Test Rossignol Soul 7 2019

166 tests Rossignol Soul 7.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
_darkwiz

Un ski polyvalent et accessible pour skieur intermédiaire qui touche à tout les domaines !

Rossignol Soul 7 HD
Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,81m | 67kg | Avancé
Taille testée : 180
Acheté : 400€ d'occasion
Conditions du test : Testé sur une saison dans plusieurs stations, dans tous les domaines et sous toutes les conditions.

Points forts

Polyvalent, joueur, léger, accessible.

Points faibles

Manque de charisme, les skieurs expérimentés vont vite s'ennuyer.

Skieur plutôt joueur, je recherchais pour ma première vraie paire de ski un joujou polyvalent, me permettant de m’amuser sur tout type de terrain : aussi bien sur neige dure en station que dans les champs de peuf offerts par la rando. Suite à la lecture de plusieurs tests positifs, je m’oriente donc vers les soul 7 qui apparaissent comme LES ski polyvalents par excellence.

Première sortie à Arêche-Beaufort, et là whaou, ils sont quand même assez larges (126-106-136) … ça change de mes minuscules ski freestyle que j’ai gardés toute mon enfance. La prise en main est étrange au début, les spatules se cognent souvent et j’ai l’impression d’avoir des tanks sous les pieds (c’est surement car c’est ma première vraie paire de skis) mais on s’habitue rapidement et au bout de quelques pistes, on commence vraiment à se faire plaisir. Les virages s’enchainent facilement et on a tout de suite envie d’aller titiller les bosses en bord de piste tellement les skis sont joueurs.

Sur neige dure, le ski est performant, on passe vite d’un carre à l’autre malgré les 106 au patin donc pour les petits virages c’est ok même si ce n’est pas le top du top. Mais sur les grandes courbes on prend rapidement de la vitesse et là c’est le kiff : le ski va vite et il est stable ! C’est rassurant, les pistards ont dû souci à se faire !! Enfin, toutes les petites bosses que nous offrent les reliefs deviennent notre terrain de jeu préféré. Le ski à du pop et il ne demande qu’à s’envoyer en l’air avec vous… Seul bémol : sur neige glacée on ne se sent pas en confiance.

En trafole, ça passe facile et on profite du pop, du coté joueur des soul 7 pour rebondir sur tout ce qui peut ressembler à une bosse.

Deuxième sortie à Méribel avec une récente chute de neige qui fait du bien. Je sors alors pour la première fois des pistes avec mes soul 7 et là, c’est le kiff. J’ai l’impression de voler par-dessus cet épais manteau blanc !! Les skis ne s’enfoncent pas, ils flottent sur la neige. Ça déjauge facilement et tout skieur intermédiaire pourra se faire plaisir à enchainer les virages dans la poudre. Idem que sur la piste, les skis sont joueurs et on se surprend à aller chercher des sauts de rochers de plus en plus hauts… Les skis sont équilibrés en l’air et la réception est facile. Les skis sont donc faciles en poudreuse… mais je pense qu’un skieur avancé en freeride s’ennuiera vite avec.

Cette sortie ma donnée envie d’aller chercher encore plus de peuf. Ça tombe bien, mes soul 7 sont montés avec des Guardian Mnc 16. Je mets les peaux et c’est partie pour une petite sortie de 800 d+ histoire de voir ce que vaut la paire en rando. À la montée pas de surprise, c’est quand même assez fat et lourd, même si le poids est allégé (1,9kg le ski) par rapport aux lignes de côtes. Ça passe bien pour des petites sorties ou des marches d’approche, mais on se voit mal enchainer plus de 1000m de d+. Bref je pense que c’est quand même une bonne idée de les monter en freerando histoire de pouvoir aller chercher les pentes vierges inaccessibles en télésiège. Les nouvelles Shift peuvent être une bonne option pour contrecarré le problème du poids.

Enfin en freestyle, ce n’est pas la folie même s’il est possible de faire quelques 360 et backflip, le manque de rocker arrière rend difficile les réceptions en switch…

Pour résumé, je pense qu’on peut confirmer le fait que ces skis sont polyvalents, joueurs et ludiques, accessibles et (trop) faciles à skier dans tous les domaines. 

Pour qui ?

Pour skieur intermédiaire cherchant un ski ludique pour prendre du plaisir dans tous les domaines. À monter en freerando.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire