Test Scarpa Maestrale RS 2017

25 tests Scarpa Maestrale RS.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Pat00

Performance et précision!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,90m | 75kg | Expert | Avignon
Acheté : 400€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions de neige, froid, chaud, cramponnage, remontées de couloirs gelés, en poudre, marche en pierriers etc...

Points forts

Précision, raideur le tout dans une vraie chaussure de ski de rando

Points faibles

Confort plus spartiate qu'une chaussure alpine, bon à savoir quand même

J'ai réalisé deux saisons avec ces chaussures (achetées en fin de série, ce sont les RS1), que j'ai skié sur des blizzards zéro g 95 et des black crows corvus (pas les freebirds).

Ayant un bon niveau d'alpin, je cherchais une vraie chaussure de randonnée (scarpa me donnait à priori cette garantie), mais avec une certaine raideur pour pouvoir appuyer dessus à la descente, et aussi pour tenir mes deux paires de skis dotés d'un caractère puissant.

La maestrale RS1 semblait avoir les qualités que je cherchais, avec bien sur la traditionnelle contrepartie du poids qui est loin d'être une qualité pour ce modèle dans sa catégorie. Mais certaines exigences (raideur, tenue du pied) ne peuvent être sacrifiées pour garantir une qualité et un plaisir de ski.


Chaussage:

Le chaussage se fait bien, notamment avec le capot qu'on ouvre sur le coté et qui permet un chaussage aisé. La nouvelle version n'en ai plus équipée, ce qui n'a pas l'air de gêner non plus vu les tests. Au passage, mettre ses chaussures lorsqu'elles sont froides garantit un combat passionnant contre le plastique. Une fois dedans, on sent qu'on est dans une chaussure de randonnée, au confort bien plus spartiate que des chaussures alpines, mais on s'en doute à l'avance! Cela ne veut pas dire pour autant qu'elles sont douloureuses.


Marche:

- à ski: Le débattement suffisamment important permet d'allonger au mieux la glisse de chaque pas, les crochets permettent de bien tenir le pieds tout en garantissant de bonnes amplitudes, en évitant les douleurs (je ne parle pas de confort, on est dans une chaussure de ski de randonnée)

- à pied: en approche en début de saison ou en fin sur des sentiers de randonnée, je n'ai jamais eu d'ampoules, les semelles vibrams ont toujours accrochées sur les rochers dans les passages délicats, les chaussures tiennent bien les crampons pour évoluer dans les couloirs ou sur les passages mixtes. Elles sont d'un poids qu'on pourrait juger important malgré tout qui peut fatiguer à la longue. Mais on le sait lorsqu'on va skier au mois de juin et/ou faire 1800 m de dénivelé.


Descente: 

Le passage en mode ski se fait rapidement, sans encombre (du moins je n'en ai jamais rencontré). A la descente, c'est là qu'on sait pourquoi on les a choisit. 

Le pied est serré comme dans les vielles chaussures d'alpins (c'est à dire qu'à la fin de la partie engagée de la descente, on ouvre les crochets sans quoi les fourmis dans les pieds vont devenir insupportables), mais cela vous garantit une précision du feu de dieu! On appuie dessus, ça tient, tous les mouvements des pieds sont immédiatement transmis, avec la plus grande précision. On peut ainsi tenir les skis comme il se doit, et accélère comme on l'entend. Ces chaussures ne me limitent pas dans mon niveau de ski, bien que certaines réceptions de sauts peuvent écraser un peu plus les orteils qu'à l'accoutumé! Encore une fois, on le sait à l'avance. 


Durée de vie:

Au bout de deux ans, j'ai vu apparaitre quelques marques d'usures, qui ne me semble pas anormale à la vue de l'utilisation que j'en fais. 


Conclusion:

Je ne regrette pas cet achat bien au contraire! C'était au début une tentative de (re)découverte du ski de randonnée, et qui maintenant constitue les deux tiers de mes journées de ski ! Et qui par la même occasion m'a ramené à la montagne la vraie, et notamment l'alpinisme. 


Merci scarpa!

Pour qui ?

skieur expert

Test Privé

Test Privé - Chaussure Scarpa F1 Light
Test Privé - Chaussure Scarpa F1 Light
Test privé Scarpa

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire