Test Julbo Cyrius 2020

3 tests Julbo Cyrius.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
ramtsv

Sobre et très efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,88m | 88kg | Avancé
Acheté : 169€ en ligne
Conditions du test : Neige, pluie, soleil, brouillard, piste, hors piste, freeride... vraiment tout du 30 novembre au 8 mars
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masques Julbo Cyrius

Points forts

Écran photochromique très efficace
Donc masque parfaitement polyvalent
Très confortable
Pas de buée
Peu de rayures
Adapté au casque
Look sobre
Pochette de transport

Points faibles

Prix
Le bandeau peluche un peu

Test Julbo Cyrius Gris - Jaune reactive Performance 1-3

INTRODUCTION

Masque reçu dans le cadre des tests privés skipass. Merci beaucoup à Julbo et Skipass de nous faire profiter de ces tests, non seulement pour le matos « cadeau » mais surtout pour les avis objectifs et détaillés qu’ils génèrent directement et indirectement.

Les pressés peuvent aller à la conclusion qui dit tout en trois lignes, les autres liront le détail, guidés par les règles du bon design de Dieter Rams (pape du design industriel , concepteur pour Braun dans les années 50-80, inspirateur des designs apple et consorts)


Très heureux de gagner ce test privé avec en plus un a priori favorable pour Julbo : marque française, moins grosse machine que les gros groupes ricains, team sympa, Rancho, etc..

A la réception, bonne surprise, le masque n’est pas l’une des couleurs présentées lors de l’annonce du test mais gris avec le nom de la marque et son logo en jaune, le verre étant marron-jaune. J’avoue que je suis un peu coquet, mon pantalon est gris, mes semelles de ski jaunes ainsi que les boucles de mes pompes; tout ça me plait bien.

Le masque est grand mais d’un dessin simple avec une monture fine et souple. Il n’a ni le look cosmonaute des très grands écrans sans monture, ni celui maintenant un peu daté des montures compliquées, avec aérations visibles…

J’aime beaucoup ce design qui me rappelle 3 des 10 règles édictées par le designer Dieter Rams : « le bon design est esthétique », « le bon design est discret » et « le bon design est le moins de design possible »

Mais je me promets de rester objectif, c’est bien le but des tests privés, et de le soumettre à toutes les épreuves pendant la saison que je passe à Chamonix. J’avais auparavant un masque Oakley avec deux écrans interchangeables Prizm, vieillissant et rayé de partout mais dont j’étais très satisfait (il est dans mes tests). J’aurais donc un point de comparaison plus sérieux que si j’avais remplacé mon masque acheté 8 balles à la foirfouille par ce modèle vendu 169 euros.


CARACTERISTIQUES

Suivant le site Julbo :

Double écran cylindrique

Ecran REACTIV photochromique catégorie 1 à 3 donc de temps très couvert à ensoleillé , sans aller jusqu’à la catégorie 4 pour le glacier ou le très grand soleil de printemps.

Frameless construction pas compris : il y a bien une monture (frame) puisqu’elle est même décrite comme anatomique deux lignes plus bas

Full silicone strap : Bandeau doublé d'une bande de silicone pour une tenue parfaite

Monture anatomique : Incisions sur la monture pour plus de flexibilité.Mousse double densité : Deux couches de mousse pour un confort optimal et une absorption des chocs avec une fine couche soft pour plus de douceur au touché. Vraiment confort

Overstrap : Bandeau déporté pour une adaptation à tout type de casque. Symmetrical Adjustment : Deux boucles de chaque côté du bandeau pour le régler en un clin d'oeil de façon symétrique.

Traitement antibuée : La face interne de l'écran dispose d'un traitement complémentaire antibuée.

(Ça doit être mon côté Jacques Toubon mais pourquoi alterner français et anglais dans la description ?)

Le masque est livré dans une pochette très bien faite : souple mais avec une partie plus rigide et rembourrée qui permet de protéger l’écran des objets durs dans le sac par exemple sans avoir à trimballer un boite. On coche donc un nouveau point Dieter Rams : « le bon design est pensé jusque dans ses moindres détails »


A L’USAGE

J'ai skié par absolument tous les temps avec ce masque, du jour blanc au grand beau.

Le Cyrius est très confortable. Souple et léger on l’oublie assez vite malgré sa grande taille. Le champ de vision semble infini, on n’est jamais gêné par la monture dans le champ de vison. De toutes façons en ski et ailleurs on tourne généralement la tête dans la direction vers laquelle on va/on regarde donc je ne suis pas intimement convaincu de l’utilité des écrans sphériques genre bocal de poisson rouge.

Il se positionne parfaitement sous mon casque (poc Obex) et se porte bien aussi avec un bonnet. La sangle ne glisse pas, ne se détend pas et se règle facilement. Bref il fait le taf et on lui accorde un point Dieter de plus : « le bon design est honnête »

Les mousses sont agréables, bien douces, je n’ai jamais eu de marques en enlevant le masque après une journée de ski. Après quelques heures infâmes sous la pluie/neige fondue en revanche elles étaient gorgées d’eau. C’est heureusement une situation rare et tout avait séché sans dommage le lendemain.

Classiquement le masque comporte des aérations sur le haut de la monture protégées par une mousse fine et des aérations en bas. Je ne sais pas si c’est du à la circulation de l’air ou au traitement de l’écran, mais je n’ai jamais eu de buée en situation normale, même par temps chaud, même en skiant fort. Les seuls cas ou elle est apparue : l’erreur classique de mettre son masque sur le front (sans casque ou bonnet) et de le remettre ensuite, et une fois une grosse bataille pour rechausser dans 80 cm de peuf et beaucoup trop couvert. Dans les deux cas la buée s’est ensuite vite dissipée.

En rando je n’ai pas eu de buée non plus mais chaud au visage donc je passe généralement aux lunettes pour les montées conséquentes. Je n’ai peut être pas poussé le Cyrus à l’extreme sur ce plan, mais qui fait vraiment +800 de D+ par temps chaud avec un masque ?


ECRAN

C’est mon premier masque photochromique. D’après la marque il filtre de 17 (cat1) à 75 % (cat3) de la luminosité, sans que ces performances ne soient modifiées par la température .

En pratique l'écran est très bon. Il s’adapte à la luminosité ambiante sans que l’on s’en rende compte. Il y a certainement un temps de latence mais qui doit correspondre plus ou moins à celui des yeux parce que je n’ai jamais perçu de décalage dans les transitions. Je ne pensais pas que j’aimerais autant cette techno, surtout que mon masque précédent avait deux bons écrans et un super système pour les changer très rapidement.

Quand la météo change on change d’écran sur un télésiège et c’est réglé, pensais-je … mais il y a aussi tous les moments où on alterne ombre et lumière, les fins de journées en janvier quand la luminosité baisse très rapidement, les passages en forêt où il fait plus sombre …Bref je suis convaincu et Herr Rams aussi: « le bon design est innovant », « le bon design est utile »

Les performances sont très, très proches d’écrans non photochromiques hauts de gamme, avec cependant un tout petit moins d’accentuation des reliefs un jour blanc et des couleurs un peu moins éclatantes par grand soleil.

Pas mal de mauvaises conditions cette saison et le Julbo a toujours fait l’affaire, j’ai rapidement arrêté de mettre un autre masque spécifique jour blanc dans mon sac au cas où, la différence est trop minime. Je n’ai pas été ébloui pour le moment, même sur glacier par beau temps. Je confirmerais par un test plus tard dans la saison tout en privilégiant quand même mes lunettes catégorie 4 (pas Julbo, désolé mais je suis preneur d’une paire de Vermont ou de Cham pour TP;)) pour le ski de printemps à 14 h en mai à l’Aiguille du Midi… J’adore skipass et les TP mais pas au point de me cramer la rétine pour la cause ;)

Bref un masque pour tout  bien faire


DURABILITE

Cela nous fait donc 7 règles du bon design validées, que nous reste t’il ?

« Le bon design rend un produit compréhensible »… certes mais pour un masque je pense que que le challenge n’était pas énorme…Voyons la suivante : « le bon design est durable ». En voici une qui nous intéresse plus, après environ 40 sorties dans toutes les conditions j’ai une bonne idée de la résistance du Cyrius, et c’est vraiment bien…mais pas parfait. L’écran est peu rayé même après du ski de forêt un peu combatif, l’état général est bon, les mousses tiennent le coup, mais le bandeau peluche un peu (visible sur la photo 2) et l’écran s’est déjà déboité une fois. J’ai pu le remettre en place facilement mais j’ai peur qu’à la longue il tienne moins bien. A compléter plus tard si nécessaire.

Il ne reste q’une règle à vérifier : « le bon design est respectueux de l’environnement » … On parle de masques en plastique, réalisés pour une pratique de loisirs, la notre, directement et indirectement polluante donc je ne vais pas m’étendre la dessus. Cependant dans ce monde imparfait un produit bien réalisé qu’on ne remplacera pas trop vite va dans la bonne direction, de même qu’une production européenne plutôt qu’à l’autre bout du monde. Clairement le Cyrius grâce à ses qualités et son look intemporel va me faire plus d’une saison et il est fabriqué, je crois, en Roumanie (j’ai demandé confirmation à Julbo). EDIT : Julbo m'a répondu et à l'inverse de la plupart de leurs autres produits le Cyrius est fabriqué à Taiwan... je salue la rapidité de la réponse, mais reste déçu par la fabrication lointaine 


CONCLUSION

Un excellent masque à mon avis. Son dessin sobre s’adapte facilement au port du casque. Il tient bien, se règle facilement, reste agréable même après une journée de port

Le double écran photochromique apporte un confort d’utilisation énorme, je ne reviendrais pas à un autre système. Aucun problème de buée dans des conditions normales et une résistance à l’usure acceptable.

Reste le prix haut de gamme (169 euros) mais qui doit aussi être pondéré par le fait que ce masque en remplace deux (ou un masque avec deux écrans) 

Pour qui ?

Adeptes des grandes journées par tous les temps
8/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire