Test Fischer Hannibal 96 Carbon 2019

3 tests Fischer Hannibal 96 Carbon.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
skijeff68

Un ski qui gagne à être connu

Fischer Hannibal 96 Carbon
Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,80m | 86kg | Expert | Pfastatt
Taille testée : 176
Acheté : en ligne
Conditions du test : Utilisés toute une saison, de la neige pourrie à la neige poudreuse (vraiment très poudreuse et en grosse quantité).

Points forts

-Très bon ratio poids/comportement
-Carres qui font tout le tour du ski
-Encoche talon de bonne facture
-Prix dans la moyenne

Points faibles

-Carres fines, il vaut mieux ne pas trop titiller les requins.

Peu de tests sur ce ski sur ce modèle, que ce soit sur internet ou dans les magazines et...c'est bien dommage! Je cherchais un ski de rando plus étroit et léger que mon Scott Rock Air qui, bien que génial dans les bonnes conditions, se retrouve un peu limité quand il s'agit de faire de longues grimpettes (surtout avec les copains qui montent en mode mobylette).

Mes investigations m'ont orienté vers le Fischer Hannibal 96 en 176cm (j'avais testé pas mal de ski dans cette largeur).

Shape: Rocker avant assez régulier avec une spatule relativement haute (environ 7cm), cambre classique (environ 4mm) et très léger rocker arrière d'une longueur de 15cm environs. Pour le reste des caractéristiques, voir la fiche technique.

Comme bien souvent, il est assez compliqué de tester les skis de rando sur les ski tests car peu de choix et je n'ai pas eu d'autre solution que d'acheter les skis, avec le risque d'être déçu. Heureusement, ce n'est pas du tout le cas.


Montage:

Le ski dispose de plusieurs repères pour le montage des fixations (de 0 à -15mm). A savoir que le mid sole (position recommandée) est placé presque sur la position 0. Personnellement, je me suis placé le plus en arrière des recommandations (-15mm). Ce choix a été motivé pour avoir plus de longueur sur l'avant et donc moins ancré dans les neiges profondes, mais aussi pour limiter la longueur du talon afin de faciliter les conversions. J'ai comparé avec mes autres skis au profil similaire au préalable et le rendu sur le terrain m'a permis de confirmer que ce choix était celui qui me convient bien.


En montée:

1450g le ski sans fixation, monté avec une Marker Alpinist on reste sur un poids très correct pour la catégorie. A cela s'ajoute des cotes assez droites (tout est relatif) ce qui permet une bonne tenue dans les dévers. A noter qu'il y a également une encoche au talon. C'est un détail peut être mais j'attache beaucoup d'importance à cette option qui facilite grandement l'utilisation de crochets sur les peaux. D'autant que cette encoche est faite en aluminium, ce qui protége également le ski des divers impacts et autres maltraitances.


Descente:

Première sortie poudre avec les Hannibal: chutes de neige, pas loin de 50cm au sommet et...le gros regret de ne pas avoir pris des skis plus gros mais cette crainte a très vite été oubliée tellement la descente fut bonne. Malgré les 96 au patin et la taille plus courte que ce que je skie habituellement, les skis s'en sont très bien sortis et je n'ai aucunement été handicapé. Une très grosse surprise à ce niveau là. On enchaîne les virages dans la poudre sans aucune retenue, c'est bluffant. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'on se dit que ça ne sert à rien d'avoir plus gros pour s'amuser dans les bonnes conditions...Bref, la banane!


Piste:

Ce n'est pas fait pour mais... en fait étant pressé de les tester, j'ai d'abord commencé par une session piste pas loin de chez moi. Les skis tiennent bien et malgré le poids relativement light, on peut bien charger la mule. En appui languette ça carve sur un rayon moyen à long. Le ski est stable, très accrocheur. Cerise sur le gateau, le renvoi talon est vraiment bon! Un ski de rando de géant donc qui accepte les rythmes soutenus. Très très bonne surprise également à ce niveau là.


Neiges pourries:

C'est léger et ce qui est léger n'aime pas ce qui est pourri. Bref, dans les neiges affreuses on se rend vite compte que ça reste un ski de rando et qu'il n'arrive pas à la hauteur des skis bien lourds renforcés avec du titanal. Il fait le boulot néanmoins mais sera, à l'image des autres skis de cette catégorie, limité dans la croute/boulette. Par rapport à d'autres skis du même ratio poids/gabarit, il sort du lot je trouve, il n'est pas aussi "sec" que ces concurrents.


En résumé:

Un très bon choix pour celui qui souhaite une paire de ski de rando unique. Suffisamment large pour la poudre, suffisamment étroit pour les montées et conditions moins idylliques. Un ski qui mérite d'être plus connu.

Pour qui ?

Le randonneur de niveau confirmé qui ne souhaite qu'une paire de rando pour parcourir toute la montagne quelques soient les conditions.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.