Test Völkl Kendo 2017

57 tests Völkl Kendo.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,4/10
Kriko

Un bon 4x4 accrocheur, pas si exigeant

Völkl Kendo
Profil du testeur : 42 ans | 1,83m | 80kg | Avancé
Taille testée : 177
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : Beau temps, pistes compactées et glacées par endroits. 20 à 30 cm de fraiche en hors piste et dans la forêt. 2 jours de ski.

Points forts

Ski polyvalent, rigide, accrocheur et stable sur neige compacte, très agréable aussi dans 30cm de fraiche.

Points faibles

Sa rigidité le rend physique à skier en petits virages, notamment dans les bosses.

Pour commencer, une petite explication pour mon choix de taille: 177. Ce ski ayant une réputation de stabilité à haute vitesse, pas besoin d'aller chercher trop grand pour obtenir cette caractéristique. Les rockers sont plutôt courts, préservant la longueur de carre. Mon programme inclut du ski en forêt, de la pente raide (y compris en couloir), et occasionnellement de la rando, activités pour lesquelles il vaut mieux un ski pas trop long. Les jours de grosse profonde, je m'en accomoderai ou je louerai un fat.

Un dernier mot concernant la longueur: ce 177 fait en réalité proche de 179 mètre en main.

Venons en au test proprement dit: contrairement à ce que j'ai pu lire par ailleurs, ce ski accepte d'être skié "cool". Il est certes rigide mais on peut le skier relâché, sans faire mordre les carres et en le faisant pivoter autour des pieds. J'ai passé une bonne partie de mon samedi après midi à skier avec ma gamine de 6 ans, aucun problème pour lui faire une trajectoire tranquille.

Par contre, dès qu'on appuie, il devient très efficace. Sur piste compactée, et glacée par endroit, ce ski tient remarquablement le pavé sur des grandes courbes enchainées à haute vitesse. C'est un ski rigide, qui permet d'initier le virage avec une spatule très stable, et d'utiliser toute la longueur des carres pour le boucler avec un talon qui répond comme il faut. Aucun manque de stabilité, à aucun moment les 7cm supplémentaires ne m'ont manqué.

Ce ski peut également enchainer les petits virages, à condition de s'impliquer physiquement (bon, on sent bien que ce n'est pas sa spécialité).

J'ai pu aussi skier dans 20-30 cm de fraiche, notamment en forêt. Le rocker, bien que court, fait le boulot pour déjauger (à voir en neige plus profonde). Dans la fraiche, le ski a un bon rebond dans les virages, et se place très précisément, notamment entre les arbres en forêt. Un pur bonheur dans ces conditions.

J'ai aussi pu tester ce ski dans les bosses, sur une piste noire officiellement fermée. Les bosses étaient très creusées, avec de bonnes baignoires verglacées. Là, le Kendo n'est plus trop dans son élément, le manque de souplesse de la spatule se fait sentir et il faut beaucoup travailler verticalement pour le placer. Dans ces conditions, j'étais bien content de ne pas avoir le 184 aux pieds. Par contre, son accroche le rendait rassurant même si exigeant physiquement.

Sur terrain irrégulier, le ski passe façon "bulldozer".


Petit complément avec une petite sortie skirando sur le Hohneck. A la montée, comme prévu, l'ensemble n'est pas léger (et ma forme pas au top). Heureusement, seulement 200m de D+ n'ont rien d'effrayant même avec un matériel orienté descente. A la descente justement, le ski met vraiment en confiance malgré des conditions pas top (du glacé, du regelé, des boules...). Ca accroche, ça tient bien, on peut tailler des courbes quand le terrain l'autorise. A voir dans de vraies bonnes conditions de neige...

Pour qui ?

Bon skieur qui recherche un ski polyvalent.
8/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire