Test Black Crows Navis freebird 2019

37 tests Black Crows Navis freebird.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Black Crows navis freebird
nantraldam

Le ski parfait pour les free-randonneurs qui ne font pas de concessions sur la descente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,80m | 70kg | Avancé | Paris
Taille testée : 179
Conditions du test : Testés sur 3 randos et 2 jours en station, en neiges profonde, soufflée, croutée et printemps.

Points forts

La descente! Polyvalence, stabilité en toute neige, sécurisant

Points faibles

Le poids à la montée

Étant très convaincu par le Navis "normal", j'étais très curieux de tester la version Freebird. Après les avoir testé sur 1 journée en station trop rapidement pour pouvoir donner un avis, j'ai eu l'occasion de m'en faire prêter une paire pour un essai plus approfondi, et surtout en rando.

Je les ai testé en 179 avec des fixations Dynafit ST Rotation 10, j'ai trouvé ce montage assez cohérent en terme de poids/skiabilité. A la montée, 179 était la bonne taille pour moi (je fait 1,80m), le ski est maniable, aucun problème pour enchainer les conversions. Le ski est bien équilibré avec la fixation montée selon la position recommandée par Black Crows. Je n'ai pas pu testé le ski dans du très raide et sur de la "glace", mais sur des traversées sur de la neige dure décapée par le vent, j'avais une bonne accroche et la largeur du ski ne m'a pas gêné. Le seul point faible du ski en montée est son poids. Au bout de 800m de D+, j'ai senti la différence avec mes skis de randos habituels (K2 Wayback 96) qui sont plus légers (300 à 400gr de - sur la paire, je pense).

Par contre à la descente, c'est un vrai régal, dans toute les conditions. Globalement j'ai retrouvé le comportement du Navis "normal" que j'adore : stable et sécurisant mais pas barre à mine, restant polyvalent et assez joueur. (cf. mon test du navis pas freebird: https://www.skipass.com/tests/ski/black-crows_navis-3/2017_26074.html)

Je supporterais très bien de les skier en 185, mais je n'ai pas trouvé que 179 était trop court pour autant (d'ailleurs je skie les Navis normaux dans cette taille en ski de tous les jours). Avec ses 102 au patin, le ski est top dans les neiges profondes. Comme il n'a pas un gros rocker, il faut abuser de l'appui languette pour ne pas plonger dessous, mais on trouve facilement le bon placement. Le cambre assez classique/alpin du ski lui donne une super stabilité quand les conditions de neige sont plus difficiles. Et si le poids est assez élevé pour un ski de rando à la montée, à la descente par contre on a un vrai ski de freeride, sécurisant et qui donne envie d'allonger la courbe et de lâcher les chevaux.

En station aussi j'ai complètement oublié que j'avais un ski de rando au pied. Le ski est super agréable à cruiser en conduite glissée, mais c'est en skiant vite qu'on en profite le plus, le ski est stable et précis, ça accroche bien (les conditions de neige était top, à confirmer sur le carrelage). Le hors-piste est son domaine de prédilection, mais je me suis aussi éclaté sur les pistes avec ce Navis Freebird.

En conclusion, ce que j'avais pensé du Navis s'applique encore plus au Navis Freebird : "Si je devais n'en garder qu'un, ce serait un Navis !" Désormais, je rajoute Freebird à la fin de la phrase. C'est sûr que ce n'est pas un ski de rando léger, mais si on accepte de se taper le poids à la montée, on est récompensé à la descente ! C'est un top ski de freerando pour des bon skieurs bien en forme qui ne veulent faire aucune concession sur la descente.

Pour qui ?

Des bon skieurs en forme qui veulent un freerando polyvalent sans concession pour la descente

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire