Test Julbo Cyrius 2020

3 tests Julbo Cyrius.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
pioul

Un seul masque pour toutes les conditions !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Heyrieux
Conditions du test : Tout temps
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masques Julbo Cyrius

Points forts

Confort, polyvalence, praticité ...

Points faibles

Trop grande souplesse (solidité ?)

CONTEXTE :

J’ai eu la chance de pouvoir tester ce masque dans le cadre du test privé proposé par Skipass en partenariat avec Julbo. Un grand merci à eux pour cette opportunité.

Je vais toutefois tenté d’être le plus objectif possible pour que ma critique soit constructive.

Je précise qu’avant l’essai de ce masque, j’utilisais un modèle avec écrans interchangeables pour s’adapter aux différentes conditions météorologiques.


CARACTÉRISTIQUES :

Le modèle que j’ai eu entre les mains est le Cyrius bleu/orange avec écran REACTIV Performance 1- 3.

Il s’agit d’un masque de ski à écran photochromique doté de caractéristiques qui en font sans conteste un masque haut de gamme : traitement anti-buées, aération intégrée dans la monture pour une bonne circulation de l'air, mousse double densité pour un confort optimal, bandeau doublé d'une bande de silicone pour une tenue parfaite et deux boucles de serrage de chaque côté du bandeau pour un réglage optimal.


LOOK :

Cet aspect est bien sûr hautement subjectif, mais pour ma part je trouve son look très sympathique. Je suis fan des colories, qui me rappelle les codes couleur qu’avait par le passé la marque Salomon, avec du orange est du bleu marine, même si là les couleurs sont un peu plus vive. Ça lui donne à mon sens un petit côté « néo-rétro » qui n’est pas pour me déplaire. La monture est plutôt fine, tout en restant apparente, pour un rendu plutôt élégants.


CONFORT :

De par sa souplesse le masque devrait pouvoir s’adapter à toutes les morphologies. Aucun problème de ce côté-là en tous cas pour moi. Le masque est bien plaqué sur mon visage, sans passage d’air intempestif.

Petit revers de la médaille concernant la souplesse, lorsque que je remonte le masque sur mon casque et que j’ai la Gopro fixée dessus, le masque vient « s’enrouler » autour et cette torsion très prononcée peut poser certains problèmes. Il y a tout d’abord la possibilité d’abimer l’intérieur de l’écran et ensuite j’ai eu un souci avec la monture elle-même, qui s’est déboitée et dont le verre s’est déclipsé. Rien de cassé cependant et il m’a été possible de réassembler le tout. Il ne s’agit pas d’un problème isolé apparemment, puisque qu’une connaissance qui avait le même type de monture (pas le même coloris, ni le même écran, mais la même forme de monture) a eu le même problème après une chute. Il a fallu batailler un peu pour reclipser la monture, mais après ça, ça n’a plus bougé.

La mousse est agréable au touché et la double densité fait bien le job, on ne ressent pas de pression particulière et le masque se fait vite oublier.


RÉGLAGE DU BANDEAU ET UTILISATION AVEC UN CASQUE :

Le réglage du bandeau est aisé et précis. Il permet aussi bien un usage avec que sans casque. Pour l’anecdote, ce n’était pas le cas de mon précédant masque, qui nécessitait l’ajout d’une « rallonge » à clipser pour un usage avec casque et à enlever pour un usage avec bonnet ou tête nue.

Le système proposé ici par Julbo est donc bien plus simple et pratique à l’usage.

Le positionnement de l’interface bandeau/masque, déportée sur l’extérieur, permet un usage avec casque sans aucun problème. Le bandeau doublé d'une bande de silicone à une très bonne tenue sur le casque. Je peux tout particulièrement attester de ce point du fait que l’attache situé sur mon casque, pour maintenir les masques en place, est défectueuse et que malgré ça le bandeau est toujours bien resté positionné, même en cas de chutes.


L’ÉCRAN :

Ce masque est équipé d’un verre photochromique REACTIV Performance 1-3. Ce dernier s’adapte donc à la luminosité et en théorie peut varier d’une catégorie 1 (verre claire pour le mauvais temps) à une catégorie 3 (verre relativement sombre, adapté aux fortes luminosités).

J’ai pu le tester par tout temps et la technologie fonctionne plutôt bien. La seule limite que j’ai pu rencontrer est survenue lors d’une rapide baisse de luminosité avec phénomène de jour blanc (flat light) où il m’a fallu un petit temps d’adaptation pour retrouver une bonne visibilité. Pour autant, je ne suis pas certain qu’il s’agissait d’une limite technologique. Le problème pourrait être lié à ma vision, écran ou pas écran, l’œil a besoin dans temps d’adaptation à un changement rapide. Par ailleurs il ne s’agissait pas seulement d’une baisse de luminosité, mais aussi d’un phénomène de jour blanc, ce qui est selon moins encore un problème différent et cet écran n’est peut-être tout simplement pas optimisé pour ces conditions.

Niveau praticité il n’y a pas photo, je ne me vois pas repasser à un masque avec plusieurs écrans. Pourquoi s’embêter avec deux verres interchangeables lorsqu’un seul fait très bien l’affaire. Alors bien sûr il est limité à la catégorie 3 et certains pourraient trouver ça un peu trop juste pour les journées de grand beau temps, surtout avec la réverbération au niveau de la neige. Pour ma part je n’ai pas été gêné de ce point de vu là, alors même que je les yeux plutôt clairs et donc vraisemblablement assez sensibles aux fortes luminosités (peut-être que je raconte une connerie, je ne suis pas expert, mais j’ai toujours entendu dire ça).

Concernant la ventilation et le traitement anti-buées, malgré de nombreuses journées d’usage le masque n’a été mis en défaut qu’à une seule reprise, lors d’une journée particulièrement humide, sous un mélange de pluie et de neige. Un petit coup de chiffon a permis de régler le problème, qui n’est pas réapparu. Un bon point donc pour ce masque.


CONCLUSION :

Ce masque m’a clairement convaincu et remplace avantageusement celui que j’avais précédemment. Sa grande force et sans nul doute sa polyvalence. Un seul masque pour toutes les conditions ! Un petit bémol toutefois sur le problème de la monture qui s’est déboitée. A voir dans le temps si le problème ne revient pas trop fréquemment, mais pour le moment ce n’est arrivé qu’une seule fois sur près d’une saison complète.

Pour qui ?

Pour ceux qui cherche un seul masque pour toutes les conditions ;)

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire