Test Anon M4 Toric 2021

1 test Anon M4 Toric.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
pranksgiving

Cher mais un sans faute : qualité d'optique, confort, écrans à changement instantané et compatibles entre générations

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,95m | Expert | Suisse
Acheté : 180€
Conditions du test : Nuit, brouillard, grosse neige, temps mixte/couvert, et franc soleil de décembre/janvier. Pas encore testé au printemps ni en haute altitude.

Points forts

+ changer d'écran est un jeu d'enfant
+ vision périphérique
+ tour de cou à cheminée anti-buée
+ monture confortable
+ qualité optique

Points faibles

- vendu avec divers lots de 2 écrans imposés (pas de choix des écrans à la carte ni possibilité d'en rajouter un 3e à prix préférentiel)
- tour de cou sans filtre Coronavirus pour l'hiver 2021
- prix exagéré
- pas d'écrans photochromiques, un seul écran polarisé non commandable séparément

Modèle acquis cet hiver (2020/2021), à la base uniquement pour remplacer mes écrans mauvais temps Oakley et Smith, mais finalement devenu masque principal en appréciant aussi l'optique beau temps et les fonctionnalités particulières.


++ Optique : de grande qualité sur tous les écrans testés, comparable à un écran sphérique pour les écrans toriques.  Champ de vision vraiment large sans rendre le masque trop volumineux.  Le traitement anti-buée fonctionne bien mais me semble légèrement moins bon que celui de Smith, ma référence.

  • Écran cylindrique Sonar Night (77% VLT, base orange/brun très clair) : parfait la nuit (presque transparent mais rééquilibre la lumière un peu verdâtre des projecteurs) et par jour blanc ambiance gros brouillard / gros flocons ;
  • Écran torique Perceive Cloudy Pink (53% VLT, base orange) : mon nouvel écran n°1 pour le temps couvert, enfin une optique très claire, la teinte orange légère apporte un peu de relief, pas de zones bicolores perturbantes par jour blanc comme sur certains écrans à traitement miroir excessif ; dans le gros brouillard je préfère toutefois l'écran Night plus transparent ;
  • Écran torique Perceive Variable Green (22% VLT, base orange/rose) : très agréablement surpris par cet écran, le contraste est excellent sous le soleil de décembre/janvier, et la teinte est agréable vue de l'intérieur ;
  • Écran torique Dark Smoke (8% VLT, base gris) : acquis en extra car une teinte grise neutre est à mon goût le confort ultime par jour de grand beau (préserve les couleurs naturelles de la montagne et soulage agréablement les yeux).  Le verre semble conforme à ces attentes mais pas encore testé dans des conditions adéquates (belles journées de mars/avril).  Écran assez difficile à trouver, semble dater du M4 première génération (pas d'écran à teinte grise sur les générations récentes, étonnamment).


+ Monture :

  • Forme et mousse très confortables ;
  • On remarque l'espace supplémentaire autour des narines ;
  • Le tour de cou "MFI" fourni est de bonne facture, bien épais et chaud, et le clip magnétique permet d'"étanchéifier" facilement le visage dans la tempête mais sans amener trop de buée sur l'intérieur du masque (grâce à une sorte de cheminée inversée qui canalise l'air expiré par le nez et par la bouche vers le bas du tour de cou, c'est plutôt astucieux).


+++ Mécanisme de changement d'écran : le système magnétique du M4 est un pur bonheur, tous les masques devraient être comme cela.  Même avec des gants, l'échange est instantané, inutile d'enlever le masque, et le clac rassure que le nouvel écran est bien en place, c'est bluffant de facilité.  Autre point remarquable, l'intercompatibilité entre les différentes générations d'écrans et montures M4 -- que l'écran soit torique ou cylindrique, de génération 1 (Amber/Cobalt/etc.), 2 (Sonar) ou 3 (Perceive), rien ne se perd, tout se clipse.


+ Compatibilité casque :

  • Apparemment conçu pour pouvoir être porté sous un casque (les clips plastique du bandeau sont plats), ce que je ne fais jamais donc pas testé ;
  • Port sur casque : rien à signaler, le bandeau a suffisamment de longueur et a un revêtement interne adhérent ;
  • Les dimensions du masque sont compatibles avec tous mes casques, il est plus grand que la moyenne verticalement mais presque pas latéralement, malgré le grand champ de vision périphérique.


? Longévité : à voir sur les années, acquis trop récemment pour juger.  Aucun composant ne me semble de mauvaise qualité au toucher donc je n'anticipe pas de mauvaise surprise.  Je mise sur le fait que le système d'écrans interchangeables permet de ne racheter que l'écran cassé ou perdu si nécessaire ; cependant il semble qu'on ne puisse pas commander une monture de rechange seule.  La garantie n'est que d'un an.


Conclusion qualité : je n'ai pas trouvé de point négatif pour le moment, c'est mon nouveau masque de référence.

-- Prix : exagéré à mon goût (~350 CHF de base), heureusement se trouve à meilleur prix (<200) en cherchant un peu.

N.B. J'étais assez sceptique sur le marketing autour des écrans récents (depuis ~ 5 ans), censés faire des miracles en filtrant une partie de la lumière bleue (Zeiss Sonar, Anon Perceive, Smith Chromapop, Oakley Prizm etc.) mais à l'essai sur le terrain je dois reconnaître que sans tomber dans les grands superlatifs tous ces écrans modernes semblent objectivement un peu plus nets et contrastés que les écrans que j'ai pu avoir avant.  Je n'exclus pas toutefois qu'il puisse s'agir d'un biais écran tout neuf / ayant vieilli.

Pour qui ?

Visages plutôt medium/larges (ou recherchant plus d'espace autour du nez). Idéal pour ceux qui skient par toutes conditions (du soleil au brouillard jour blanc en passant par la nuit).

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire