Test Scott Scrapper 115 2018

22 tests Scott Scrapper 115.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Scott Scrapper 115
Alexandre Saury

Spat'apeuf fantastiques

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,78m | 70kg | Avancé | Lyon
Taille testée : 182
Acheté : 350€ en magasin
Conditions du test : Testé sous toute condition, même si la peuf est son rayon!

Prise en main et design :

J'ai découvert ce ski lors des événements Powder Days organisés par Scott en hiver 2018. Ils présentaient le matos de l'année à venir, à savoir le modèle actuel (2019) qui n'a que des changements "cosmétiques" par rapport à la version précédente. Je ne m'étais jamais intéressé à ce ski au paravent, et à tort... 

Nouvelle occasion de tester ce ski à la mi-mars, je tombe sous le charme et fait l'acquisition du modèle 2018 sur un déstockage. Je trouve d'ailleurs ce dernier magnifique (design mixte camo / nid d'abeille très réussi), avec une belle semelle fluo pour se la péter sur les kicks et barres :). 

Le modèle 2019 est également très réussi, et bénéficie en prime d'inserts pour fixer les peaux made in Scott.

La construction du ski est irréprochable. le topsheet est solide et résilient aux rayures (aspect granuleux mate). Mes précédentes spatules étaient des Faction, et ça change radicalement du topshit brillant qui se décolle au moindre accroc! 

Au niveau de la forme, on retrouve un cambre normal histoire de garder en théorie une bonne polyvalence. Quant aux rockers, ils sont peu prononcés et très progressifs.


En pratiques :

Ma première fois avec ces impressionnantes lattes s'est faite toute en douceur et volupté, à en oublier le temps pourris qui nous entourait: journée blanche, pluie en bas et blizzard en haut. Malgré tout, la troupe étant plus que motivée, on a pu faire connaissance. Première impression, c'est large! Ayant l'habitude du 100 au patin ça change vraiment la perception. 

On tire directe dans la peuf en haut même si la visibilité est nulle, et dès les premières courbes, je m'émerveille... Ça déjauge nickel, ça tourne tout seul, les premières courbes s'enchaînent et la confiance arrive très vite. Le champ de vision se dégage un peu, juste assez pour attaquer. Résultat, le ski ne bronche pas, il en redemande! Les spatules restent très stables et travaillent bien, les irrégularités du terrains sont bien gommées et les (nombreuses) fautes du skieur sont pardonnées. 

Temps pourris oblige, on fait les fins de piste en mode derby et quelle ne fut pas ma surprise pensant me faire littéralement défoncer avec ce genre de ski. Les planches sont vives, stables et relativement précises.

Sur les grandes courbes c'est un régale. Une fois que le cerveau a pigé qu'on a 115mm sous chaque pied, les entrées de virages se passent naturellement. Une fois dedans il n'y a plus qu'à suivre le rail, et la sensation de sécurité est là, ça ne décroche pas. Sur petite courbe, ils se défendent également très bien. les changements d'appuis se font très rapidement et sans difficulté. 


J'ai pu par la suite me faire les dents sur ces Scrapper 115 sur une bonne 20e de sorties mélangeant tout type de conditions. Il reste pour moi les meilleurs skis de HP que j'ai pu tester. Que ce soit en grande courbe dans des faces bien raides à mach 20, sous les mélèzes ou bien encore dans le défoncé, ils ne rechigneront pas à la tâche, bien au contraire. 

Comparé à par exemple des Black Crows Anima que je zieutais fortement à l'époque, les Scrapper 115 sont de mon point de vue moins exigeants tout en restant extrêmement performants. Ils m'ont également paru bien plus joueurs de par leur flex et leur poids plume. 

Sur piste, ils savent rester stable et sécurisant, et ne font pas défaut au skieur. Ils restent toutefois limités sur les portions gelés où ça devient un peu casse gueule... 

Enfin, sur kick ils conservent un comportement très sain. Il tournent comme il faut, pop bien, et bénéficient d'un double rocker. Même si l'envergure et la rigidité du ski n'en fait forcément un *bon* ski de freestyle, ça reste cool d'aller jouer dans un park avec. 


En bref :

Gros coup de coeur pour ces Scrapper 115 qui excellent tout bonnement en freeride sans pour autant être radicaux, et qui restent très accessibles et fun tout offrant d'énormes performances.

Pour qui ?

Pour celui qui veut des gros ski sans compromis
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

- Accessibilité
- Polyvalence pour du 115
- Finition
- Performance

Points faibles

- Accroche sur neige béton, même si ce n'est pas ce qu'on leur demande

Acheter skis Scott

Les magasins ci-dessous ont des skis Scott en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire