- Poudre : dans 30 cm comme dans 1 m de poudre c’est le bonheur ! On garde une position très bonne, le ski est bien équilibré, ça pivote facilement et c’est joueur… Pour ce programme, on peut pas faire beaucoup mieux.

- Neiges pourries : comme dit plus haut, le ski se comporte agréablement bien dans ces neiges (bon c’est pas Byzance non plus hein…). En tout cas on ne se fait pas piéger, le ski accroche, rassure et assure ! On peut s’engager sans problème. Le rocker est super pour aplanir le terrain en trafole.

- Neige dure et froide type couloir : là aussi le ski assure ! Il faut bien être en appui languette pour maitriser son virage et ne pas subir la loi du talon, mais ce type de ski me plait (ski de géant sur piste).

- Moquette au printemps : d’après les caractéristiques ci-dessus : un vrai régal.


Conclusion :

Un super ski, très évolutif, pour randonneur polyvalent. A la montée son poids ne se fait pas réellement sentir. Seul point faible lorsque la pente s’élève : sur neige très dur dans le raide. A la descente, les personnes venant de l’alpin ne seront pas dérouté avec un comportement sain et un talon présent. Mieux vaut avoir un bon niveau pour en tirer la quintessence mais il ne vous enverra pas dans le décor si votre bagage technique est plus léger.

N.B : même si la sérigraphie est très jolie, je trouve qu’elle s’abîme vraiment très vite… J’en prends pourtant grand soin, mais le plastique est vraiment tendre et tous les chocs marquent…

Pour qui ?

Ski assez évolutif, peu donc être utilisé par niveau intermédiaire mais mieux vaut un bon bagage technique pour l'exploiter correctement
10/10
Accessibilité
Confort montée
Confort descente
Performance montée
Performance descente

Points forts

Comportement sain ; joueur ; s'adapte à toutes les conditions ; pas une corvée à monter

Points faibles

dur et pentu à la montée ; sérigraphie trop fragile

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces