Test Völkl Katana 2013

22 tests Völkl Katana.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl Katana
Simagdavon

Arme fatale pour le freeride (niveau expert)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,75m | 69kg | Expert
Taille testée : 177
Acheté : 699€ en magasin
Conditions du test : Piste, Hors-piste

Profil du testeur :

Skieur expert (amateur), né à Grenoble, habite à Lyon, passe la plupart de ses weekends en montagne (en stations, et de plus en plus souvent en rando). J’ai une très bonne condition physique, je pratique du sport toute l’année.

Je précise que je suis tout de même un amateur, mon niveau de ski n’est pas celui d’un pro.

J’affectionne tout particulièrement le hors-piste et la randonnée, mais les jours de mauvaise poudre je me régale aussi sur piste avec la paie de ski adaptée.

Je possède une paire de ski par programme (ski de piste, ski de freeride, ski de randonnée). Mon avis ci-dessous ne s’applique donc qu’au programme dédié à ce ski.

Mon profil : Homme, 1m75, 69kg.

Véritable arme de freeride, le Katana nécessite une grosse condition physique et de bonnes compétences techniques.

Ses caractéristiques : Un cambre plat, une largeur au patin très large (112mm), un rayon de courbe important (28,2), une rigidité surprenante, absence de rocker … tout cela vous donne un ski très exigeant, et qui ne demande qu’à être dompté.

Ses caractéristiques nécessitent de lui rentrer dedans, d’avoir des cuisses bien solides.

Son programme de prédilection : la poudreuse. Sa largeur est suffisante pour passer partout avec une vitesse importante. Sa rigidité te met en confiance quand ça va vite. Le ski ne possède pas de rocker, ce qui le rend encore plus difficile à manier, mais dès qu’on l’a en main c’est une véritable barre à mine !

Son poids de 3,8kg (la paire, sans les fixations) lui donne une très bonne stabilité. Par contre, quand on doit grimper avec les skis sur le sac à dos, ça pèse un peu lourd.

En neige traffolée, il écrase tout et permet de passer partout toujours très vite !!!

Son programme moins évident : la piste. La seule manière de s’amuser : les grandes courbes type « descente ». C’est assez ludique quand on est seul sur piste, mais dès qu’il y a un peu de monde, c’est moins facile de vraiment tailler des grandes courbes. Dans ce programme, la rigidité du ski se ressent vraiment bien.

La qualité du ski : de bonne facture, je n’ai pas eu de problèmes particuliers liés à la qualité de fabrication (sans compter un carre qui a sauté suite à un choc avec un caillou type « requin » à haute vitesse en hors-piste …). Le ski est resté rigide après 6 années d’utilisation.

En deux mots : Idéal pour le freeride des skieurs experts qui aiment se faire mal aux cuisses.

Nota : Je me suis tout de même équipé d’une paire de skis dédiés à la piste (Fischer Progressor F19).

Pour qui ?

Skieur expert
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Rigidité

Points faibles

Nécessite une bonne condition physique

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire