Test Line Sakana 2019

7 tests Line Sakana.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Line Sakana
skijeff68

Fun, atypique, unique!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 86kg | Expert | Pfastatt
Taille testée : 181
Acheté : en ligne
Conditions du test : Utilisés une saison dans toutes les conditions. De la neige poudreuse à la soupe en passant par la neige dure.

Points forts

-FUN
-Prise en main
-Accroche malgré le gabarit
-Joli shape (question de gout)
-Carres périphériques et bien épaisses

Points faibles

-Comportement limité en grosse poudre
-Semelle blanche (moins pratique pour les réparations, mais il me semble que certains modèles ont la semelle noire, à vérifier)
-Assez léger mais pas l'outil idéal pour la "freerando"

J'ai skié un grand nombre de modèles chez Line depuis la gamme Prophet (RIP). Du Opus en passant par le Sir Francis Bacon, Mothership, Sickday etc... Bref, la liste est très longue et ce n'est pas l'endroit pour en parler. Tout ça pour dire que la marque cherche en permanence à se démarquer dans le "freeski" en sortant des shapes et des constructions assez atypiques (là encore la liste est longue) grâce notamment à Eric Pollard, skieur fidèle à la marque depuis ses débuts.

A l'instar du feu Elizabeth, le Sakana est pour le moins...atypique justement! Le ski reprend le shape du Pescado mais en plus étroit (105 au patin contre 125mm) et il existe en 2 tailles contrairement à son grand frère dont il est inspiré. Deux tailles donc et ici c'est le 181cm dont il est question.

Tout d'abord, cette queue de pie qu'on appelle swallow ne laisse pas indifférent. Bien que ce soit très joli, l'utilité de celle-ci est discutable. Je ne saurais pas dire si cela apporte réellement un plus sur la neige. En tout cas le tail est constitué d'une pièce en metal qui respire la solidité, c'est beau! le patin dispose d'un cambre classique (environ 6mm) et un rocker en spatule, bien progressif mais pas exagéré.

Le poids est contenu par rapport au gabarit de l'engin: 1870g en 181cm ce qui laisse imaginer une utilisation possible en "freerando" avec le montage de fixations de type Salomon Shift. C'est d'ailleurs le choix que j'ai fait pour avoir un ski façon couteau suisse. Passons au comportement.


Sur piste:

Avec le rayon court de 15m, autant dire que ça carve les doigts dans le nez, les virages s'enclenchent avec une facilité déconcertante. A vitesse de faible à modérée, le ski est vraiment fun à piloter. De par ce rayon court, il sera nécessaire de le skier de préférence en coupé pour en tirer le meilleur parti et on se prend vite au jeu d'enchainer les virages tel un poisson dans l'eau. Il tient relativement bien la vitesse, tant qu'on le skie sur la carre et se permet même d'avoir une certaine relance au talon en sortie de virage, renforçant ainsi le plaisir du carving. Sur le dur, à la condition d'avoir un affutage correct, le Sakana ne s'en sort pas trop mal mais sera pénalisé sur la glace par sa largeur conjuguée à ces lignes de cotes creusées. J'ai également noté qu'il n'était pas des plus à l'aise dans les passages bosselés où la spatule devient un peu encombrante.

Dans la neige trafollée, sans être un bulldozer, il s'en sort avec les honneurs mais on sent qu'on a pas à faire avec un ski doté de titanal qui amortirait bien mieux les aspérités du relief.


Hors piste:

Je m'attendais à un comportement super "surfy" (surtout quand on voit les vidéos de teasing de chez Line) mais en réalité, même s'il garde son comportement fun, je ne le trouve pas si performant que ça. Le ski dégeauge bien et avec cette énorme spatule (150mm quand même) mais il semblerait que le shape général fait que la spatule s'en sort mieux que le patin qui est, comparativement, bien plus étroit. En somme, ce n'est pas un ski que je prendrais pour les grosses conditions de neige. D'autres feront bien mieux le boulot. Il est néanmoins à noter qu'avec sa taille contenue, c'est un plaisir de skier en forêt!


Rando:

J'ai monté mes Sakana avec des Shift pour de la rando de proximité. L'hiver dernier j'ai eu l'occasion de faire quelques ascensions et ce que je peux dire c'est que, malgré un poids et une taille incitant ce type de montage, il faut ben avoir à l'esprit que ce n'est pas un ski de rando. A condition d'avoir de la neige fraiche et peu de dévers, la montée se fera tranquillement mais la situation va vraiment se corser quand les conditions seront moins faciles. Le shape du ski va créer un porte à faux réduisant fortement l'accroche dans les passages les plus délicats. Trop de rayon dans ce genre de situation n'est vraiment pas souhaitable. Sinon, pour des montées relax, ça fait le job. A noter que c'est vraiment pratique cette queue de pie pour accrocher les peaux!


En résumé:

Le Sakana est un ski exotique de par son shape, un bon polyvalent dont le programme se résume en un mot: fun! Un ski qu'il sera préférable d'essayer avant d'acheter, surtout si on est pas habitué au skis taillés. Usage en ski unique possible en mode "one quiver" mais risqué néanmoins de par son côté atypique qui le limite dans certains domaines. 

Pour qui ?

Pour un large panel de skieurs finalement, du bon au très bon niveau mais qui cherche avant tout à s'amuser sur un ski qui sort de l'ordinaire.

commentaires

3 commentaires

ACME
Statut : Confirmé
inscrit le 07/11/04
Matos : 2 avis
Merci pour ce test!
Et effectivement RIP les prophet...
0
skijeff68
Statut : Gourou
inscrit le 28/10/04
Matos : 16 avis
C'était la belle époque:) Le prophet a ouvert la voie mais d'autres ont suivi heureusement .
0
1645MC

inscrit le 16/03/14
Matos : 6 avis
Merci pour cette revue de test bien complet...

Je viens de recevoir ma nouvelle paire de “poissons” version 2020 ! ????

Avec l’épidémie et le confinement la livraison a malheureusement été retardée et impossible de l’essayer ce printemps. ????

Je pensais le monter avec des fix Low Tec (Shift SLab). Comme toi. Vu ton compte rendu je pense que c’est effectivement une bonne option puisque je ne suis pas un gros grimpeur.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire