Test Elan Amphibio 84 Ti 2019

10 tests Elan Amphibio 84 Ti.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Elan Amphibio 84 TI
Drcr
Par Drcr

Pas mauvais mais pas pour moi

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,77m | 80kg | Avancé | Pessac
Taille testée : 170
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : soleil, neige douce le matin, transformée et verglas en fin d'après midi

Points forts

facilité, confort, polyvalence, sécurisant

Points faibles

rigidité, sportivité, précision en rythme élevé.


Lors d'une semaine avec des amis début février : un ami qui venait d'acheter les Amphibio 84 Ti 2019 m'a proposé de les essayer, ça tombe bien leurs fixations sur rail permettent facilement d'adapter le réglage et du côté de la taille les 170 sont un poil court mais rien de dramatique (vu qu'il n'y a pas de poudreuse !).

Particularité de ces Elan, les skis sont asymétriques et nécessite de faire attention au pied droit et gauche. Je n'ai pas testé d'inverser pour voir si cela avait réellement un impact sur la skiabilité des planches.

Premières descentes sur neige douce et bien préparée, et on ressent plutôt de bonnes sensations : les skis sont très maniables, stable sans surprise. Le mode coupé est facilité par une bon effet spatule qui engage naturellement et instinctivement le virage. En coupé on déroule de belles courbes et le ski sans donner l'impression d'être sur des rails dégage un sentiment de sécurité et permet d’enchaîner en variant sans trop de problème le rayon

Avec un rayon de 17m le ski est plutôt à l'aise pour des courbes moyennes, mais on arrive facilement à allonger ou réduire le rayon. Le talon accompagne bien la fin de virage mais ne renvoie pas plus d’énergie que cela.

Après plusieurs descente, je décide d'augmenter le rythme et d'envoyer un peu plus fort sur les appuis, et c'est là que  ça se gâte : le ski montre assez vite ses limites et devient nettement moins agréable (conduite plus flou, vibration de la spatule, trajectoire moins propre, ...), bref on sent bien que ce n'est pas un grand sportif.

Le passage en mode dérapé ne pose aucun problème et le ski permet de skier en mode "père de famille", tranquillement et en économisant vos cuisses.

Sur neige très dur, verglas en fin de journée je n'ai pas trouvé  les skis très accrocheurs, et ils ne donnent pas envie d'appuyer plus fort.

Sur neige transformée au soleil (limite neige de printemps) avec de gros tas de neige, le ski se comporte bien et permet de tranquillement slalomer entre les bosses et les tas, mais dès que le rythme s'accélère ils vous rappellent à l'ordre et sur ce type de terrain leur maque de rigidité n'aide pas à "forcer" le passage en mode bulldozer.

De même sur neige croûtée entre deux pistes à l'ombre, le manque de rigidité et la relative faible largeur du patin n'aident pas à tout défoncer même si la spatule semble faire le job et aider à maintenir  les skis en surface.

Je n'ai pas eu l'occasion de tester en poudreuse (même pas 10 cm) mais bon c'est pas, à priori, son terrain de prédilection.


Conclusion :

Les skis sont plutôt précis, agréables et pas fatigants (aucun problème pour enchaîner les descentes toute la journée), si vous rechercher des skis sains, faciles, confortables et utilisable dans toutes les conditions de neige sur piste alors les Amphibio peuvent vous convenir.

Par contre si vous rechercher des skis sportifs, dynamiques pour skier en mode rapide et engagé alors je ne pense pas que ces modèles vous permettront de vous éclater.


Pour qui ?

Skieur intermédiaire à avancé ne recherchant pas un ski trop sportif.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.