Test Völkl Blaze 106 2022

3 tests Völkl Blaze 106.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
Matiouf

Freeride allégé avec option rando, excellent en poudre.

Völkl Blaze 106
Avis sélectionné
Profil du testeur : 61 ans | 1,85m | 85kg | Expert
Taille testée : 186
Acheté : 400€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions.

Points forts

neige douce et maniabilité.

Points faibles

neige dure chahutée.

Blaze 106 du freeride à la rando de proximité.

Je ski ce Blaze 106 monté à la marque recommandée (soit le plus long trait) en Shift et ZeroG Tour Pro renforcées… Ce montage me convient parfaitement et le combo est très homogène. Le ski est un double rocker avec un montage assez classique (pas trop avancé), Les rockers sont modérés, le flex est moyennement souple autant aux extrémités qu’au patin, le rayon est assez court au patin (19m et plus long aux extrémités) et il est assez léger (entre un freeride et un rando de ce gabarit).

En monté (courtes à moyennes), le ski fait le job et les peaux Volkl sont efficaces, il est cependant un poil rayonné pour les traversées dures, vive les couteaux.

A la descente :

Sur pistes, ce ski fonctionne étonnamment bien même sur neige dure et il coupe assez facilement malgré son embonpoint. La déformation est régulière et s’obtient facilement mais une certaine rigidité en torsion maintient l’appui. En virages plus serrés avec dérives ou dérapés, le ski à un bonne accroche et la légèreté de l’ensemble donne de la vivacité, compensant un flex un peu inerte dans ce domaine. Dans la soupe le ski absorbe bien les tas de neige et ne se fait pas trop chahuter, ajoutant du confort à la pratique. En bonne neige rien à signaler, si ce n’est qu’à un rythme bien élevé la légèreté se paye par un manque de stabilité, (comme pour les autres neiges).

En HorsPistes, le ski déjauge très bien grâce à son flex, sa spatule bien large et aux rockers, presque comme un 120 au patin, ce en poudre fraîche, en poudre défraîchie et lourde, comme en neige de printemps profonde… Un must de ce côté là. Le ski est très maniable et fluide un régal en forêt par neige poudreuse ou printanière, voire même pourrie (tant et si bien que ça glisse). Reposant, il n’ancre pas (les extrémités ne sont pas trop agressives avec leurs rayons longs). Malgré cette grande maniabilité, il y a moyen d’élargir les courbes à bonne vitesse et les changements de rythmes sont sereins, facile à mettre en œuvre. Dans ces conditions de neiges douces, le ski est doux et moelleux, c’est vraiment agréable le touché de neige est alors très bon. Par-contre, sur neige dure et chahutée, il faut réduire le rythme, le ski étant trop léger et le flex devient inerte et fade il subit alors les aspérités du terrain. Dans la traffole, il n’est pas ridicule mais passé un certain rythme, la stabilité devient moyenne.

En conclusion un super ski de freeride neige douce tous terrains avec un gros plus en forêt. Sa légèreté (relative) lui permet de monter chercher la bonne combe ou le couloir de vos rêves sans trop souffrir. Et cerise sur le gâteau il n’est pas ridicule sur pistes. Bon, ce n'est pas un chargeur ultime : pas le programme, mais un ski très réussi.

Pour qui ?

Soit pour de la rando de proximité ou des journées ou on va tout faire, voire ou on risque de tout faire. Mais un apprenti freerideur y trouvera aussi on compte de part la facilité d'utilisation.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire