Test Dakine Mission pro 2021

3 tests Dakine Mission pro.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10

"Dis moi Dora, tu mets quoi dans ton sac à dos?"

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,87m | 85kg | Avancé | Lyon
Conditions du test : Toute conditions sauf pluie (en ski)
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Dakine Mission pro

Points forts

Légèreté
Ergonomie
Compact

Points faibles

Vraiment pour chercher la petite bête: attache sangle pectorale un peu difficile avec des moufles.
Un peu limite pour utilisation rando sur itinéraire nécessitant beaucoup de matériel (crampons, piolet, cordes,...)

Premièrement merci à Skipass et Dakine pour ce test privé 2021 2020…euh oui d’accord j’ai été un peu lent à le pondre. Mais il faut dire que le sac a été reçu en plein premier confinement en 2020. Certes utilisé en mode estival (randonnée pédestre, vélo(taf), utilisation « famille ») mais ça aurait été un peu le comble de poster un test sur une site de ski sans le tester en conditions ! S’en est suivi la saison (ou non-saison pour ceux qui attendait les remontées) qu’on connait tous ; comme j’ai été contraint de me convertir à la rando, j’ai quand même pu le tester sur une dizaine de sorties.

Vu qu’on est pas au BAC de français, je vais pas refaire la liste de la fiche technique pour rajouter de la longueur à ma copie, mais il faut retenir pour ceux qui auraient la flemme d’une recherche Google :

- Capacité de 25L

- Deux grandes poches dont une dédiée matos de sécu

- Petite poche « masque »*

- Bretelles rembourrées Ergonomiques

- Ceinture ventrale Rembourrée et sangle pectorale

- Tissus 420D

- Portage Snowboard (horizontal/vertical) et Ski (Diagonale)

- Possibilité ajout poche d’eau et passant pipette (pas testé).

* Poche masque avec revêtement « polaire » : mes masques passent mais je m’y risquerais pas à utiliser le revêtement « polaire » comme unique moyen de protection ; si le masque est un peu gros (comme mon Smith I/OX), il faut manipuler pour passer la fermeture éclair avec risque de rayures si pas de pochette protection ! Par ailleurs je préfère garder l’utilisation de cette poche pour accéder à des petits objet rapidement (tourne vis, crème solaire, fausse attestation COVID de domicile pour le rayon des 10km,…)


Sac reçu dans le coloris « Golden Glow »…jaune quoi. Alors c’est pas la plus neutre des couleurs mais ça à le mérite d’être vu de loin ! Perso j'adore, ça tranche avec ma panoplie entièrement noire. 


Au déballage et à l’inspection, on ressent de suite la qualité de fabrication. Les assemblages sont nickels, les coutures semblent robustes, les fermetures YKK glissent bien, le réglage des sangles est facile et fonctionnel. Vide, le sac prend peu de place…alors vous allez me dire que c’est un commentaire con et si vous me connaissiez, vous n’auriez pas tort, mais ça à l’avantage que quand on souhaite le ranger dans un placard, il se fait tout plat, tout discret ! A tel point qu’on se demande si il y a vraiment les 25L !

Premier passage sur les épaules, c’est vraiment léger, on ne sent rien (Annoncé à 1kg, pesé à 990g sur ma balance de cuisine pour coquillettes). Comme il a été reçu en Mars/Avril 2020, je l’ai bourré de paquets de pâtes, kilos de farines et mis un p'tit rouleau de PQ pour la forme ; la répartition du poids est très bonne grâce à la forme des bretelles et la ceinture ventrale, ce qui se confirmera sur le terrain.


Sur le terrain :

En début de saison, n’ayant pas encore de matos de rando, c’est à pied que tout s’est joué. Parfait pour mettre à l’épreuve le portage des skis.

Contrairement au HeliPro, on peut installer les skis uniquement en diagonale ; (mais c’était ma préférence sur mon Heli pro aussi). La sangle du bas, qui vient soutenir la fixation talonnière, est renforcée et ajustable. Si il faut chipoter un peu : quand on a des doubles spatules il faut que la boucle soit plus grande pour que ça passe initialement : pour cela on peut décrocher l’attache de la sangle (pour éviter de toucher le réglage) mais le bout à tendance à venir se « cacher » dans le passant tissus horizontal en bas du sac ; c’est assez difficile de le ressortir avec des gants, même sous gants. Un mini détail mais qui peut vite glacer les doigts en altitude si on ne fait pas attention ;)

Bien qu’adepte du portage diagonale déjà sur le Heli Pro, je faisais rarement des marches de plus de 200m de dénivelé. Cette année, grâce à Castex et sur de la marche jusqu’à 900m D+, on sent sur la fin que le poids des skis (>5kg) crée un certain porte à faux qui devient un peu pesant sur les épaules/cervicales. Un portage latéral réduirait fortement cela je pense, le poids se rapprochant du dos; même chargé lourd dans les poches uniquement, le poids est très bien repartit par le sac (bon maintient avec la ceinture large au niveau des hanches) et ne crée pas ce problème (vraiment lié au portage sur de longues durées). 

Bien penser à charger son sac avant de mettre les skis dessus, une fois en place, c’est assez compliqué d’y entrer/sortir des affaires, la sangle d’attache ski haute passant par-dessus les deux fermetures éclair des poches. 

La poche dédiée matériel de sécurité est très appréciable (comparé à mon vieux HeliPro qui n’avais qu’une seule poche) : on ne risque pas de perdre sa sonde ou un bout de pelle en cherchant son sandwich au pâté/cornichon. A noter deux petits passant pour justement glisser la sonde et manche de pelle pour eviter qu'ils ne se baladent dans al poche lors d'un backflip pieds-tête, et qu’ils restent rapidement accessible au besoin (jamais eu à m’en servir en vrai situation… on touche du bois).

Ayant en deuxième partie de saison investit dans du matos rando, j’ai pu tester sa capacité dans cette approche, 1100mD+ max pour le moment (*disclaimer : je suis novice en la matière alors peut être qu’avec de l’expérience, mes commentaires ne seront pas pertinents hein ! *)

Le volume semble adapté pour des sorties à la journée. Je n’ai pas testé sur des raids de plusieurs jours et ça sera clairement pas fait pour. Même sur une grosse journée on atteint un peu les limites (ou alors les limites d’organisation/optimisation du bonhomme ;) ) avec tout le nécessaire (couteaux, peaux, doudoune, repas, trousse secours, bouteille d’eau,…). Sur les dernières sorties de printemps je me suis fait la réflexion que si pour la rando je devais investir dans des crampons/piolet, il faudra de nouveau jouer à Tetris dans le sac. Il n'y a pas exemple pas de boucle/passant pour le piolet (contrairement au Heli Pro). Clairement ma veste par exemple ne pouvait pas être rentrée dans une poche, cependant on peut l’attacher extérieurement avec les deux sangle horizontales sur la poche avant (cf photos). J'utilise ces même sangles pour y fixer mon casque à la montée. 

Après quelques journées sur le terrain à galérer un peu, il suffit de trouver le bon ordre des choses, mais on se retrouve quand même avec un sac « plein comme un œuf ». La bonne nouvelle c’est que même le tissus bien tendu, les fermetures s’ouvrent/se ferment sans soucis.

Une autre remarque : la poche matos sécu descend légèrement moins bas que l’autre. Si on la rempli en premier, ou que l’on enlève temporairement des affaires de la grande poche (arrivé au sommet par exemple) elle « bloque » légèrement l’accès lorsque l’on veut remettre ses affaires au fond de la grande poche. [encore une fois, peut être une mauvaise organisation de ma part et peut être prévoir de laisser tout au fond de la grande poche des éléments qu’on a que rarement besoin de sortir, comme la trousse de secours ou le porte-crayon pâte à sel de la fête des pères qu’on à fait croire avoir emmené au boulot].

Pas eu l’occasion de tester sous la neige ni la pluie. Lors de pause déjeuner, on voit bien le côté déperlant du tissus et le sac qui reste dans la neige 30min/1hr ne pose pas trop de soucis. J’ai pris une fois la pluie en vélotaf (gros orage d’été) – l’eau avait commencé à passer à travers. Le tissus n’est clairement pas étanche, donc on oubliera pour des sorties 100% sous la pluie je pense (ou alors trouver une capote étanche).

Bien que le dos ne comporte pas de surface "respirante" à proprement parlé, il y a une doublure (qui permet le portage de snowboard en horizontal). En été j'ai trouvé que cela permet de laisser passer un peu l'air ce qui est appréciable, mais on est pas sur des performance avec maillage/filets qui évite vraiment la sudation trop importante. 


Durabilité : sur une utilisation « pédestre » l’été/automne dernier puis cet hiver sur une dizaine de sortie « neige », le sac n’a pas trop bougé. Le seul reproche est peut être sur le tissus qui marque un peu plus que sur mon Dakine Heli Pro (peut être dû à la différence de tissus, 420D vs 600D): la face avant a été marqué par les carres de ski lors de portage (cf. photo). Néanmoins depuis que j’ai remarqué cela, je fais plus attention au positionnement des skis si je dois les porter sur le sac et le problème ne s’est pas reproduit/aggravé.


En résumé, je pense que c’est un excellent sac pour un profil station, freeride proximité et petites randos sans trop de matériel (mon programme). La qualité Dakine est toujours au rendez-vous et je pense qu'on est sur un très bon rapport qualité/prix! Je commence à comprendre un peu mieux l’univers de la rando et le matériel qui pourrait être nécessaire (crampons, piolet, cordes) et je pense que sur des itinéraires plus engagés, le Mission Pro trouvera peut-être ses limites. 

Je ne mets pas 10 parce qu'il y a des petits éléments perfectibles et peut être le manque de modularité du portage ski. J'aurais mis 8,5 tenté de baisser à 8 pour les limites sur une utilisation rando plus poussée, mais d'un autre côté Dakine ne le positionne pas sur ce segment pure rando. Dans son programme (voir le "Pour qui") il fait clairement le taf, donc j'ai arrondi au supérieur.

Pour qui ?

Freerideur alpin. (Free)Randonneur à la journée.

commentaires

1 commentaire
letapir1997
Statut : Confirmé
inscrit le 30/07/18
Matos : 1 avis
Perfect backpack for powder sessions in Amberfield
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire