Test Deeluxe Spark XV 2020

1 test Deeluxe Spark XV.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
N.i.c.o

Investir dans des boots de split est ce que ça vaut le coup ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,83m | 81kg | Expert | Eckbolsheim
Acheté : en ligne
Conditions du test : Toutes conditions

Points forts

Confort
Facilité d'utilisation
Polyvalence
Renfort

Points faibles

Manque d'information techniques sur les boots
Très volumineuse
Poids
Manque de sensation sur le rocher

Il y a peu de retour sur les boots de splitboard en général et c'est dur de trouver des infos sur la compatibilité de celles ci avec les différents systèmes.

Un mauvais point pour le site du fabricant qui donne très peu d'informations sur les caractéristiques du modèle.

Voilà un retour sur les Spark XV, utilisées en association avec des Karakoram et également testées sur K2 Farout.

Caractéristiques techniques :

Poids : 2,5kg la paire en 43

Semelle vibram

Système de serrage L3 avec différentes zones de serrage et power strap

Membane D-Tex (impossible de trouver les caractéristiques de celle ci)

Renforst tout autour de la chaussure (pare pierre et protection montante au niveau du spoiler)

Système de maintient du talon via le Heel Harness

Crampons acceptés : semi automatiques (non testé)


Pourquoi ?

Une chose que personne ne vous dit, le split ça défonce les boots.

Jusqu'à la saison passée j'ai toujours fais du split avec mes vielles boots, des Salomon Malamut. Sauf que là, elles sont détruites jusqu'à la corde, plus étanches et le système de serrage est pété. (c'était le système économique et confort : le recyclage des anciennes boots)

Utiliser ma paire de boots plus récente, je ne peux m'y résoudre étend donné l'usure occasionnée par le split sur celles ci. Je ne sais pas ce qu'il est est des autres systèmes, mais le frottement des fixations sur les boots à la montée entaille profondément le cuir de celle-ci et les montées en ont complétement détruit le flex.

Du coup grosse nécessité de trouver une solution et là... sur le net rien ou presque pour m'orienter.

Sur un test boots Deeluxe, j'avais pu rider les boots classiques (Deemon) très semblables, ce qui donnant déjà une idée du chaussant et de la taille à acheter, ainsi que du système de serrage.

J'ai pris les Deeluxe suite à ce test, via internet, car impossible chez moi de la trouver en shop dans la bonne taille.


En pratique :

Les boots sont super confortables, j'avais peur des points de pression ressentis au niveau des malléoles mais aucun problème au final.

Contrairement à ce que j'ai pu lire, le système de serrage est simple, on peut le manipuler sans soucis avec des gros gants.

Le harnais du talon est efficace même si niveau sensations on est loin du strap salomon (qui dit en passant est une galère pas possible pour faire sécher le chausson et qui en outre ne tient pas une demi saison). Serrage du harnais très simple et tout à fait faisable sans desserrer l’extérieur des boots.

Gros point positif : le chausson est extrêmement simple à sortir et surtout à remettre en place, ce qui pour le séchage obligatoire en fin de sortie est un vrai plus.

Le serrage externe des boots est efficace et permet de bien libérer le mollet à la montée.

La boots est assez volumineuse comparée à d'autres. C'est ok pour des fix Karakoram ou K2 Farout en L (et donc Voilé Speed Rail puisque K2 à repris leur embase)

Sensations à la montée :

C'est top, même si un peu plus lourdes que les anciennes on y gagne en confort .

Montées avec des crampons (Grivel G10 wide) rien à dire si ce n'est que c'est large et un peu déroutant au début pour ceux qui ont l'habitude de cramponner en chaussures d'alpinisme. Elles sont vendues comme compatibles semi automatiques, elles ont le débord arrière pour, mais je n'en ai pas en stock pour confirmer. (J'aurais préféré ne pas avoir en plus un système de serrage entre les pieds, les crampons peuvent se prendre dans les fils si ils sortent de leur logement)

En traversée la rigidité latéral est moyenne mais ça viens du split, les Spark ne corrigent en rien ce problème par rapport aux boots traditionnelles.

Utilisées par -20° et j'ai pas eu de soucis de froid.

Semelles vibram crantées: c'est mieux que des semelles traditionnelles de boots de snow mais le volume des boots n'aident pas à avoir de la précision en passage rocheux.


Sensations à la descente :


Le critère principal dans une boots de snow c'est que le talon ne décolle pas en appui front. Pas de soucis de ce côté là et j'apprécie vraiment le confort sur l'avant du pied chez Deeluxe qui est au top du marché.

Je galère en général à trouver des boots qui me vont parce que talons très fins et j'aime bien avoir un gros maintient à ce niveau là. (je tourne sur des Salomon depuis 20 ans par défaut de trouver mieux, même si niveau durabilité des serrages c'est vraiment de la merde.)

Moins précis que les Malamut en comparaison mais tellement plus confortable.


Usure des boots :

Rien à dire de ce niveau, aux endroits où les anciennes boots étaient déchiquetées par le frottement avec les fixations, il y a le renfort pare pierre et le renfort arrière en plastique pour garantir la durabilité. Au pire il sera toujours plus facile d'effectuer un renfort sur le pare pierre en gomme ou le plastique que sur du cuir.


Bilan :

Plus proche d'une boots de snow que d'une chaussure d'alpinisme. Le choix s'oriente clairement sur les sensations à la descente par rapport à une efficacité à la montée. Pour autant c'est une très bonne boots que je conçois très bien d'utiliser comme modèle unique tant sur piste qu'en splitboard.

Faut il changer de boots pour le split ?

Je dirais non si votre ancienne paire vous satisfait, qu'elle passe sur des crampons, que la semelle tient la route. Vous ne monterez pas plus vite, maintenant si vous devez renouveler vos boots alors oui, ça vaut le coup d'investir pour les petits plus des boots spécifiques. On reste sur la gamme de prix de boots traditionnelles haute gamme. Donc quitte à acheter des boots, on a là un compromis plutôt sympa.

Pour qui ?

Tous

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire