Test Salomon MTN 95 2018

4 tests Salomon MTN 95.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
fanny_pmt

Polyvalent et accessible pour tous les niveaux en rando

Salomon MTN 95
Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,78m | 65kg | Avancé | Les Arcs
Taille testée : 183
Acheté : 550€ d'occasion
Conditions du test : Trois saisons (France, Suisse, Autriche) toutes neiges, toutes pentes, toutes météos.

Points forts

Accessible, polyvalent, tolérant, léger.

Points faibles

Peu de retour quand on va vraiment le chercher.

Le MTN sait dire des mots doux à chaque oreille. Sa légèreté saura s’inviter dans votre skiroom et son caractère doux et joueur le rendra indispensable dans votre vie. 

J’ai skié les MTN 95 de chez Salomon en 183 pendant 3 saisons complètes, une en Suisse, une en Autriche et une lors de notre hiver sans station en France. Habitant toujours en station, je peux vous dire que c’est un test grandement testé et un ski pleinement validé. 

Je l’ai monté avec des Diamir Vipec, une fixation freerando également bien légère avec plusieurs cales.


- Un ski polyvalent pour évoluer en toutes neiges

Le MTN 95 de Salomon propose un ski avec un shape, des cotes et un rayon similaire aux skis typés all mountain du marché. Il garde un profil très intéressant à skier dans un peu toutes les neiges, avec un coup de coeur particulier pour les jours de peuf bien entendu grâce à ces 130 sur l’avant et son rocker. Un patin pas trop large qui reste joueur dans la neige tassée, et un spatule qui déjauge toute seule en neige fraiche. C'est un ski très facile à skier, il est aussi très bien pour des sorties snowkite dans lesquelles ils vous laissera facilement vous concentrez sur le aile.

- Un poids très tchacheur pour mon cardio

Le MTN m’a initié à la rando, des premières sorties avec 400m de d+ à la saison 2021 où j’ai dépassé les 20000m sur le mois de Janvier. Sa légèreté, au pied et sur le sac à dos, m’a donné l’opportunité d’apprécier la montée à répétition sans souffrir ! Il m’a donné l’envi d’y aller encore et encore. Il m’a fait découvrir les randos sur des itinéraires loins des stations et de la foule. Il m’a permis de comprendre le réel intérêt de la rando et ça m’a séduite car il était toujours là pour la descente. De plus, il reste toujours facile à skier, peu importe la neige, et c’est très appréciable quand on est fatigué de la montée.

- Un ski de rando malgrè tout

On ne peut pas lui reprocher car c’est pour la rando qu’on l’achète. Or, je peux cependant vous déconseiller de chercher à le prendre d'une grande taille. Je l’avais pris en 183 pour rester dans mes habitudes des grands skis. Ceci m’a juste handicapé dans les conversions et n’a pas amené de plus à la descente. Il tape à l’avant quand on va vite et ne renvoie que très peu quand on appuie dans les virages. Alors rester dans un optique ski de rando, et garder vos barres à mines pour faire de la courbe et vos fats pour les jours de peuf. C'est un ski qui ne demande pas à avoir un technique très pointue, et qui sera limité sur des terrains autre qu'en rando


Pour conclure, un ski polyvalent et très accessible. Idéal pour s’initier à la rando sur divers itinéraires et dans toutes neiges. Il offre une belle approche de la montagne pour tous les niveaux. 

Pour qui ?

Intermédiaire et expert : il permettra l'initiation des petits niveaux et accompagnera les plus nerveux dans des itinéraires plus engagés sans problème.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire