Test Scott Scrapper 115 2018

26 tests Scott Scrapper 115.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Scott Scrapper 115
Loïc Guyader

La polyvalence et l'accessibilité pour maîtres mots

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,80m | 78kg | Expert | Lentilly
Taille testée : 182
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : 2 saisons, tous types de neige, monté en rando avec des Kingpin

Points forts

Tolérance, légereté, polyvalence

Points faibles

Un poil compliqué sur piste damé par temps très froid

Le plaisir débute alors qu'il n'y a pas encore de neige à l'horizon, tôt le matin dans le garage alors que j'attrappe ma paire de Scrapper 115. Il sont beaux, léger, la construction semble néanmoins plutôt solide et agréables au toucher avec ce magnifique top sheet granité.

Quelques heures plus tard, enfin la neige ! C'est l'occasion de s'échauffer tranquillement sur piste où ses skis sont presque aussi à l'aise qu'un allmountain en 85 au patin. Certe un peu de délais lors du changement de carre, mais facilement compensable en y mettant un peu d'énergie et facilité par la légèreté des skis.

En long carving, le rayon de 23m aidant je regarde le paysage défiler autour de moi, les skis m'amenant à ma destination sans forcer. Un petit mur de bosse, il suffit de s'activer et les skis pivotent aisément sur place s'il le faut.

Vient ensuite un champ de trafole, un bon appuie languette, le long rocker absorbe les irrégularité et permet de ne pas trop se fatiguer.

Le meilleur moment de la journée, une belle face poudreuse, l'occasion d’enchaîner quelques virage cours, ou le ski fait preuve de renvoi et de pop très agréable. Pour finir deux trois grande courbe à mach 2, la encore en plein confiance et en profitant de la neige et du paysage.


Un sans faute, vivement la prochaine journée de ski.

Pour qui ?

Freerider et amoureux de la montagne

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire