Test Scott Superguide 88 2021

6 tests Scott Superguide 88.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,2/10
Matiouf

Un ski bien né, performant et confortable à condition d'avoir un minimum de technique.

Scott Superguide 88
Avis sélectionné
Profil du testeur : 60 ans | 1,85m | 85kg | Expert
Taille testée : 178
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Toutes

Points forts

Flex digne d'un ski de freeride sur un ski léger

Points faibles

Aucun, si ce n'est pour les moins aguerris un certain manque de tolérance due à son côté performant...

Ce printemps, j’ai eu l occasion de me faire prêter pour quelques journées ce Superguide 88 de loc (modèle vert / jaune) monté en fix de rando de loc. Je l’ai monté pour un centrage reculé de 1,5cm par rapport à la marque, ce qui me convient bien ; plus devant ça ne m’irait pas. Dans cette gamme je skis le Mtn88 ce qui me permettra de faire des comparaisons pour une géométrie et un poids très similaires t j'ai bien pratiqué le zérog 95. Par-contre, le flex du Scott est bien plus ferme que celui du Salomon, ferme mais vivant, pas comme les Blizzards de cette gamme que je trouve morbides à skier.

- En monté, le poids est plutôt dans la bonne fourchette, il a une très bonne accroche dans le dévers, meilleurs que celle du Mtn88, un peu comme celle du Zérog 95. Les conversions se font aisément, la répartition des masses étant très bonne. En poudreuse, la rigidité le place un peu en retrait par rapport au Salomon, la spatule ayant un peu plus de mal à sortir de la neige à chaque pas. Mais bon, il n’y a pas de doute c’est un ski de rando que l’on peut amener loin surtout par neige un minimum portante, ou quand la trace est faite.

- En descente, le flex longitudinal décrit au dessus au tâté semble prometteur, on dirait un flex de ski de freeride !!! Et bien, verdict : oui on a aussi cette sensation à la descente. Le ski se déforme de manière homogène et sans se dérober, il est vivant sous les pied avec un bon filtre et ne sourcille pas à la moindre irrégularité de terrain. C’est un ski solide et qui tient la route, bien plus que le Mtn 88. Il est aussi solide que le zerog 95 mais avec un touché de neige bien plus agréable avec un bon amortis et un bon filtre, pas le truc sec et insipide et piégeux du Blizzard. On retrouve aussi une très bonne résistance en torsion, ce qui renforce la solidité à skier, au prix d’un manque de facilité. Le ski coupe à merveille, mais a un peu tendance à ancrer dans les neiges pourries, là où le Mtn passe crème. On a donc un ski confortable pour qui veut envoyer un minimum avec une certaine rigueur dans les appuis. En poudre le déjaugeage est limité, mais dans la moyenne pour le gabarit, le Mtn de part sa souplesse déjauge mieux et plus tolérant mais moins perf avec la vitesse.

Donc un très bon ski de rando, top à la monté et bien performant à la descente au point qu’on a l’impression d’êtres sur un ski de freeride (étroit). Ses limites : la poudreuse profonde, le manque de tolérance pour skier péper ou avec une technique limitée. Il est plus performant que le Mtn 88 et son touché de neige excelle face au Zérog 95 presque aussi perf si on occulte le côté piégeux de ce dernier. Donc performance dans la sérénité. BRAVO Scott.

Pour qui ?

Tout randonneurs ayant un assez bon niveau technique descente.
10/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Aptitudes piste
Performance petites courbes
Performance trafole

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire
Yeahdemen
Statut : Gourou
inscrit le 14/02/11
Matos : 43 avis
On est à peu près sur le même ressenti. Pour ma part le montage recommandé est une hérésie.
Call to a member function getCommentsType() on null