Test K2 Farout 2019

2 tests K2 Farout.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6,5/10
Flowcmoi

Des fixations splitboard peu fiables dans le temps

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,80m | 63kg | Expert | Vourles
Conditions du test : Toutes conditions. Randonnées classiques, couloirs, haute montagne

Points forts

Poids contenu, efficacité du système à la montée comme à la descente, service après vente réactif

Points faibles

Qualité des plastiques, casses à répétition, hausse du prix de vente

Les K2 Farout sont des fixations destinées à la randonnée splitboard, sorties il y a un presque trois ans. A leur arrivée sur le marché, j'en avais reçu une paire en test privé via le site cousin de Skipass, Fluofun. J'en avais donc pas mal profité et j'avais rédigé un avis plutôt complet et positif dessus, après une bonne saison d'utilisation :

https://www.fluofun.fr/tests/fixation-snowboard/k2_farout-1/2019_24353.html


Aujourd'hui, après presque trois saisons au compteur, il m'a semblé important de faire à nouveau le point sur ces K2 Farout. Parce qu'elles m'ont quand même joué quelques sales tours.

Tout d'abord, ce qui fonctionne. Et en premier, le concept. Les K2 Farout sont des fixations de randonnée splitboard qui s'utilisent avec l'universel kit Voilé USA. On réutilise les pucks, on change quelques pièces et basta. En deux temps trois mouvements on a remplacé ses fixations de splitboard maison par des K2 Farout bien plus légères.

A la montée, le système de chez K2 fonctionne bien. L'avant des fixations vient se crocheter dans des axes de pivots fixés sur les "skis". Le mécanisme est finalement assez similaire au traditionnel système de goupilles de Voilé USA, sauf que les axes restent solidaires des skis. L'ensemble se montre tout aussi efficace à l'utilisation, avec un gain de temps lors des manipulations. Revers de la médaille, les fixations ne sont jamais totalement verrouillées autour des axes. Aucun risque qu'elles se décrochent lorsque vous avez les "skis" au pieds, mais c'est une éventualité à prendre en compte si vous accrochez vos "skis" sur le sac à dos.

Lors du réassemblage de la split, les embases des Farout s'ajustent parfaitement autour des pucks. Le résultat est très convainquant et sans jeu. Les embases métalliques sont d'ailleurs de qualité, avec un mélange de pièces moulées et usinées.


Cela dit, ces fixations sont loin de n'avoir que des qualités. Les spoilers en plastique sont de piètre qualité et se révèlent particulièrement fragiles. Les points de pivots qui font le lien entre l'embase et le spoiler montrent eux aussi de grave faiblesses. Sur les deux dernières saisons, j'ai cassé 3 spoilers et un pivot, ce qui m'a mit dans pas mal de situations périlleuses. Je soupçonne que le plastique utilisé vieillisse mal car j'ai à chaque fois subi ces casses à l'ouverture de la saison, comme si le plastique était devenu cassant après quelques mois de stockage (au chaud pourtant). Au début de cet hiver, mes deux spoilers se sont cassés net aux premiers virages de ma première rando. Clac. Clac. Rideau.

Le service après vente de chez K2 s'est montré compréhensif au début, puis m'a gentiment fait comprendre que c'était la dernière fois qu'il acceptait de me changer des pièces. Sans possibilité d'achat de pièces détachées, j'ai du me résoudre à chercher des solutions alternatives. Je me suis finalement tourné vers Voilé USA. La marque revend des embases Farout réestampillées, montées avec ses propres spoilers et straps. Le seul commentaire associé au produit était assez explicite :


"I purchased this pair of highbacks after my K2 Far Out bindings broke at the pivot point. The K2s use the Voile platform but apparently substitute their own highbacks and straps . It was immediately apparent that the Voile highbacks are made of a higher quality plastic and the integration to the K2 binding was perfect. [...]"


Je n'ai pas encore assez de recul pour affirmer le problème a été résolu par le remplacement de ces pièces, mais  compte tenu de tout ces soucis de fiabilité, je ne peux définitivement plus recommander l'achat de ces fixations (surtout pour une utilisation engagée). Elles m'ont joué de vrais sales tours comme on n'aime pas en connaître en montagne. Sans compter qu'avec un prix revu largement à la hausse cette année, les K2 Farout ne se placent plus comme une alternative économique face à des concurrents plus haut de gamme. Ses divers autres petits défauts n'en sont que moins pardonnables.

Reste que je remercie une nouvelle fois Fluofun/Skipass pour ces tests privés !

Pour qui ?

Pour ceux qui veulent recycler leurs fixations montées sur rails Voilé USA par quelque chose de plus bien plus léger. Attention cependant à la fiabilité de ces fixations qui pourraient vous jouer de très mauvais tours

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire