Test Ortovox free rider 22 avabag 2018

6 tests Ortovox free rider 22 avabag.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Victor-S

L'impression de ne rien porter !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,70m | 70kg | Expert | Villeurbanne
Acheté : 700€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions durant 2 saisons.

Points forts

Confort
Maintien
Légèreté

Points faibles

Fragilité des tissus intérieurs
Fermeture éclair du compartiment airbag qui peut s'ouvrir seule

Le marché des sacs airbags s’est beaucoup développé ces dernières années, il est difficile de s’y retrouver. J’ai choisi le freerider d’Ortovox avant tout pour sa légèreté (2130 g sac + avabag sans cartouche) et pour sa capacité à simuler un déclenchement sans cartouche.

Première impression

L’extérieur du sac est imperméable, les coutures, le tissu extérieur et les fermetures paraissent robuste. Le sac dispose d’une poche sécurité avec un emplacement pour la pelle et la sonde ainsi qu’une plus grande poche ou l’on peut y mettre, la cartouche, la polaire, la gourde et le sandwich. On peut y mettre tout ce dont on a besoin pour une journée mais rien de plus ! Le volume est trop faible pour ceux qui ont besoin de porter du matériel, n'essayez pas d'y mettre une corde ça ne rentrera pas !

Points forts

Premièrement, on peut s’entrainer à tirer sur la poignée sans percuter une cartouche c’est super rassurant de connaitre la force à exercer sur la poignée pour déclencher l’airbag le jour où ce sera nécessaire.

Deuxièmement, le maintien du sac est exceptionnel ! Les réglages permettent d’ajuster parfaitement à la morphologie de chacun, l’énorme ceinture ventrale et la dorsale intégrer apporte un confort et un maintien incroyable, on a presque l’impression de ne pas avoir de sac. Une fois bien réglé, plus rien ne bouge malgré les chutes. La position de la poignée est réglable ainsi elle tombe parfaitement sous la main. Le sac dispose de sangles extérieures permettant de fixer une paire de skis ou un snowboard, un piolet, des bâtons ou autres. Il dispose aussi d'un filet pour le casque et d’un sifflet de secours à poste sur une bretelle.

Points faibles

Lorsque la poignée est rangée dans la bretelle, elle appuie sur l’épaule. C’est un peu gênant mais une fois sortie, plus de problème.

Lorsque que l’on déclenche l’airbag, il doit sortir par fermeture éclair qui s’ouvre avec la force de l’airbag. Celle-ci s’est déjà ouverte sans raison, ce n’est rien de grave mais si le sac sort il faut le replier et c’est plutôt pénible ! Ça ne m'est pas arrivé souvent mais apparemment je ne suis pas le seul, peut-être est-ce la maladie du modèle ?

L’extérieur du sac est solide mais l’intérieur beaucoup moins ! Les frottements avec la pelle déchirent le tissu intérieur pour un sac à 700 euros c’est peu limite.

Conclusion

C’est un super sac, confortable, léger et avec un super maintien. Les compartiments sont bien pensés, tout trouve sa place mais il souffre de léger défaut tel que le tissu intérieur un peu fragile et la fermeture de l’airbag qui s’ouvre toute seul. 

Pour qui ?

Pour tous ceux qui cherchent de la sécurité et du confort. 

Pour qui ?

Pour tous ceux qui cherchent de la sécurité et du confort.
9/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Test Privé

Test Privé -   Sac à dos Ortovox Freerider 28 & 26s 
Test Privé - Sac à dos Ortovox Freerider 28 & 26s 
Test privé Ortovox

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire