Test Salomon S/Lab Shift Mnc 13 2018

3 tests Salomon S/Lab Shift Mnc 13.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
Théo Mathias

Polyvalente et pratique

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,77m | 70kg | Expert | Les Arcs
Acheté : 250€ d'occasion
Conditions du test : Toutes

Points forts

Polyvalence
Passage du mode montée au mode descente et inversement
Vieillit bien

Points faibles

Prix ?
Même en occasion ....
Freins qui peuvent sauter à la montée
Butée qui libère le ski en montée

Cette fixation maintenant bien connu de tous a été montée sur une paire de Slash 100 de chez wedze. Avec des skis à 1965g l'unité je cherchait une fixation de freeride pour aller chercher des lignes un peu plus loin. 

La saison covid passée je me retrouve avec beaucoup plus de D+ dans les pattes que prévu, enfin je vous propose ce test qui a été réalisé sur environ 200 sorties, les slash étant l'une des paires que je ride le plus. 


  • Aspect technique:


- 885g par fixation 

- 30mm de réglage sur la talonnière

- Multi norm certified, c'est dans le titre ;) 

- 6 à 13 en valeur de réglage DIN 


On retrouve une fixation interessante pour une masse modérée. Je compare à des Cast Touring, ou fixs à plaque à l'époque. Il y avait déjà les Kingpin sur le marché, mais je rappelle qu'elle ne possède pas la même norme. 


  • À la montée:


On arrive dans le vif du sujet puisque c'est quand même la perspective de rando qui nous intéresse en achetant cette fixation... 

Au niveau du poids, j'ai déjà poussé à 3500 de D+ sur une journée. Tout est possible mais ça fait mal aux jambes. C'est pas son domaine. 


Ensuite la mise en place Rando. C'est relativement bien pensé, pas trop galère, on peut bloquer les freins et passer la butée en mode Rando sans enlever les gants donc sur ce point bravo c'est du bon travail ;).


Lorsqu'on attaque la montée, là j'ai déjà eu des petites surprises. Je possède la première version, peut être que ces choses là ont été solutionnées. 

Déjà sur la butée avant dans, sur la glace ou les passages un peu raide il m'est arrivé à plusieurs reprise (c'est loin d'être systématique) de perdre un ski. Pourtant je suis vigilant sur le blocage de la butée et forçant bien pour arriver au 2e cran afin de "verrouiller" la fixation. Niveau sécu ça peut parfois être délicat notamment lorsque les freins sont bloqués en position haute :) ... 

Les freins, puisqu'on en parle ... Il arrive parfois qu'en position haute les freins repasse en positon de ski. Souvent dans la peuf ou la neige lourde. C'est pas un gros gros soucis on peut les bloquer sans avoir à déchausser. Mais ça arrive quand même...


  • À la descente:


En descente la fixation réagit vraiment comme une alpine. On ne sent pas différence, on est plus bas que sur des fixs à plaque et plus serein pour envoyer gros en freeride qu'avec des fixs de rando. 

J'ai jamais eu de soucis de déclenchement, je fais 70kg, je règle à 10 quand je skie normalement et 12/13 en grosse condition. Ça a toujours déclenché au bon moment, la fixation est normée donc c'est bien que ça passe les tests ;).


  • Longévité: 


Au début la fixation full plastique, les réglages, et liaisons partout me faisaient un peu peur. J'ai skié au moins 200j avec ces fixs, et je les ai récupéré d'occasion... 

Finalement rien n'a bougé je suis assez étonné. Elles sont comme au premier jour donc c'est un vrai bon point pour Salomon. 


  • Conclusion: 


On a ici une fixation polyvalente. Qui ne conviendra pas aux randonneurs, trop lourde et les petits soucis à la montée peuvent vite énerver... Mais qui conviendra parfaitement aux freerideurs qui cherchent à aller chercher quelques sommets de temps en temps ou tirer une ligne un peu plus loin dans le domaine skiable. 

Pour qui ?

Pour les freerideurs qui veulent une fixation polyvalente pour parfois mettre les peaux.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire