Test Atomic Hawx ultra xtd 130 ct 2019

10 tests Atomic Hawx ultra xtd 130 ct.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
HerveC

Chaussure alpine de rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,83m | 94kg | Avancé | Genay
Acheté : 300€ d'occasion
Conditions du test : Grand beau à tempête de neige, neige damée à poudre

Points forts

Rigidité, confort

Points faibles

Manque de débattement, fragilité du plastique ?

Warning

Ce test de chaussure est mon ressenti, les chaussures étant pour moi l'élément le plus personnel en ski, ce sont nos pieds qui doivent dicter le choix de cet élément essentiel au plaisir qu'on trouve sur la neige. Souffrir des pieds en skiant tue le plaisir.

Le skieur

Randonneur occasionnel (mais forcé en 2021...), sans prétentions à la montée, cherchant à se faire plaisir à la descente, 95kg (saletés de confinements) et 1.83m.

Chaussures testées durant une petite semaine fin Janvier 2021, total de 2000m de D+, plutôt de la bonne neige, jusqu'à 40cm de fraiche.

Le contexte 

J'ai acheté ces chaussures d'occasion fin de saison 2019/2020. Je voulais remplacer mes Scott Superguide Carbon de 2016, qui étaient trop larges pour mes pieds, et aussi trop grandes. J'ai testé ces chaussures avec des skis Salomon MTB Lab (184 cm / 115mm au patin) montés avec des fix Salomon MTN Tour Pure.

Les chaussures 

Ces chaussures sont à classer dans la catégorie "chaussures alpines avec pin" ... la chaussure est une 4 crochets, flex annoncé de 130. On n'est pas dans du chewing-gum ! La sensation au pied est très proche d'une pure alpine, avec une très agréable sensation de légèreté. On est à moins d'1.5kg par pied ... la largeur de la coque est donnée pour 98mm, sans doute un poil plus car ça me semble plus large que d'autres chaussures données aussi en 98 (MTN Lab par exemple). Le levier pour le passage ski/rando est simple à utiliser, c'est un peu moins évident pour la bouclerie, il faut ouvrir les 2 crochets du haut et placer la boucle dans crochet métallique, pas aisé avec les gants. On peut bien sur juste ouvrir les 2 boucles mais je n'aime pas avoir les crochets libres, toujours peur de se les prendre dans quelque chose quand on marche.

Le test

J'avais rapidement essayé ces chaussures sur quelques 100aines de mètres en décembre après une rando avec des MTN Lab Salomon. J'avais aimé le confort mais aussi senti qu'en montée je touchais légèrement le bout de la chaussure. Autant en alpin c'est normal de toucher le bout quand on n'est pas en position ski, autant en rando je ne savais pas quoi en penser. Sur des randos plus longues (max 1350m de d+), j'ai bien senti que je touchais le bout, mais cela ne m'a pas gêné plus que ça. Alors soyons clair, une telle chaussure ne peut pas avoir un débattement de folie. On est sur un petit 50° de débattement, et ça manque cruellement de pouvoir pousser le pied vers l'avant, surtout quand on compare à une Atomic Backland par exemple (du coup ça limite l'amplitude de chaque pas) ... Mais finalement on n'y pense pas plus que ça et on monte très bien. Le collier haut permet d'être stable sur les skis en devers, même si ça limite la possibilité de casser la cheville pour bien laisser les peaux en contact avec la neige.

La descente elle n'est qu'une simple formalité ... on est sur une chaussure alpine, rigide, et très progressive. Je n'aime pas les chaussures qui sont rigides mais pas progressives. Par exemple les Atomic Backland Carbon sont bien rigides, mais pour moi manquent de progressivité, même avec un booster sensé aider ce point.

La comparaison avec mes précédentes scott Superguide est nette : j'ai toujours skié avec de la retenue avec les Scott, avec les Atomic je ne pense plus aux chaussures.

Autre point positif (pour mes pieds !) : peu de frottement, une petite ampoule suite à une mini sortie dans 40 de poudre où on a fait la trace comme des bœufs, à remuer des tonnes de neiges. En rando plus classique ça s’est bien passé.

Le chausson est parfois critiqué sur ces chaussures ... quand on compare à la feuille de cigarette des backland, ou au chausson pas agréable des scott, pour moi on est proche de mes chaussures alpines ! Bonne tenue et bon confort... mais les chaussures c'est tellement les pieds qui doivent décider ... c'est propre à chaque personne. A noter cependant que j'ai ressenti du froid aux pieds après une longue montée en attaquant la descente (descente dans la poudre froide, -20°)... à confirmer lors de prochaines randonnées.

A noter aussi que le plastique semble marquer assez vite, surtout la partie alpine de talon ...

Enfin, le prix neuf est élevé ... très élevé, mais il y a d'autres produits dans la même tranche de tarif, les Hoji, les Superguide, les Technica 0g ... c'est une question de ressenti des pieds ...

Conclusion 

Il me semble avoir trouvé des chaussures qui me vont, j'espère qu'elles dureront dans le temps. Je n'exclue pas l'achat de chaussures plus typées rando light, à l'image de Backland Carbon ou autre, pour encore plus de légèreté mais en perdant de la skiabilité, à voir ... Je destine ces chaussures à la randonnée freeride, avec des gros skis (>110mm) et des fix type kingpin. Les autres chaussures seraient pour du dénivelé type >1500D+ sur des 0G95+MTN Tour (combo bien light)

Pour qui ?

Le randonneur qui ne cherche pas à devenir collant-pipette (Bon App vs. Kilian ...)

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire