Test Julbo Elara Caroline Gleich 2020

3 tests Julbo Elara Caroline Gleich.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Marine Rsd

Un bon photochromique adapté aux visages fins

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,70m | 70kg | Expert | Avoriaz
Acheté : 180€
Conditions du test : Toute météo sur toute la saison (écourtée cause covid)

Points forts

- Ecran photocromique réactif
- Design chamoniard travaillé
- Une partie des ventes est reversé à Protect Our Winters (POW)

Points faibles

- Champ de vision réduit
- Traitement anti-buée et ventilation
- Port de lunettes difficile

Hello à tous,

J'ai reçu ce masque dans le cadre des Tests Privés Skipass

Dû à l'arrêt brutal de cette saison d'hiver, je regrette de ne pas avoir pu tester ce masque aussi longtemps que ce que j'aurai voulu. Mais bon, c'est le jeu ! 

Voici mon avis sur la bête :


CE QUE NOUS DIT JULBO SUR LA TECHNOLOGIE REACTIV PHOTOCROMIC :

"Ecran photochromique (cat 1 à 3 - taux de transmission visible : 17% à 75%), il fonce ou s'éclaircit selon l'intensité lumineuse. Il est aussi efficace par très mauvais temps que par temps dégagé. La base de couleur rouge permet d'accentuer les reliefs. Traitement antibuée en face interne. 

- Technologie NTS (non temperature sensitive) : l'écran fonce ou s'éclaircit quelle que soit la température

- Protection solaire : Photochromique

- VLT (taux de transmission visible) : 17% - 75%

- Matériau : TRIVEX"


CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :

- Air Flow : Aeration intégrée dans la monture pour une bonne circulation de l'air empêchant la formation de buée.

- Double écran sphérique

- Ecran REACTIV photochromique

- Ecran ventilé : Ventilation complémentaire par l'écran pour prévenir toute formation de buée

- Extended Outrigger : 15 mm d'extension de chaque côté du masque pour une adaptation à tous les casques et un maintien homogène sur le visage.

- Full silicone strap : Bandeau doublé d'une bande de silicone pour une tenue parfaite.

- Monture anatomique : Incisions sur la monture pour plus de flexibilité.

- Mousse double densité : Deux couches de mousse pour un confort optimal et une absorption des chocs avec une fine couche soft pour plus de douceur au touché.

- Symmetrical Adjustment : Deux boucles de chaque côté du bandeau pour le régler en un clin d'oeil de façon symétrique.

- Traitement antibuée : La face interne de l'écran dispose d'un traitement complémentaire antibuée.



MON AVIS 

MONTURE ET STRAP : 

Niveau coloris et design, je dois avouer que la marque à effectué un bon travail dans l'ensemble, même si ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. 

Du orange, du rose, du violet... Pour passer inaperçu dans la foule, c'est plutôt râté.

Par contre, je tiens à souligner le travail du designeur chamoniard Simon Charrière qui a quand même réussi à nous dessiner de belles montagnes sur le strap. Ca fait plaisir, on reste dans la thématique. 

Le réglage du strap est facile en comparaison avec le Oakley Prizm et la bande auto-adhésive permet de bien plaquer le masque contre le casque afin d'éviter que le masque glisse. La monture et le strap semblent bien résister dans le temps pour l'instant.

Et on soulignera bien qu'une partie des bénéfices du masque finance l’association POW (Protect Our Winter) et ça c'est cool ! 


MOUSSE :

La mousse "double densité" à l'intérieur du masque semble de bonne qualité. Je n'ai pas noté de différence notable avec mon Oakley Prizm à ce niveau là bien qu'il ait une mousse "triple densité". On ne sent pas la différence. Après une saison (incomplète), la mousse n'a presque pas bougé. Ca ne s'éfile pas, aucune boulettes, pas de déformation importante, le confort est toujours au rendez-vous.


ECRAN : 

Julbo nous dit : "Le pro-model « Family Series » de la skieuse-alpiniste américaine Caroline Gleich illustre sa vision engagée et joyeuse ! Large champ de vision, confort et protection grâce à l’écran Reactiv Performance 1-3".

En ce qui concerne le "large champ de vision" annoncé par la marque, je dois avouer ne pas être d'accord avec cette affirmation. J'ai trouvé que le champ de vision de l'écran était "réduit" en comparaison avec mon Oakley Prizm. Je porte des lunettes et je peux vous dire que je me suis parfois senti inconfortable dans ce masque. Il convient donc mieux aux visages fins. Moi qui ai plutôt un visage moyen et qui, parfois, porte des lunettes, je ne pense pas que ce masque me convienne sur la durée. 

On nous parle d'un écran photocromique catégrorie 1-3. Sur le terrain, c'est vrai que l'écran s'adapte bien aux changements brutaux de luminosité. Par contre, en ce qui concerne les reliefs, je trouve que ce masque est un peu "en retard". Ce n'est pas critique non plus, on y voit bien ! Mais difficile de faire mieux qu'une technologie Prizm aux reliefs bien marqués..

Bien évidemment par temps blanc ce masque ne fera pas de miracles. Pas plus qu'un autre masque de la même catégorie. En vrai, par temps blanc, mis à part rider dans les sapins, on a pas encore trouvé le remède miraculeux pour voir correctement..


CONFORT : 

En terme de confort au quotidien, ce masque m'a semblé confortable par temps ensoleillé mais inconfortable lorsque la météo se montrait capricieuse. Les jours de neige, le traitement antibuée et l'écran ventilé ne m'ont pas sauvé. 


DURÉE DE VIE : 

Je pense que ce masque est durable. A voir avec les saisons prochaines ! Pour l'instant, en tout cas, il n'a pas subis de rayures ou autre.

Pour qui ?

Les femmes avec des visages fins qui ne portent pas de lunettes

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire