Test Julbo Shield M

2 tests Julbo Shield M.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
eirikr

Une réussite ! : des lunettes ultra-polyvalentes pour tous les sports de montagne

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | m | Expert | Besançon
Acheté : en ligne
Conditions du test : Confinement oblige, test effectué principalement en local : VTT, rando pédestre, vélo taf quotidien, petits trails, quotidien urbain mais aussi une sortie de ski-alpinisme par brouillard.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Julbo Lunettes Shield M

Points forts

Les verres hyper-efficaces
La ventilation au top
La légèreté et le design enveloppant

Points faibles

Les caches fluo un peu gênants (mais qu’on peu enlever) (donc je n'allais pas mettre 9 pour ça)

TEST PRIVÉ - lunettes fournies par JULBO

1. Au déballage  

Etui de forme déconcertante de prime abord mais finalement assez pratique par son volume asymétrique et ses deux faces protectrices (quand les autres, souples, permettent de réduire son volume, vide… Ben oui ça aussi ça compte dans un sac, plutôt qu’une énorme coque rigide). Finalement l’étui asymétrique permet de les ranger plus vite que je n’imaginais tant le geste à faire et la forme sont intuitifs.

Fournies avec pochette à fermeture cordelette faisant chiffon de nettoyage ; cordon d’attache en silicone ; protections latérales des yeux déjà installées ; notice d’utilisation. Le tout donne une impression de sérieux, comme toujours chez Julbo.

Ce modèle est livré avec un cordon silicone, mais comme on le verra plus bas, elles tiennent tellement bien que je l’ai vite enlevé pour tester leur tenue, qui est irréprochable comme on le verra plus Bas. Ceci dit, le cordon est très léger, très ergonomique à mettre ou enlever et très bien pensé.


2. A l'usage

Matériau indiqué: Trivex

Lunettes très légères à la prise en main, incroyable sensation de poids plume. Non démenti par la suite. Matière très agréable au toucher. Le poids très léger fait qu’on les oublie complètement et qu’on les porte des heures sans être gêné.

Très enveloppantes lors du premier essai, sensation de porter qqch de très large. Mais aussi impressionnante vision périphérique. Ces deux aspects donnent l’impression qu’on aurait mis un masque ultra léger.

Ne semblent pas fragiles, la qualité est à la hauteur de mes précédents produits Julbo voire améliorée…


Verres : Photochromiques et polarisants, de catégorie 2 à 4. Technologie indiquée : NTS (Non Temperature Sensitive) le verre fonce ou s’éclaircit quelle que soit la température.

Très grande clarté même en faible luminosité (ex. rentrer dans un appart en les gardant sur le nez). On peut ainsi passer du plein soleil d’une terrasse à un intérieur sans être gêné par un verre trop sombre. L’adaptabilité des verres est très efficace et très rapide. On a un très bon contraste général en sous-bois comme en ville à vélo, on n’est jamais jamais gêné par des nuances trop sombres, ni jamais éblouis en plein soleil.

J’ai des yeux bleus et suis sensible à la lumière en général, en les portant je n’ai jamais plissé des yeux, jamais froncé les sourcils, source habituelle de fatigue lors de grandes journées. J’ai pu regarder le soleil en face, sans ressentir la moindre gêne. Les verres assombrissent dans les teintes bleutées qui m’on vraiment plu pour le confort de lecture d’une carte ou d’un smartphone.

La lecture d’un smartphone est très agréable (luminosité, contraste) sans qu’on soit obligé de jouer avec les paramètres de l’appareil ou de passer son temps à essayer avec ou sans les lunettes.

En ski-alpinisme, testées uniquement par brouillard et là encore elles ont littéralement remplacé un masque. Aucune gêne visuelle, bonne lecture du relief, excellente adaptabilité aux changements de luminosité dans les nuages.

En VTT très bonne adaptabilité aux changements de luminosité dans les sous-bois.

Ces verres ultra-adaptables et polyvalents sont une très grande réussite.


Rendu visuel extérieur (look) : assez grand sur soi, très carrées, ne conviendront peut-être pas à tous les visages ou à tous les goûts. L’effet semi-transparent de la monture (pas vraiment un noir intense, vire plutôt au gris) en plus du logo rouge flash, peuvent limiter leur usage urbain pour certains sensibles au style.

Petit plus : Quand on les pose sur une table ou un rocher côté verres (ce qu’il ne faut pas faire mais qui peut arriver par inadvertance), une très faible surface de l’optique touche, leur ergonomie fait que c’est essentiellement la monture qui se retrouve alors en contact avec la matière. Bon gage de préservation des optiques dans le temps.


Le design enveloppant ne signifie pas qu’elles soient trop plaquées au-dessus du nez (ce qui me gêne souvent dans les montures), laissent un passage de jour mais qui n’est pas gênant. L’effet grip de la matière de la monture au niveau du nez les rend très stables à porter. De plus, on ne les sent pas une fois mises de par leur extrême légèreté. Leur tenue sur le nez est irréprochable, notamment en VTT même si ce n’est pas leur usage prioritaire, mais aussi en ski à la descente, grâce à une sorte de petit grip très discret sous le nez.

De même, tiennent très bien sur le crâne une fois relevées, ce qui n’a pas toujours été le cas chez Julbo, et j’aime bien qu’elles soient calées et qu’on n’ai pas à les ramasser par terre systématiquement !


Les ailettes latérales (caches) me laissent plus sceptique. Elles sont là pour donner au modèle une possibilité d’utilisation en haute-montagne certes, mais de par l’ergonomie enveloppante ne pas mettre les caches ne m’a pas gêné sur glacier, très peu de jour entrait. Par contre en les utilisant j’ai été gêné par la couleur orange fluo flash à l’intérieur des caches, ce qui me donnait sans cesse envie de regarder de côté… alors que c’est plutôt censé se faire oublier… (ça n’ajoute rien au look vu de l’extérieur mais ça gêne mon champ de vision). Mais chacun se fera son opinion, ils seront peut-être plus utiles pour les visages très fins. (Ma femme par exemple préfère aussi sans eux).

Une fois choisie l’utilisation sans les caches latéraux, j’ai vraiment ressenti un grand confort d’utilisation tant elles se font oublier (les caches me donnent trop envie de les regarder). Bref je les ai très vite enlevés et fait quasiment tout le test sans eux. En plus pas sûr qu’à force de les enlever et les remettre, le clip reste bien solide. Je pense que c’est une option à choisir dès le début, avec ou sans !


Enfin, le système Air flow : une aération intégrée dans la monture pour la circulation d'air empêche la formation de buée, cela fonctionne au top ! Elle sont perforées de nombreux petit trous qui ont l’air de relever du gadget, copiant un masque…mais non, moi qui transpire beaucoup en montée et qui génère donc de la buée quand mes lunettes sont enveloppantes, j’ai enfin trouvé là une paire qui même sans les caches m’enveloppe (et donc protège) bien le visage et qui ne s’embue pas au moindre effort ! C’est là une grande réussite !


3. Conclusion

J'en raffole pour  : leur légèreté, leur polyvalence tout-terrain, leur efficacité anti-buée. C'est devenu ma paire à tout faire, au quotidien comme en pleine activité.

à part pour des raisons esthétiques ou de forme non adaptée à certains visages, je pense qu'on ne peut pas être déçu de ce modèle très très abouti...

Pour qui ?

Pour les sportifs de montagne : alpinistes, grimpeurs, skieurs, vttistes occasionnels, randonneurs, cyclistes, runners qui ne veulent investir que dans une seule paire polyvalente et efficace partout

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire