Test La Planche Mauriennaise Le 122 2020

4 tests La Planche Mauriennaise Le 122.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
PEC
Par PEC

Freeride, Freeride et encore Freeride

La Planche Mauriennaise Le 122
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,84m | 87kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 192
Conditions du test : Début de saison sur piste en ski test, neige froide et beaucoup de bosses sur la fin de journée

Points forts

Nerveux pour le gabarit
Stables et efficaces dans les terrains accidentés

Points faibles

Lourds et exigeants physiquement
Skis dédiés backcountry
Prix

Bon déjà, je n'ai pas testé ces lattes dans les conditions pour lesquelles elles ont été conçues, qu'on se le dise. La neige des pistes de début de saison de Val Thorens n'a pas été tellement de mon côté avec de tels engins aux pieds. Mais comme on dit, c'est dans l'adversité qu'on reconnait ses amis. Pour autant, ce ne sont pas des planches inintéressantes pour peu qu'on les titille un peu.

Je ne parlerai ici que de l'aspect piste et trafolle de ce modèle, car avec sa construction en douve de tonneau, ses aptitudes "pow pow" ne font aucun doute. En effet, le cambre "plat" (qui est en réalité un genre de gros rocker qui part depuis le bout de la chaussure) associé à ses lignes de cotes somme toute classiques, en font un ski Back country typique et éprouvé. Ces lattes se comporteront parfaitement dans leur programme. Aussi je n'en dirai pas plus la dessus, notamment par manque de ressenti en conditions réelles.

TRAFOLLE

2kg par ski, 1m90, tout est dit. Si on laisse un peu le 122 s’exprimer sur les bords de piste, ça ne laisse aucun doute, il est dans son élément (dans un de ses éléments tout du moins). Evidemment, les cuisses se prennent un dur rappel à la réalité, car ces engins, il faut les tenir. Toutefois, si on a pas de tartiflette dans les cuissots, on peut résumer en se disant que ça ne bouge pas d'un poil et qu'il répondent relativement bien. On peut attribuer ça à la combinaison du frêne en structure de noyau et du carbone en renfort (entre autre). La raideur de cette essence de bois et la nervosité d'une telle fibre en font des skis intéressants et étonnamment joueurs dans les espaces cabossés des bords de pistes ou des champs de neige tracés de fin de journée. On peut tirer des "strait" de cochon sans avoir peur de le voir flancher. Le défaut viendra de l'ouvrier, pas de l'outil.

PISTE

Maintenant le sujet sensible : la piste.

On est d'accord, c'est pas le programme, mais on est bien obligé de se rendre compte que quelles que soit les conditions, on échappe pas à un foutu bout de piste pour nous ramener aux sièges ou au parking. Et là, il faut le reconnaître, on est pas forcément à la fête. Ce ne sont pas des skis inskiables sur piste, loin de là. Ce que je veux dire, c'est que autant il sont faciles sur neige non damée, autant sur un billard, on leur trouve plus de désavantages que de points forts. 

Leur plus grand problème vient essentiellement du cambre inversé. Redoutable en peuf et trafolle, il diminue le contact avec la neige sur piste et créer une sensation de lacets incessants, qui s’amplifient avec la vitesse. Sans pour autant dégager une sensation d'insécurité, il nécessite néanmoins une concentration accrue pour les emmener là où veulent aller nos pieds. De plus, le rayon "long" fait perdre de la maniabilité sur piste, là où il apportait du confort dans les champs de mine. On peut quand même noter que l'accroche sur neige dure est quand même surprenante. Pas incroyable mais surprenante quand on remet ça dans un contexte de ski "Fat" (merci le cambre banane).


CONCLUSION

C'est un ski dédié à des conditions très spécifiques, fabriqués pour avaler de la grosse peuf et des champs de mines. Ce ski ne conviendra pas pour un ski de tout les jours. Il doit rester devant la porte prêt à bondir à la moindre tombée de pastilles. 

Je recommanderais donc ce modèle à des personnes ayant un "emploi du temps flexible" (pour paraphraser Vincent, le shape designer) et assez de cuisses et de niveau pour dompter ces bêtes.

Pour qui ?

Personnes cherchant une paire de skis dédiée exclusivement au grosses journées peuf, et cherchant un ski back country ludique
7/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.