Test Line Sakana 2019

7 tests Line Sakana.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
bihjichou

La magie des Pescado popularisée à 105 au patin

Line Sakana
Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,83m | 77kg | Avancé
Taille testée : 181
Conditions du test : 10 cm de neige fraiche, trafolle, neige à canon et cailloux

Points forts

ski tellement léger! flex joueur. Excellent dans répertoire backcountry et bon en freeride d'apres Leo, car je n'ai pas pu tester.. avec un caractère fun et ludique sur piste!

Points faibles

pas fait pour grande courbe à haute vitesse, rigidité faible mais c'est ce qui fait son coté joueur et son charme, faut savoir ce qu'on veut. On peut ajouter le prix qui n'est pas donné.

Ski testé lors des ski test à valthorens le 24/11/18 sur une durée de 3H (je l'ai gardé autant que j'ai pu)

  • Résumé/Conclusion pour toi le lecteur qui n'a pas de temps à perdre : Sakana = poisson en nippon

Ce ski est plutot... inclassable ! on peut retenir: un patin all mountain, mais un esprit  plutot FSBC. Un ski joueur sur piste et  un potentiel freerando engagé jusqu'au Pakistan...c'est difficile à comparer mais  imaginez un mix entre le Pescado et le CT2.0 avec des virages en petite courbe aiguisés et un coté fun-freestyle dans le park ou dans le backcountry, et une spatule avant qui vous permet d'etre heureux les jours de poudre.

       -leurs défauts: pas fait pour grande courbe à haute vitesse, rigidité faible mais c'est ce qui fait son coté joueur et son charme, faut savoir ce qu'on veut. On peut ajouter le prix qui n'est pas donné. 

        -leures qualités : ski tellement léger! flex joueur. Excellent dans répertoire backcountry et bon en freeride d'apres Leo, car je n'ai pas pu tester.. avec un caractère fun et ludique sur piste!

Encore une belle réussite pour Eric Pollard ! Moi qui voulait des Pescado à tout prix je me pose désormais la question des Sakana.. le meme cacarctere fun joueur et exceptionnel , mais pas réservé qu'aux jours de poudre? compatible pour tous les jours? Bon, si je devais choisir entre les deux, je prendrai quand meme les Pescado, mais c'est parce que je ne fais quasiment plus de piste ces derniers temps. C'est parti pour le détail.


  • Contexte , Un petit mot concernant ce ski test :c'était la grande premiere, toujours énormément de monde!! mieux que l'an passé car "casiers à ski" au meme niveau que le village, mais  toujours autant de queue pour récupérer la carte ski-test, meme en s'étant pré enregistré..A noter que  cette année j'aurais d'avantage recommandé l'évenement pour le snowboard --> nombre important de marques de snow en comparaison au ski ( la relative majorité était à Val d'isère pour premiere trace) Et pour le ski , les stands se font dévaliser tellement vite.... mais j'ai reussi à passer au stand Line, et on a chopé une paire de Sakana et Mordecai avec mon frère qu'on s'est échangé pendant la journée! on était refait :) Pour etre tombé amoureux des Pescado l'an dernier, j'avais vraiment hate de voir ce concept plus all mountain, plus grand public (patin qui passe de 125 à 105), mais qui semble conserver l'esprit d'un nouveau type de ski, original, fun, freestyle et meme freerando quand on voit Zabardast. Donc clairement c'était Le test que j'attendais en ce début 2018, et le Sakana est à la hauteur!


  • Condition du test : la journée était dingue, ciel bleu, pas de vent, grand soleil, neige fraiche 10 à 20 cm par endroit, qui a vite fondue à partir de midi. Du coup test par la suite en trafolle, neige dammée et... cailloux...mon poids est de 77 kg et taille 1m83. Fixation : marker free ten, montées en all mountain, non centrée, c'est comme ça qu'Eric Pollard a prévu de skier le Sakana.


  • Fiche technique :

-shape directionnel

-cambre normal, léger

-Spatule nose 150 avec un rocker avant (cf photo 1 et 2). Spatule arrière 138 peu relevée sans rocker, avec swallow tail

-Rayon de courbure : 15 m!!!! géométrie 5-Cut

-Taille testée 1m81, il existe en 174

-patin : 105mm, polyvalence parfaite pour mon programme

-poids : 1,770 kg, tellement light!

-Noyau: "Partly Cloudy", (Paulownia et érable qui sont sensés etre, et qui sont vraiment très légers)

-Flex orienté "freestyle" meme si je vois souvent que "le ski n'est pas fait pour le freestyle", bien au contraire! c'est là que se situe la magie :)

-Particularités :

  1.  Bamboo Sidewall, qui sont des parois en polyéthylène très denses sur les bords pour absorber les vibrations et apporter de la stabilité.
  2. Renforcements en Carbon Flax Weave pour plus de"edge grip", plus d'accroche sur neige
  3. La fameuse swallow tail (=queue d'Hirondelle) qui donne une plus grande longueur de carre effective donc + d'accroche sur piste, et réduit la rigidité du tail pour d'avantage de flottaison en poudre



  • Sur trafolle : pas de mauvaise surprise, ça survole avec fluidité le relief. Le nose n'est pas au 158 des Pescado mais pour 8mm de moins je ne peux pas vous dire que je suis déçu. Tout devient facile, on a vraiment cette sensation de pouvoir tracer ses courbes sans faire d'effort, sans etre en arriere, et du coup de nouvelles possibilités de pop et de cassure de courbe se font vite sentir! Pour avoir eu la chance de discuter un peu avec Leo Taillefer (lors des présentations "we love popow" à Chambéry), il m'a clairement dis qu'il a skié les Sakana toute la saison passée (2017/2018), sur toute neige, et qu'il les adore! On ressent vraiment une maniabilité unique. Le poid est tellement léger qu'on se trouve le temps de faire des 180 sur chaque tas de neige. Ce qu'on peut retenir :on s'amuse!



  • Sur Poudre : 105 au patin, c'est fin. Je n'ai eu, au grand max, que 20cm par endroit, donc on va pas se mentir mon rendu est limité, mais je ne doute pas du programme des Sakana. Quand on voit la descente de la tour nord du Biacherahi, on se dit que Leo aurait pu prendre un vrai fat... Mais pourtant il a gardé les Sakana. Et sur ce que j'ai ressenti, je pense que 105 au patin est largement suffisant pour s'éclater en peuf. La spatule avant déjauge tellement facilement qu'on ressent peu de limite. Les Sakana restent moins confortables et avec moins de portance que les Pescado, et il faudra avoir les quadri quand il y aura plus de 30 cm. Néanmoins, les Mordecai étaient comparable en terme de portance(112 au patin), et mes CT3.0(108 au patin) sont également comparable voir moins portant, donc ça reste du très bon! 


  • Sur piste : très bonne surprise! La différence principale avec les Pescado est ici. Pour des passages de carre à carre rapide le Pescado est limité (normal). Les Sakana permettent de tailler de la courbe brutalement et changer de trajectoire instantanément. Je ne sais pas si c'est les renforcements en Carbon Flax Weave ou simplement la gémotrie 5-cut avec le rayon de courbure de 15m , mais clairement on peut parler d'un ski qui carve et qui accroche excellement bien! Il y avait du monde à Val tho du coup je n'ai pas pu aller à Mach 3, mais la seule vraie limite des Sakana c'est les grandes courbe à haute vitesse. C'est le seul moment où je n'était pas au paradis avec ces skis au pied ! Ils ne sont pas si rigide que ça. C'est le coté joueur qui a vraiment été mis en avant sur ce ski.


  • sur glace : pas vraiment de verglas ce jour, mais les face un peu gelé de la neige à canon de l'avant veille n'était, certes pas confortable, mais largement skiable (les skis étaient neuf et les carres aiguisées)


  • En park : Il n'y avait pas de park (meme pas ne mini rampe, ni de big air bag, malgré les annonces de la station). L'aprem j'ai sauté un kicker de backcountry qui s'est fait naturellement entre deux pistes et ce qui est à retenir ici , c'est le poids!!!! les skis sont tellement légers et maniables! Là où on lache un timide shifty habituellement on peut désormais faire un triple shifty aisément. Les réceptions n'étaient pas désagréable, et le  flex est vraiment très joueur, on peut déformer le ski avec un retour pas trop souple, avec du répondant, comme j'aime, pour envoyer des nose press et butter avec un minimum d'effort. On peut lancer des ollies et  skier en switch sans probleme, meme avec la swallo tail.


  • Style : le shape est stylée, mais le topsheet, faut aimer (les écailles de poisson). Perso j'ai pas kiffé , à la limite la semelle blanche est belle :) (cf photo 4) Toutefois le topsheet a l'air robuste, mais pas testé dans la durée..


  • Prix : entre 650 et 800 euros quand je regarde sur le net


  • Pour la note, je met 10-1-0,5 =8,5 car clairement c'est un ski magique , mais pas aussi magique que le Pescado (-1), et malgré la volonté de le populariser avec un patin + accessible à 105, le manque d'aisance à haute vitesse me fait baisser la note (-0,5)!

Pour qui ?

le skieur amoureux des Pescado, mais qui malheureusement n'habite pas au Japon, et qui a besoin d'un patin à 105 les jours sans powpow

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire