Test Scott Explorair 3L 2021

3 tests Scott Explorair 3L.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
yrlab

Veste efficace à conception moyenne !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,90m | 84kg | Expert | Gélos

Points forts

Imperméabilité, respirabilité, confort, légèreté, souplesse de la membrane, prix, polyvalence d’utilisation

Points faibles

Placement et taille des poches, aérations sous les bras, col peu montant

Après avoir raconté des histoires de montagnes et neige toute la saison dernière, j’ai décroché le gros lot en remportant un ensemble de la marque Scott, partenaire de l’opération Skipass-Glisshop. Après de belles journées en randonnée et depuis peu en remontées mécaniques, il est temps de faire un petit retour sur la veste Explorair 3 L.


Caractéristiques/spécifications :


  • Coutures parfaitement étanches
  • Capuche fixe, compatible avec un casque
  • Grandes poches poitrines, poche manche collée
  • Epaules sans coutures confortables, capuche et ourlet réglables à la taille
  • Rabat intérieur coupe-vent sur toute la longueur, mentonnière anti-frottements
  • Taille ajustable, jupe pare-neige
  • Gamme Re-Source by Scott (à minima 50% de matériaux recyclés)
  • Composition :membrane Dermizax® 3 Couches avec traitement déperlant durable sans PFC, 100 % polyester recyclé
  • Poids 550 g en taille L vs 630 g annoncé
  • Taille du S au XXL, 4 coloris différents


Mon expérience :


Confort-taillant-look

Dès le premier essai, j’ai bien aimé la liberté de mouvement et la légèreté de veste. Le premier test fût une nuit de bivouac printanier à 2000 m d’altitude et j’ai fait de suite la différente avec ma veste précédente Millet 3 couches doublée. L’apport thermique est moindre tout en étant correct.

La liberté de mouvement est plaisante avec cette membrane souple restant assez silencieuse à comparer des textiles concurrents. La capuche est assez grande pour coiffer mon gros casque alpin taille XL et agréable à porter sans gêner la rotation de la tête. Le col de la veste n’est pas très haut et arrive juste à couvrir le menton. Je préfère les grands cols permettant de se blottir jusqu’au niveau du masque de ski.

Le taillant est impeccable, les manches sont parfaites pour mes grands bras et la longueur est ajustée sur le haut du fessier. Les différents coloris disponibles vont du voyant au sobre ; j’ai opté pour ce Blue Skydive/Dark blue assorti au pantalon dans le même bleu lumineux.


Imperméabilité-respirabilité/aération

Pour avoir affronter quelques averses généreuses, la résistance à l’eau est formidable et semble l’être sur la durée après une vingtaine de journée d’utilisation. La déperlance est ultra efficace ! Lors de longues ascensions ventées, la veste fermée évacue bien la chaleur avec 2 couches en dessous. La barrière contre le vent est efficace du moment que toutes les écoutilles sont bien fermées et la taille ajustée avec l’élastique tendu.

Lorsque la température monte de trop, les zips d’aération sous les aisselles sont grands mais ne sont pas des plus faciles à manipuler. En effet, une seule tirette placée côté bras ne facilite pas l’opération avec la bretelle du sac à dos. On est obligé de tenir la manche avec une main pour ouvrir avec l'autre. Par expérience, c’est beaucoup mieux avec 2 tirettes !


Qualité des poches et fermetures

5 poches sur cette veste : 1 sur le bras pour le skipass, RAS ; 1 poche poitrine contre le zip central, top pour ranger de petits accessoires et/ou smartphone. Les deux grandes poches latérales sont grandes, étroites et verticales. Fermée, la tirette est en haut et se retrouve contre la bretelle du sac à dos et donc un peu haute à mon goût (cf photo). On n’y range pas grand-chose non plus, c’est vite rempli. Bref, la disposition, le volume et le placement des poches ne sont pas bien pensés et ce, quelque soit la pratique freeride ou randonnée. La poche intérieure doublée est bien placée mais là encore c’est un très petit volume de rangement : 1 ou 2 cartes, 1 clef, 1 billet et c’est full.

L’ajustement de la taille est efficace avec des clips intérieurs de chaque côté. Le serrage des poignets est esthétique et performant avec de très bons velcros. Les zips des différentes fermetures YKK sont de qualité. Les tirettes des poches externes pourraient être revues pour faciliter la préhension avec des gants : elles sont un peu petites.


Finition- durabilité

Les finitions sont irréprochables et les coutures/collages bien réalisés et finies. On ne voit rien et cela participe activement à ce style épuré. La membrane semble être bien résistante à l’abrasion après quelques frottements imprévus. Evidemment, c’est le temps qui permettra d’affiner cette appréciation.


Qualité/prix

Au vu de la concurrence sur ce segment des vestes 3 couches, le prix (280 euros) est contenu pour cette membrane efficace contre les éléments. Toutefois, la qualité et le placement des poches et des fermetures restent en dessous de la concurrence.


Verdict !?


Cette veste Explorair 3L est une réussite en terme d’imperméabilité-respirabilité-aération avec une membrane bien efficace contre les intempéries. Les différents réglages optimisent le confort général même si le col de la veste pourrait être plus généreux. Le placement et la taille des poches ne sont pas des meilleurs et le système d’aération sous les bras n’est pas pratique. Techniquement réussie, la conception et l’accessoirisation sont cependant bien perfectibles.


Pour qui ?

Skieur de pistes ou d'espaces sauvages

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire