Test Nordica Speedmachine 3 130 S GW 2023

1 test Nordica Speedmachine 3 130 S GW.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
marcoche

Maintient, Précision et Confort

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,77m | 70kg | Expert | Allinges
Conditions du test : Toutes conditions: poudreuse, piste dure, Jolie moquette et gros sels.....
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Chaussure Nordica Speedmachine 3

Points forts

Maintient, précision, confort, flex progressif

Points faibles

Absence de mode marche

****Introduction****

Skieur passionné, une 40 aines de journées par ans. J'ai skié ces dernières années sur Lange RX120 et notamment les Dalbello Pantera 120 et Dalbello lupo120, de vrai petits chaussons qui fonctionnent plutôt bien avec l'ensemble de mon quiver.

Heureux sélectionné pour ce test Privé Skipass / Nordica, me voilà parti Speedmachine 3 27,5 aux pieds pour toute la fin de saison.

A la réception des chaussures, et par déformation professionnelle, je fais ma petite inspection technique :

La conception est de haute qualité, notamment cette coque bi-matière, une partie rigide surmoulé d'une enveloppe plus souple et légère. L'ensemble de la fabrication est soignée, le moulage de la coque, la qualité des plastiques, la semelle et pour finir un magnifique chausson.

On retrouve 4 boucles + un large strap de 4cm. Le flex est réglable dans le sens ou on peut l'assouplir....Je vais pas tous détailler car les photos valent mieux que 1000 blabla.

Détail important pour le test :

Je pèse 70kg. J'ai les pieds fins et mal foutus (fragile des maléoles et coup de pied prononcé), du coup, j'ai remplacé les semelles du chausson par des sidas thermoformée à mes pieds. Un bucheron de 90kg au pieds larges aura forcement un avis différent sur le flex ou le confort.

Autre détail important :

Les Speedmachines sont normée ISO23223 donc non adaptées aux fixations Alpines norme ISO5355. (https://www.skipass.com/news/135634-dr-matos-compatibilite-chaussures). Pas livré avec mes chaussures mais un jeu de blocs semelles normé Alpine ISO 5355 existe d'après le site du vieux. Je vais voir pour en récupérer un jeu...pour les SL

Dans le test, je vais utiliser en fonction des skis: Attack 13 at, Shift mnc13 et Pivot 14 qui sont compatibles.

mais pas Atomic Race X 16 sur slalom FIS redster : Non compatible (voir Photo). Dommage ca aurait été top de tester avec ces skis.


**** Le test ****

J'ai reçu ces fameuses speed machine fin mars ce qui m'a permis de les tester en fin de saison. J'ai passé une quarantaine d'heures de test avec 3 modèles de skis : Rangers 102, Atris 108 et menace 118.

Jour 1 : Premier chaussage

-8°à 3000m, 30 à 50 cm de peuf et une visibilité moyenne. Cash, je sort les 118 + fixation P14. Avec les chaussures neuves ca va piquer, j'ai les Panterra dans le coffre au cas ou...

Le chaussage est moins facile qu'avec les Dalbello sachant que j'ai un coup de pied un peu prononcé mais avec la technique qui consiste a tirer la languette sur le coté extérieur permet une entrée assez aisée.

Pas de position marche: Toutefois, la forme courbe et la matière de la semelle gripwalk s'avère très fonctionnelle sur les allers-retours entre parkings et remontés. Fini la démarche de robot pour renter à la voiture.

Me voilà en haut des pistes avec des potes pas vraiment disposés à attendre que je m'habitue aux pompes. « Drop in » dans le premier champs de peuf. Là, je suis direct dans le coup, aucun point durs, pas besoin de resserrer ou desserrer les boucles. Le réglage micrométriques est très classique, mais il a la particularité d'être hyper précis. Ce qui m'as le plus étonné c'est la qualité du maintien avec très peu de tension. Le serrage des 4 points est très bien répartis sur l'ensemble du chausson.

En actions, Les chaussures sont réactives et tolérantes. La précision et l'excellent maintien donne de suite confiance. Le flex est progressif un peu de souplesse au départ ce qui permet de skier tranquilou, puis rapidement très raide (pour mes 70kg) dès qu'on pousse.

La 1ere journée se termine (avec la banane) après 6h dans la peuf. Le reste du test s'annonce prometteur...

Confort validé : Aucun point dur, les malléoles sont bien logées dans le chausson. Pas de soucis de froid, l'isolation thermique est bonne.

Maintient: Validé

Comportement avec les gros skis: Validé.


Jours 2 et 3 : Changement de skis

Encore de la poudre, cette fois ci avec les 108 + fixations shift mnc13

Le soleil revenu permet d'aller chercher deux trois lignes en marchant. Des approche de 10min sur terrain varié (neige, caillou, terre, glace). En ouvrant les boucles, les petites approches sur les crêtes se font bien. Mais entre le poids de 2,1kg et l'absence de mode marche ce n'est pas un point fort. Spécialement quant il faut descendre quelques mètres sur les tallons. La semelle grip walk est efficace et fait le job. Méfiance tout de même sur les sections glacées.

En mode descente, là on est clairement sur le point fort de ces Speedmachine. Sur les Atris que j'adore, elles apportent un agrément notable : A bonne allure, le ski se place ou l'on veut, facilement avec peu d'effort. Les passages d'appuis talon à tibia sont direct sans temps mort. J'ai l'impression de redécouvrir mes skis sur lequel je skie en Lupo 120 en général.

Confort : toujours aussi bien.

Comportement : impeccable sur les 108.

Marche d'approche : Le poids n'est pas un handicap ca fait le job, mais cela serait plus efficace avec un mode marche.


Jours 4-5-6-7 : Changement de monture pour finir la saison avec les Ranger 102 FR + fix Attack 13

Ski de printemps piste le matin, bords de piste sur le décaillé et gros sel défoncé l'après midi.

Sur toutes les neiges rencontrées ces jours, le combo « Ranger + speed machine 3 » est redoutable.

Le flex de 130 progressif permet d'exploiter à 100% le caractère des skis sans avoir les tibias défoncés. L'angle du collier incite naturellement à charger les languettes. Le flex bien raide, la hauteur de tige et le strap bien efficace rend les changements appuis particulièrement propres et précis.

Les 1800m d- de Saas-Fee s'avalent d'une traite. Le moindre appuis languette plante les carres sur les pistes fraisée du matin et dévaler les champs de mines de fin de journée est un pur bonheur. Quatre jours de plaisir pour finir le test ...et hélas la saison.


Robustesse / usure:

Après 7 jours complets à œuvrer avec ces Speedmachines, on peut voir quelques traces ici ou là. Une très légère usure de la semelle grip walk mais rien de plus. La qualité des matériaux et la fabrication laisse présager une bonne tenue dans le temps.


**** En resumé ****

La « speedmachine 3 » hérite de toute les recettes qui ont fait la réputation de Nordica agrémenté d'une touche d'innovation avec la coque moulé 3d multi matière et comme toujours une finition haute de gamme.

Coté performance, Nordica à encore tapé juste avec les speedmachine3 : Ils ont réussi une chaussure très performante tout en gardant un niveau de confort excellent. La preuve, mes anciennes chaussures ne sont pas ressorties depuis la réception des Nordica.

Sur les 3 paires de ski testées, J'ai trouvé que les chaussures apportait net un gain en précision et en réactivité. Les 7 journées complètes à enchainer du hors piste, piste, trafolle et gros sel printanier m'ont bluffés sur la polyvalence de ce modèle.

Pas encore testé, mais je suis certain qu'elle doivent être aussi être parfaitement adaptées à des skis pur pistes et all Mountain performants.

En 3 mots : Maintien, Précision, Confort.

J'aurai aimé : un petit mode marche et la chaussure aurait été parfaite.

Pour qui ?

Pour les skieurs confirmés en utilisation assez large de la piste au freeride.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire