Test Salomon XTEND XPRO12 ML Orange/Solar 2012

1 test Salomon XTEND XPRO12 ML Orange/Solar.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Prorider74

Vision large et résistance.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,81m | 70kg | Expert | Grenoble
Acheté : 150€ en ligne
Conditions du test : 5 saisons, toutes conditions

Points forts

Monture large
Résistance
Style

Points faibles

Élastique rapidement en fin de vie

Le mien est mort, mort de chez mort. Mais avant de dire « bâ il ne doit pas être bien alors », il faut voir ce qu’il a subit (il suffit de voir les photos)! 5 saisons sur le casque, à prendre des chocs, à remonter des couloirs, à absorber des litres de sueur, à finir empalé sur un piolet, à racler du caillou.

A partir de là on peut estimer que ce masque est solide. La mousse confortable associé à une monture relativement large permet d’éloigner les points de pression du bord des yeux. Les aérations sont performantes et limite dans la plupart des cas la formation de buée. La limite, comme sur beaucoup de masques, se trouve lors des phases de montée ou la buée ne peut pas être éliminée sauf en cas de brise salvatrice.

La vitre cat.3 orange permet une vision agréable en jour blanc tout en gardant un filtrage suffisant par grand soleil. La limite par rapport aux masques de type Smith est l’impossibilité de changer la vitre (ce qui n’aurais pas été un mal vu l’état de la mienne). L’élastique à double réglage est agréable, mais fut le premier à souffrir de passer trop de temps sur le casque et à perdre son élasticité.

Au final un masque polyvalent, proposant un champ de vision large, des aérations efficaces et une mousse agréable. Seul l’élastique a montré une faiblesse précoce. On notera également un style particulièrement agréable à l'oeil, même si cela dépend de chacun.

Pour qui ?

tout skieur voulant préserver ses yeux et ne pas souffrir de la buée. Une utilisation extrême comme celle décrite ci-dessus n'est pas obligatoire.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire