Test Dakine Signal 25L Black 2015

3 tests Dakine Signal 25L Black.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
Traipan

Un bon sac ABS pour la descente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,95m | 87kg | Expert | Lyon
Acheté : 400€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions nécessitant un sac ABS

Points forts

Maintien, Réglage, Confort

Points faibles

Système d'accroche ski limité

Le sac ABS ici testé n'est autre que le Dakine Signal 25L qui intègre donc l'ensemble du système ABS contrairement à son cousin très ressemblant Vario Cover 15L qui est une poche adaptable sur une base Vario ABS.

L’acquisition de celui-ci est un peu un hasard qui me permet, après deux saisons, d’en faire un retour suffisamment objectif sur 5 points :

Réglage : Les bretelles sont réglables en plusieurs points pour que le sac puisse être positionné correctement malgré le port d'une dorsale volumineuse me donnant la sensation d'être tiré en arrière sur un bon nombre de sac n'ayant pas ce réglage de tension au niveau des trapèzes (réglage du haut sur les photos).

La sangle ventrale ne vaut pas le maintien de celle de chez Orthovox mais elle remplit correctement son rôle avec sa boucle métallique facilement réglable et sécurisante (avec son troisième point passant entre les jambes si on veut l'installer pour que l’ABS joue correctement son rôle).

Amateur du bruit de bodards et de mousquetons s’entrechoquant, avec cette sangle vous allez être servit, attention lors du rangement du matos, on raye tout sur ton passage avec les boucles qui trainent et valsent..

Rangement : Le point le plus important d’un sac non ? Et bien les poches sont très bien pensées et facile d’accès avec une fermeture manipulable avec des gants (grip sur les zip), un point fort que je retrouve constamment chez Dakine dans leurs autres sacs non abs.

Ici on a un truc sobre et assez efficace comme sur tous avec une poche safety pack à l’avant (voir photo) pouvant loger la pelle et les objets de votre choix puis une poche principale pour y caser ce qu’on peut entre les deux ballons et la cartouches séparé par une simple membrane zippée.

Le volume utile est assez important malgré la présence du système ABS, il y a au moins autant de place que dans un Helipack de 17L un point fort que je n’ai pas retrouvé dans certains sacs concurrents avec un volume approchant les 25L sur le papier, on peut donc le charger avec pas mal de matos mais attention au poids qui grimpe très vite..

Point négatif : La sonde ne passe pas dans la zone de safety pack et se cale comme elle peut dans la poche principale (sonde 2 m ARVA) ce qui n’améliore pas le côté sécuritaire en cas de recherche précipité, mais ce n’est pas non plus un drame technique.

Gadget : Je considère les autres poches comme telles, comme toujours chez Dakine, il y a un rangement masque volumineux pouvant accueillir un gros masque sans risque de le rayer avec sa doublure « velours », très pratique.

Il y a également pas mal de poches gadgets avec filet support de casque et autre que je n’utilise pas mais qui peuvent aider certains, c’est simple et bien pensé (voir photo).

Système d'accroche : Sur ce modèle, il est possible d’accrocher un piolet ou un manche de pelle, des bâtons de ski et des skis en diagonal en même temps, caractéristique classique pour un sac de ski.

Point négatif : Dakine m’a habitué à mieux avec sa gamme Helipack et Helipro avec toutes les configurations possibles d’attaches. Ici c’est en diagonal seulement pour le support des skis, je dois faire preuve d’imagination pour les mettre en parallèle ou en croisé.. (voir photo..)

Toile : Seulement du négatif ! Fragile.. elle s’est usée en moins de trois approches avec les skis sur le dos, point négatif pour un sac freeride (j’ai mis une photo mais il est difficile de voir, c’est sous le scratch bâton). Je n’ai pas de déchirure mais elle ne parait pas aussi robuste que ce que j’avais avant, dommage car elle est très jolie en contre partie.


En conclusion, randonneurs cherchant à minimiser le poids ou amateur de grosses approches les skis sur le dos, ce sac n’est pas conçu pour vous mais il peut faire l’affaire comme dans mon cas.

Si vous ne faites que descendre alors ce sac est un très bon choix par son excellent maintien et son aspect technique fidèle à la philosophie de la marque Dakine.

Confortable et capable de se faire oublier lors de la descente malgré le poids du système ABS, j’estime qu’il remplit les critères principaux d’un bon sac ABS.


Note : Tout sac ABS doit être entretenu correctement et révisé, on parle d’un élément de sécurité pouvant vous sortir d’une situation délicate. L’entretient est donc à prévoir dans le budget alloué à un tel type de sac.

Et en cadeau, quelques photos de ladite bête :

Pour qui ?

Celui qui fait du Freeride essentiellement
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire