Test Nidecker Ultralight 2015

2 tests Nidecker Ultralight.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
Pancho

Bref, léger

Nidecker Ultralight
Profil du testeur : 20 ans | 1,79m | 69kg | Avancé
Taille testée : 163
Conditions du test : Durée : 1 an | Météo : Toutes les conditions | Neige : Toutes les neiges
Tout d'abord, en poudre,... Wow! :D

Ensuite, c'est du level: Moyen à Expert. Si tu es débutants, n'y penses même pas.
Pour le style, j'ai souvent lu All Mountain Freeride mais je le considère plutôt comme Freeride.
En effet, c'est un vrai poids plume dans la poudre, qu'elle soit fraîchement tombée ou déjà un peu lourde. En comparaison aux autres planches que vous avez ridé, c'est une planche qui ne demande aucun effort.
La planche a un centre de gravité qui est légèrement reculé ce qui augmente la poids à l'arrière vous permettant de facilement contrôler l'avant de la planche dans la poudre.
L'avant de la planche est aussi plus relevé que l'arrière le tout sans exagération. Ceci, une fois de plus, dans le but d'avoir une meilleure glisse afin d'être capable de "float above the pow". Soit de flotter sur la poudreuse.

Cette planche a été totalement optimisé pour faire de la poudre. Cela passe par son profil, par ses matières et technologies et bien sur par son poids!

La raison pour laquelle je ne la mettrai pas dans la catégorie des All Mountain Freeride, c'est que sa forme (longue devant et courte derrière) ne permet pas une bonne tenue sur une piste damnée et rend le switch un peu difficile.

Je conseille à tout les Freerider de tester cette planche. Personnellement, c'est de loin ma préférée.

PS:J'ai peut-être pris une planche un peu longue par rapport à ma taille et à mon poids et c'est peut-être la raison pour laquelle ma tenue sur piste damnée n'est pas très bonne.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.