Test Völkl Blaze 106 2022

3 tests Völkl Blaze 106.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,3/10
marcoche

Dans le Top des freerandos

Völkl Blaze 106
Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,77m | 70kg | Confirmé / expert | Allinges
Taille testée : 179
Conditions du test : piste neige dure, poudreuse, trafole...

Points forts

Performance toute neige
Facilité

Points faibles

Rien trouvé (de mon point de vue).

Après une saison de test expérience passée à la trappe, le test privé Skipass Organisé par Volkl-Marker France a pu se dérouler en cette mi-novembre (voir test Duke PT16).

Nous nous retrouvons 4 heureux sélectionnés, pour découvrir la Duke PT et les Blazes. Me voilà doté pour la journée d’une paire de blaze 106 flambants neufs montés en Duke PT16 et en prime, un jeu de peau.

Donc parlons de ces Blaze en comparaison avec les Blizzard zero G 105 et K2 Wayback 106 que j’avais testé l’année passée.

Petit comparatif technique :

Volkl Blaze 106 : 128 - 106 – 146 Poids ski nu : 1,7 kg en 179  R: 30m-19m-40m

Blizzard Zero G 105 : 120 – 105 – 134 Poids ski nu : 1,6kg en 180  R: 23m

K2 Wayback 106 : 122 – 106 – 136 Poids ski nu : 1,55 kg en 179  R: 22m

Comportement sur piste :

Premier contact avec les skis sur les pistes du glacier de la Grande motte. Je suis de suite dans mon éléments, utilisant 90% du temps des skis entre 102 et 110mm au patins.

Premier appui et premier étonnement, Avec un rayon annoncé de 19m et une spatule de 146mm, je m’attends à ce cela engage fermement dans la courbe mais il n’en est rien. La prise d’angle se fait en douceur presque mollement, mais une fois sur la tranche, l’appui est sûr. La spatule n’étant pas spécialement souple, ce doit être l’effet du triple rayon qui tempère les entrées en courbes et surtout du rocker spatule très long.

Sur ce point, Le Blaze vraiment comparable au K2, le Blizzard sera plus incisif.

Le blaze accepte la conduite en virage coupé mais plutôt en grande courbes comme ses deux concurrents. Le grip est rassurant et pas de surprise au contact de plaques de verglas. La spatule, progressive, ne vibre pas ce qui apporte du confort.

A haute vitesse, les Blazes seront plus stables que les waybacks mais les plus performants restent les Blizzard zero G.

Sur le bord de piste en sale état :

Le Blaze filtre bien les irrégularités du terrain et encaisse sans sourciller les secousses tout en stabilité. Leur agilité en pivot permet de les placer au bon endroit sur les changements de direction. Dans ce contexte, je pense que le blaze est plus efficace que le K2 et moins exigeant que le Blizzard.

Hors-piste et montée :

Bon, au 15 novembre, on ne peut pas dire qu’on a eu de la poudre jusqu’à la taille, mais on a pu bricoler sur des petits coins avec un peu de fraiche et pas mal de requins. Les blazes sont précis et très maniables en pivot. Ils nécessitent peu d’effort pour les faire tourner. Dommage de n’avoir pas pu les tester en meilleures conditions.

En montée avec les peaux : chaussure + fixation + ski + peau ça fait 4.3kg par pieds. C’est pas du light mais pour encaisser un 1000 d+ ou plusieurs approches de 300 d+ ça le fait, avec un peu de physique et si on cherche pas le chrono..

Pour finir, le test proprement, j’ai planifié une session poudre complémentaire lors du Rock on Snow le vendredi 10 décembre…. au final, ça s’est transformé en session méga profonde avec de la poudre jusqu’à la taille. Je peux enfin conclure mon avis : En termes d’efficacité dans la poudreuse, la large spatule de 146mm fait le boulot à merveille, en souplesse et facilité. Avec pas loin de 7000d- dans de la bonne poudre très profonde, de la neige trafollée et de la piste défoncée. Le mot d’ordre c’est agilité et facilité. On reste efficace au fil des runs et c’est bien là le gros point fort de ces skis. Bilan en Hors piste : 10/10.

Bilan :

Je dirais qu’avec ce Blaze 106, j’ai été scotché par le rapport performance/facilité qu’ils proposent. Bien, sur pistes, agiles en foret, solide dans le raide et facile en poudreuse même profonde. En plus, ils sont légers avec 1.7kg.

Globalement, Le meilleur ski freerando que j’ai testé à ce jour (comparé au k2 wayback et blizzard oG105). Associés une fix rando ou hybride, pas trop lourde. Le top pour les skieurs qui passent du temps en dehors des pistes et qui veulent enchainer les runs efficacement et sans (trop de) fatigue. Encore une très belle réussite proposée par Volkl. 

Pour qui ?

Pour les skieurs qui passent du temps en dehors des pistes et qui veulent enchainer les runs des heures durant sans (trop de) fatigue.
10/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

3 Commentaires

Matiouf Acquis récemment et montés Shift pour skier avec des pompes de rando renforcées, je rejoins ton avis.
0
marcoche Oui Matiouf, un ski qui à pas fait le buzz mais qui à le don de faire le job à merveille... Je guette les déstockages en 179 et je pense les monter en atk ou plum pour en faire ma paire de freerando...marre de trainer des enclumes. Au plaisir.
0
Matiouf Je l ai choppé à 400e. In régal dimanche dernier en poudre puis poudre lourde par mauvais temps avec des arbres pour la visi...
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire