Test Scarpa Maestrale RS 2014

25 tests Scarpa Maestrale RS.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
lessismore

Une rando rigide et solide

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,78m | 73kg | Expert | Lugrin
Acheté : 340€ en ligne
Conditions du test : Neige poudreuse, tôle, carton, neige damée

Points forts

La rigidité et la qualité de fabrication, surtout, qui me satisfait complètement, le débattement et la légèreté.

Points faibles

Jeu dans le système de verrouillage.

J'ai utilisé cette chaussure Maestrale RS sur plusieurs skis et plusieurs types de fixations depuis 4 ans, mais principalement en lowtech. Je parlerai à la fin de ce test de la compatibilité - moyenne - de cette chaussure avec des fixations normées MNC.

Avec un pied mesurant 26,5 je chausse confortablement le 26,5. Si si. La morphologie de mon pied est large et plate, pour faire vite avec un fort coup de pied. Généralement je dois serrer presque au maximum les chaussures. J'avais quelques douleurs sur les côtés extérieurs frontaux et le thermoformage a permis d'obtenir un confort maximum.


C'est une chaussure bien rigide. Le flex est assez sec, mais cela convient et permet une grande précision sur des skis. Ce flex ressemble à celui des Dynafit par exemple. Comme point de comparaison, je dirais qu'il n'a rien à envier à des Tecnica Cochise 120, que je skie souvent. Je préfère skier en Maestrale. Une Cochise est plus confortable, mais pour le reste une Maestrale est loin devant...

Sur des Plum Guide ou des Vipec, cette chaussure fait des merveilles. La possibilité de faire varier l'angle de la tige selon 2 positions d'inclinaison est atout. Cela permet par exemple de compenser le delta des Guide ou d'autres fixations.

Elles m'ont beaucoup accompagné pour des virées en ski randonnée ces 3 dernièrs hivers et se sont montrées vraiment très fiables. Pas de soucis avec les crampons autos.

En 4 ans j'ai eu a déplorer la cassé d'une charnière du capot, une usure du système arrière de verrouillage qui présente du jeu. Ce dernier point est un peu la maladie congénitale des Maestrale. Le Chiasson Intuos est en bon état. 

Au début, je les ai utilisé sur des skis fats montés en Salomon Warden ou des Marker Baron. Je ne conseillerais pas. Le sabot de la Maestrale est probablement trop convexe. C'est pourquoi il faut régler la hauteur de la butée au maximum pour tenter de laisser passer une mince lame de papier entre la semelle et la plaque. J'ai eu de gros déchaussages intempestifs, sur des petites compressions. Un tête pied frontflip ça fait toujours peur et ça peut faire mal. Sur des Baron, cela n'était bosse non plus satisfaisant et ne permettait pas de skier sereinement. Sauf en skiant pépère. 

Pour qui ?

Randonneurs qui font des dénivelés entre 800 et 2000m et qui veulent une bonne chaussure pour skier fort. La Maestrale répondra à beaucoup d'attentes.

Test Privé

Test Privé - Chaussure Scarpa F1 Light
Test Privé - Chaussure Scarpa F1 Light
Test privé Scarpa

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire