Test La Planche Mauriennaise 105 2019

4 tests La Planche Mauriennaise 105.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
martinezz

1 modèle, 4 constructions, 4 skis

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,78m | 70kg | Expert
Taille testée : 189
Conditions du test : pluie, vent, brouillard... neige mouillée et lourde piste damée et champ de bosse couvert de poudreuse imbibée d'eau

Points forts

- Une bonne stabilité (peu importe l'allure)
- Une bonne accroche
- Une sensation de sécurité

Points faibles

- Flex pas assez homogène (selon construction)
- Pas assez de "nerf" (toujours selon la construction)
- Rayon un peu long sur neige dure

C'était pas un jour à mettre le nez dehors, mais c'était le seul de dispo (vacances de février oblige...). 
On a donc testé les petites largeurs de La Planche Mauriennaise, 4 constructions différentes pour des lignes de cotes uniques : 132 105 117 en 188,5 cm pour un rayon annoncé à 20 m.

On a essayé tout ça sur pistes damées ou dans les bosses sur une neige lourde (très lourde !) et mouillée (très mouillée), ça colle, c'est pas facile à skier, mais dans des conditions parfaites tous les skis ne sont-ils pas parfaits ?


Mon ressenti sur chaque version (dans l’ordre des tests) pour environ 1h30 par ski :

002 (marron)

Un noyau léger en paulownia avec un renfort Titanal sous les fixations, 75% lin 25% carbone pour 1,750 kg.

Un ski maniable, qui pivote facilement, mais quand on rentre dedans on se retrouve vite face à un flex pas assez homogène, un talon trop souple par rapport au patin trop rigide, le talon fuit sous les pieds...  Sur le dur, le ski "s’écrase" et n'a pas assez de répondant.


003 (rouge)

Un noyau en pin/ayous chants hêtre, 50% verre 50% carbone pour 2 kg.

Un Flex beaucoup plus équilibré rend le ski polyvalent mais "gentil", très bon et maniable dans les bosses, il tourne vite, a une excellente accroche, et sa souplesse ne le rend pas instable à haute vitesse.
Une version très réussite pour un polyvalent facile et accessible.


001 (bleu)

Un noyau en pin/hêtre chants en hêtre, 50% verre 50% carbone pour 2,150 kg.

Un ski avec un flex plus rigide que les deux versions précédentes, mais un flex bien réparti sur toute la longueur ! 

Ca le rend plus sportif et lui donne plus de répondant sur les gros appuis, le ski demande à ce qu'on lui rentre dedans, il donne envie d'aller vite et dans l'axe !


Je n'ai malheureusement pas testé la 4ème construction avec un noyau en peuplier/hêtre et un construction 75% lin 25% carbone qui sort à 2,200 kg.

Au touché, le ski a un flex plutôt homogène que je situerais entre le 002 et le 003.

Le tout a été testé avec des fixations warden 13 demo et des chaussures technica zero G guide pro.

Une bonne découverte de La Planche Mauriennaise, on a hâte d'essayer les autres modèles avec de meilleures conditions.

Pour qui ?

Selon la construction : 001 : Un freerider qui cherche un polyvalent sérieux 002 : Un ski de tous le jours plus joueur 003 : Un polyvalent léger et accessible (facilement imaginable pour de la randonnée)
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire